Rejoignez-Nous sur

Asie et Europe s’imposent – TheCoinTribune

shutterstock 707873206

News

Asie et Europe s’imposent – TheCoinTribune

shutterstock 707873206

Les résultats présentés dans le rapport du cabinet d’audit PWC donnent des enseignements sur la situation des levées de fonds et autres fusions et/ou acquisitions d’entreprises réalisées dans la cryptosphère. Un constat s’impose : la part de l’Asie et de l’Europe augmente au détriment de la zone Américaine.

Les cryptos choisissent l’Asie et l’Europe pour déployer leurs activités

Les levées de fonds sont des mécanismes essentiels dans l’écosystème des cryptomonnaies, car elles permettent aux compagnies d’accéder rapidement à des financements pour déployer leurs activités.

L’étude du cabinet PwC fait un focus autour de ces collectes de fonds et des fusions et des acquisitions d’entreprises, ce qui permet de se faire une idée sur l’évolution de la cryptosphère.

PwC propose une étude sur l'avenir des levées de fonds crypto

Pour l’année 2019, PwC décèle un changement notable en ce qui concerne la zone continentale dans laquelle les grandes manœuvres financières ont eu lieu dans la cryptosphère.

En 2018, une majeure partie des levées de fonds et des fusions/acquisitions se sont en effet déroulées en Amérique, s’arrogeant 55 % de part de gâteau. Un an après, il est remarqué que les régions économiques EMEA et APAC – l’Europe et l’Asie – sont au premier plan, s’appropriant 51 % des activités, ce qui dépasse la part des Amériques baissant à 48 %.

Pub

Generic DESKTOP Banner v2.svg

Ce renversement de situation est marquant, même si PwC indique que le montant global géré pour ces opérations a diminué entre 2018 et 2019, avec une baisse de – 18 % pour le financement dans le cadre de collectes de fonds et un recul de – 40 % pour les transactions réalisées pour les fusions/acquisitions.

Tendance mondiales 2019 pour les levées de fonds crypto

Pour les responsables de PwC, les enseignements à tirer de ce rapport sont nombreux. D’une part, ils estiment que cette tendance « migratoire » se poursuivra en 2020, avec davantage d’opérations qui seront lancées dans les zones européennes et asiatiques.

Une autre orientation est également constatée et il semble qu’elle sera toujours de mise en 2020 : le financement privilégie les entreprises en pleine maturité au détriment des start-ups en phase de démarrage ou d’amorçage de leurs activités. En 2018, les jeunes pousses ont eu la faveur des investisseurs, récoltant près de 71 % des fonds, une proportion qui a fortement baissé en 2019, passant à 59 %.



Retrouver l’article original de Karen Bonbersnoot ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Top
porta. Sed ut felis id efficitur. Aliquam risus. id