Rejoignez-Nous sur

Binance NFT Tuesday : Les NFTs pour les développeurs et par les développeurs, une opportunité à saisir.

ee619881 yield thecointribune usdc chsb eth 900x100 fr 1

News

Binance NFT Tuesday : Les NFTs pour les développeurs et par les développeurs, une opportunité à saisir.

Ce NFT Tuesday proposé par Binance est centré sur une approche plus technologique des NFTs destinés aux développeurs et animé par deux présentateurs, David Princay (un Binance Angel Français) et Mari Angel (une Binance Angel Espagnole). La présentation se divise en deux parties. 

Une première partie (1) consistant en une discussion entre deux acteurs du monde des NFTs avec Witek Radomski de Enjin et Teck Chia de Binance 

Puis une seconde partie (2), consistant en un panel de plusieurs intervenants de l’écosystème des NFTs : Panel d’acteurs du monde des NFTs: Jeff Wentworth de Curvegrid ; Karel Striegel de Arkane Network, Mile Anthony de Décentral Games et Brad Kam de Unstoppable Domains 

1 – Conversation au coin du feu “Fireside Chat” avec Witek Radomski de Enjin et Teck Chia de Binance

Screenshot 2021 06 15 at 15 57 46 Opportunity of a Lifetime NFTs for Developers

[Teck Chia / TC] : Bonjour ! Aujourd’hui nous recevons Witek Radomski, le CTO (Chief Technical Officer) et cofondateur de Enjin, une société pionnière dans l’industrie de la blockchain vidéoludique et des NFTs. Witek est également le coauteur du standard NFT l’ERC 1155 maintenant globalement utilisé par la plupart des plateformes.  

Pouvez-vous nous expliquer ce que vous avez vu de l’evolution du marché des NFTs en termes d’adoption, d’utilisation et d’utilité ? 

[Witek Radomski / WR] : Merci de m’avoir invité ! Nous vivons une période intéressante avec les NFTs. Nous avons commencé à y penser en 2017 à ENJIN car nous voulions créer une plateforme pour les développeurs de jeu vidéo sur laquelle il serait possible de tokenizer leur objet en jeu et de les utiliser dans d’autres jeux mainstream. Nous avons réalisé qu’à ce moment là il existait uniquement l’ERC 20 et nous avons commencé à nous poser la question de savoir comment créer une économie en jeu dans laquelle vous avez des objets uniques, différentes collections d’objets rare et l’ERC 20 n’allait pas être le standard qui pouvait marcher pour ce genre de modele. 

Nous avons commencé par l’industrie vidéo ludique et essayé de mettre ceci en avant auprès des joueurs et des développeurs de jeux vidéo mais beaucoup ne comprenait pas ce que l’on voulait faire. 

Il semblait que ce serait une idée intéressante de donner la possibilité aux utilisateurs d’avoir la propriété de leurs objets en jeu, mais ils n’étaient pas très réceptifs. 

Nous avons donc contacté des développeurs de jeux indépendants qui sont un peu plus dans l’expérimentation et ils ont essayés de trouver des moyens d’utiliser ces NFTs. 

Beaucoup de premiers jeux sur la blockchain étaient vraiment centrés sur l’utilisation de celle-ci. Nous avons ensuite vu l’utilisation de ERC 721, et je pense que ce fut la vraie première vague, avec les Cryptos Kitties, les Cryptos Punks. Tous ces jeux où il était possible de créer et modifier ses NFTs. Puis nous avons vu beaucoup de jeux de cartes avec des NFTs ayant des pouvoirs différents et vous pouvez avoir une interface utilisateur sympa mais les échanges s’effectuent toujours sur la blockchain.  

Maintenant avec cette nouvelle vague NFT nous voyons des influenceurs et des artistes qui commencent à réaliser que les NFTs sont vraiment une façon d’améliorer leur image de marque. En permettant aux personnes de devenir propriétaire d’une de leur oeuvre numérique. 

Beaucoup ne comprennent toujours pas l’intérêt, mais cela va changer.  Les gens commencent à se rendre compte que c’est une forme de propriété légitime. 

Cette nouvelle vague comporte son lot de nouveautés. Premièrement, il existe plus de valeur dans les NFTs par leurs interopérabilités avec différents mondes virtuels ou la possibilité de les échanger contre des objets tangibles. La propriété fractionnée est également une grande avancée. Ainsi il sera possible pour un groupe d’acheter un NFT très cher mais de diviser le prix d’achat en partie. 

[Le plus Coin Tribune] : C’est le cas de PleasrDao, une organisation autonome décentralisée ayant acheté plusieurs NFT dont celui de Edward Snowden

Nous voyons également des acteurs de plus en plus gros s’intéresser à ce milieu. Nous avons travaillé sur un projet avec Microsoft, ils voulaient trouver un moyen d’impliquer leurs développeurs chez Microsoft Azure, et recevoir un email de félicitations n’avait pas grand intérêt pour eux. Nous avons travaillé avec eux pour créer un programme récompensant avec des NFTs, et ceux-ci étaient visibles sur une carte interactive. Je prédis que beaucoup d’autres entreprises vont s’intéresser à cette façon de ludifier le travail au sein d’une communauté. 

[TC] : Il existe plusieurs standards différents concernant les NFTs : ERC 721, ERC 11 55, EIP 2981 etc…. Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les améliorations pouvant être apportées à ceux-ci ? 

[WR] : On va commencer par faire un tour des différents standards existants. Tout d’abord tout le monde connait l’ERC 20 qui est la façon de définir une monnaie fongible, il y a un smart-contract avec une adresse, et chaque wallet peut avoir un nombre de ce token. 

L’ERC 721 est une façon de distiller un token non fongible. Vous pouvez créer un contrat qui pointe vers une collection de NFT, chacun de ceux-ci à une identification différente, vous pouvez avoir la propriété de ces NFTs et les transférer. 

L’ERC 1155 mixe les tokens fongibles et non fongibles ensemble et crée les tokens semi fongible. L’un des avantages de cet ERC est qu’il est possible de faire le transfert à un smart contrat et avoir ce contrat déclencher une chaîne d’événement après cela. Il est également possible de créer plusieurs catégories de tokens, ainsi dans un jeux vidéo ii est possible de créer une catégorie épée et une autre armure, et avoir différents tokens uniques à l’intérieur de celles-ci. Il est possible de créer des règles s’appliquant à l’ensemble de votre collection et à l’écosystème, par exemple une amulette maudite peut se bloquer sur votre compte pendant une période définie. 

C’est également pratique pour les chaînes logistiques et les entreprises créant et frappant un grand nombre de tokens, comme par exemple la tokenisation de T Shirt. 

Il existe d’autres standards assez discutés au sein de la communauté comme le Standard sur les Royalties. L’ensemble du milieu des créateurs, de l’artiste au développeur, veut avoir la possibilité de toucher des royalties sur leurs créations. 

L’un des ces standards est l’ERC 2665 et s’applique aux frais de transfert. Nous l’utilisons également chez Enjin. 

Un autre est l’ERC 2981, c’est le standard sur les royalties; lorsqu’un échange se fait, la marketplace sur laquelle celui-ci s’est fait peut dire que le créateur va recevoir un certain pourcentage de la vente.

Pour finir, l’un des standard ayant reçu le plus de lumière ces temps-ci est l’ERC 2981. C’est un standard optionnel et flexible. Le standard n’est pas directement imposé sur la blockchain.  Les marketplaces doivent implanter ce standard et c’est une sorte d’effort communautaire. Les artistes vont commencer à aller vers les marketplace qui auront mis en place ce standard afin de toucher de façon automatique des royalties sur les ventes secondaires. 

Cependant tout cela ne résout pas l’un des problèmes les plus durs sur la blockchain qui est la vente directe “over the counter” entre personne sans passer par le smart contract. 

[TC] : J’aimerais également parler de la fractionalisation des NFTs. Je n’ai pas l’impression qu’il existe de standard pour cela. Pouvez vous en parler

[WR] : Certains projets s’intéressent à l’application de la propriété fractionnalisée comme par exemple un fork de sushi swap et le faire fonctionner grâce aux NFTs. Je pense que ca sera un grand sujet et connaîtra une forte utilisation. Imaginez que vous voulez avoir une partie de l’œuvre de Beeple, il n’est pas possible de le faire sauf si vous avez beaucoup d’argent. 

De nouveaux modèles sont en train de se mettre en place avec lesquels les artistes et créateurs vont fractionner leurs œuvres et les vendre contre des crypto-monnaies. 

Il n’existe pas encore de standard mais ca sera un grand espace d’exploration dans les prochaines années et une grande révolution pour la DeFi ou la blockchain en général. Par exemple pour l’immobilier ou les œuvres d’arts. Cette fractionalisation sera accompagnée d’un système de gouvernance et de vote. 

[TC] : Pouvez-vous nous parler de ce que ENJIN développe autour des innovations sur la blockchain? 

[WR] : La mode des NFTs a consisté en la possibilité de mettre en lien les NFTs avec des instruments financiers, même la fractionalisation repose sur cela. 

Mais je pense que l’une des plus importantes avancées se situera sur l’utilité des NFTs. Vous pouvez avoir la propriété de beaucoup de choses mais si celles-ci ne servent à rien alors il y a peu d’intérêt. On parle ici de la possibilité d’avoir des œuvres exclusives d’un artiste, l’accès backstage à un événement, ou l’entrée dans un monde virtuel. 

Une grande partie de cette utilité viendra de mécanismes sur la blockchain comme l’artisanat, les utilisateurs ayant la possibilité de prendre plusieurs tokens et les combiner ensemble afin d’en avoir un nouveau. 

L’une des problématiques actuelles est que la plupart des NFTs sont sur la blockchain Ethereum et les frais y sont très chers. Nous essayons de trouver des solutions à cela.

Enjin travaille sur Infinity, une parachain de Polkadot. L’idée derrière cela est de pouvoir rendre reconnaissable un NFT sur n’importe quelle blockchain, peut importe sur laquelle le NFT à été frappé, il garde sa valeur et ses attributs. 

Nous voulons créer une blockchain ou les NFTs auront une vraie utilité, et la façon de faire ceci est par le développement d’une économie et d’une structure basée sur la valeur ajoutée des NFTs. 

Les frais payés sur Infinity iront aux utilisateurs qui apportent une plus value à la blockchain et seront beaucoup plus bas que sur Ethereum. 

La scalabilité est une grande préoccupation actuellement. Ethereum essaie des choses avec la possibilité de réduire les frais de gas et brûler de l’Ether, mais je pense que cela va juste réduire les frais d’une façon peu significative. Le sharding va également venir réduire les frais mais nous allons voir une croissance exponentielle de la demande arriver. 

C’est pourquoi nous allons voir arriver de nombreuses nouvelles blockchains spécialisées afin de réduire la charge sur Ethereum. 

[TC] : Donc pour vous, nous allons arriver à un moment où il sera possible de créer des NFTs et de les transférer et utiliser sur n’importe quelle autre blockchain,avec la création d’un énorme marché unifié  en quelque sorte ?

[WR] : Ce sont vos véritables actifs numériques, c’est votre identité numérique. Nous voulons travailler sur des standards qui sont très abstrait, générique et avec une preuve future pour qu’il soit possible de faire comprendre ce qu’est vraiment un NFT, pouvoir le changer de blockchain.   

Sur infinity nous allons prioriser les NFTs, tout ce qui sera fait autour des NFTs sera ultra optimisé, que ce soit la création, l’échange , le transfert, l’artisanat. Si vous voulez faire des choses autres comme de la DeFi par exemple, vous pouvez les transférer rapidement autre part. 

[TC] : Quel est le niveau de progression d’infinity actuellement ? 

[WR] : Nous visons pour une beta alpha plus tard dans l’année, vers septembre. Avec un test net et des fonctionnalités assez génériques. Pour la fin de l’année nous voulons être prêt pour un lancement des fonctionnalités les plus essentielles, puis l’année prochaine rajouter des fonctionnalités comme l’artisanat, le support d’autre blockchain etc.. 

Notre équipe a doublé depuis le début de l’aventure. 

Il existe la question des métadonnées avec les NFTs. Les NFTs sont totalement sécurisé sur la blockchain mais les données peuvent être changées par la personne qui héberge celles-ci hors de la blockchain. Pour cela la solution est un système comme IPFS ou les données sont hashées et le lien url IPFS doit amener vers ces données. 

[TC] : Voulez vous faire passer un message aux développeurs ? 

[WR] : Je pense qu’il faut se concentrer sur les possibilités de créations offertes par les NFTs. Il faut aller au-delà de la création de plateforme ou de jpegs. Il faut pouvoir offrir un produit qui va survivre à l’épreuve du temps et dont l’utilisation est agréable et utile.

2 – Panel d’acteurs du monde des NFTs: Jeff Wentworth de Curvegrid ; Karel Striegel de Arkane Network, Mile Anthony de Décentral Games et Brad Kam de Unstoppable Domains 

Screenshot 2021 06 15 at 15 58 00 Opportunity of a Lifetime NFTs for Developers 1

Ce Panel était constitué des invités suivant :  

[Jeff Wentworth / JW] : Cofondateur de CurveGrid , une société de logiciels médiateurs sur la blockchain située à Tokyo au Japon. Ces logiciels facilitent le développement sur plusieurs blockchains comme Ethereum et Binance Smart Chain. Nous avons développé le Bridge “Looking Glass”, facilitant le transfert de tokens et NFTs d’une blockchain à une autre. 

[Mile Anthony / MA] : Project Lead chez Decentral Games. Un studio développant des jeux dans Decentraland. Ils utilisent les NFTs afin d’acheter et d’équiper des objets sur les avatars Decentraland. Ils concentrent leur attention sur les NFT utiles permettant aux joueurs d’accéder à des bonus dans le jeu en portant leurs équipements. Depuis qu’ils ont ajouté ces possibilités, la demande et le prix de ces NFTs a grandement augmenté.  

[Karel Striegel / KS] : Product Developer chez Arkane. Le studio travaille majoritairement sur le développement d’outils pour les développeurs leurs permettant de construire leurs applications comme les API. Ils sont actuellement entrain de travailler sur leurs propres APIs de marché 

[Brad Kam / BK] : Cofondateur de Unstoppable Domains. Une société développant les noms de domaine sur les blockchains. Ces noms de domaines sont représentés sous la forme de NFTs stockés sur les portefeuilles privés des utilisateurs à contrario des noms de domaines web classiques peuvent être hackés ou être retirés. 

[David Binance / DB] : Quelle est la fonctionnalité technologique que vous voulez voir plus développée concernant les NFTs ?  

[JW] : Je pense que c’est la possibilité dans le futur que tout soit un NFT. Il sera possible de prendre une photo qui sera directement un NFT et le partager à nos amis, à notre famille. Les NFTs vont prendre une place importante dans le monde et il nous faudra trouver des solutions pour adapter cela à grande échelle. 

[KS] : Pour moi c’est plus le corps des NFTs, ce que cela peut signifier pour différentes personnes et projects. Un NFT peut être représenté de n’importe quelle façon sur n’importe quelle plateforme.  

[MA] : Je suis d’accord avec Karel. Je pense que les NFts vont donner accès à des droits de propriété dans le monde numérique. En termes de métaverse, ce sont des pièces essentielles, car normalement les développeurs de cet univers ont un contrôle entier sur ce qui se passe dans leur monde. Les NFTs vous donnent une propriété réelle, et c’est pour ça que les joueurs vont vouloir dépenser beaucoup d’argent. 

[BK] : D’ici 10 ans, une majorité de nos actifs seront numériques et plus une personne passe de temps dans le monde virtuel, plus elle aura envie de dépenser son argent dans celui-ci plutôt que dans le monde physique. L’une des choses les plus intéressantes est le débat autour du metaverse alors qu’il y a un an, ce terme était inconnu pour beaucoup. 

[Mari – Binance / MB] : D’un point de vue purement technologique et de développeur, quelle est la meilleure utilité que peut avoir un NFT ? 

[BK] : Il n’en existe pas qu’une. Pour moi, c’est la force des cryptos, d’avoir plusieurs univers qui se mêlent, avec l’art, des noms de domaines, des objets à collectionner, des tickets d’événements etc… 

[JW] : Une des choses que les crypto actifs nous ont montré est la démocratisation de la finance avec la finance décentralisée. Je pense que ce sera la même chose pour les NFTs, pour des choses qui étaient vues comme inaccessibles auparavant. Par exemple, l’achat de beaux-arts, maintenant tout le monde peut participer ou créer une œuvre d’art.   

[KS] : Pour moi les NFTs sont des clés nécessaires à l’accès à différents contenus. C’est à la fois un outil flexible et simple. 

[MA] : Il est très important que des marketplaces NFTs existent car elles permettent une adoption efficace et simple. De l’utilisateur au spéculateur.  

   Après l’échange vient le moment des question de l’audience : 

[DB] Quelle est la parité entre la part de votre produit qui est sur des smarts contracts ou en Back end ? 

[MA] : Nous voulions utiliser au maximum la blockchain en termes de transparence. Évidemment c’est une balance, mais nous essayons de maintenir une expérience utilisateur complète.  

[BK] : Il faut voir les blockchains comme des plateformes émettrices d’actifs. C’est le superpouvoir de cette technologie, il est possible de lancer des NFTs, des monnaies etc. Il faut faire la distinction entre ce qui est utile ou non pour l’utilisateur. Par exemple, avoir la page d’accueil du site internet sur la blockchain n’a pas grand intérêt, alors que y permettre la propriété d’actifs oui. C’est une règle assez simple à suivre.  

[KS] : Je pense également qu’il faut se poser la question de savoir quel est le bénéfice principal pour l’utilisateur de l’utilisation ou non de la blockchain. Cela dépend également de la blockchain utilisée, si vous développez sur Ethereum alors les frais peuvent être trop cher alors que sur une autre blockchain cela peut être différents. Il faut saisir l’opportunité en fonction de vos objectifs. 

Vous pouvez également y stocker vos données ou non en fonction de ce que vous voulez faire avec, les modifier etc… Cela dépend de beaucoup de facteurs. 

[JW] : Il faut penser à plusieurs choses, vous avez votre front end, votre back end, votre base de données et votre blockchain qui est une ordinateur partagée et une base de données également. Plusieurs aspects sont à prendre en compte, la transparence mais également la facilité d’utilisation que permet la blockchain, c’est un outil avec plusieurs fonctionnalités complémentaires. Et l’évolution de la technologie permet également de faire passer de plus en plus de possibilités sur la blockchain. 

[MB] : Quelle sera la prochaine évolution des NFTs selon vous ? 

[MA] : Nous avons uniquement effleuré la surface de ce que les NFTs ont à nous offrir. Les NFTs sont certes de l’art mais ils ont également une utilité comme donner le droit à certains accès dans un jeu, ou dans la DeFi avoir la possibilité de gagner de l’argent si le NFT est équipé.  

Chez Decentral Games nous travaillons avec des artistes musicaux pour qu’ils fassent une performance dans nos casinos numériques en combinant l’audio et d’autres technologies afin d’en créer des NFTs. Et je pense qu’il va y avoir beaucoup d’innovations autour de cela. 

[JW] : Pour moi, que le remix et melange de NFTs entre eux sera la prochaine évolution. Nous avons vu un peu de cela avec les différents CryptoPunks et leurs attributs mais je parle ici de remix communautaire. Cela va créer un débat au sein des communautés, si vous êtes un propriétaire de franchise sportive vous ne voulez pas que quelqu’un prennent des moments en NFT et les remix, mais d’un autre côté si vous êtes un artiste de street art, vous appréciez cela. La possibilité de mettre ensemble plusieurs NFTs et d’envoyer un NFT d’un jeu à l’autre. Pour moi, cette possibilité de mélange des genres et des univers va se mettre en place.

[KS] : Je vois personnellement 3 secteurs dans lesquels les NFTs sont en pleine croissance. Premièrement  le secteur vidéoludique. Deuxièmement la DeFI avec la possibilité de fractionner des œuvres, des maisons entre plusieurs acheteurs ou les utiliser en tant que collatéral pour avoir accès à un prêt. Troisièmement, on a vu les NFTs passer de simple image, à des GIFs; des vidéos, de l’audio, des objets 3D, nous avons même certaines personnes qui nous demandent s’ il est possible de mettre des fichiers de 1go en NFTs. 

Cette évolution va amener vers la transformation du NFT en une clé permettant d’accéder à un contenu exclusif. Par exemple, un influenceur peut donner accès à une vidéo exclusive tous les mois accessible uniquement si vous êtes le possesseur de ce NFT. Un artiste peut faire de même avec des sorties en avance de ces œuvres musicales ou avec la possibilité d’avoir un ticket pour un de ses concerts. 

C’est un secteur où il reste beaucoup d’outils à développer. l’un des avantages de la blockchain est que tout est accessible et visible mais en terme de NFT si l’on veut offrir la possibilité d’avoir une écoute exclusive à un CD par exemple, c’est compliqué. Une plateforme de contenu déblocable est donc encore à créer. 

[DB] : En tant que développeur, quel est le meilleur moyen si l’on veut mieux comprendre les NFTs ou approfondir ses connaissances sur les NFTs ?

[JW] : Pour un développeur il existe de nombreux tutoriels sur Github. Il faut commencer avec la création de smart contract, s’amuser autour de ceux-ci puis mettre une interface utilisateurs sur ceux-ci. Cela peut être vraiment utile pour comprendre comment tout cela fonctionne. 

Une autre façon de faire si vous êtes un peu plus expérimenté et d’aller essayer de comprendre comment une plateforme NFT fonctionne, et tout ce qui gravite autour comme les gasless transactions, le lazy minting, comment les différents ordres se connectent. 

Il faut également réfléchir  à comment l’appliquer sur votre application ou jeu vidéo. 

[KS] : Il faut commencer par comprendre les standards. Jeff a déjà donné des pistes intéressantes mais vous pouvez également essayer de créer un logiciel permettant de frapper un NFT, ce qui va vous permettre de comprendre ce qu’est un NFT et comment vous pouvez l’utiliser. 

[MB]Quelle est la différence entre acheter un objet en jeu et acheter un objet utilisable en jeu sous forme de NFT ? 

[MA] : Acheter un NFT vous donne un droit de propriété entier sur cet objet. Vous pouvez en faire ce que vous voulez, le vendre sur une marketplace en dehors du jeu par exemple. 

Les bénéfices qu’apportent l’utilisation de NFT contrebalance parfaitement les désavantages de ceux-ci comparé aux objets centralisés. 

Pour toute les personnes qui souhaitent développer des jeux NFTs ou des NFTs pour leurs jeux, je pense que c’est une chose intéressante de regarder comment il est possible de le faire car c’est un avantage énorme en ce qui concerne la participation communautaire. 

[BK] : Je pense que c’est vrai pour tout ce qui concerne la crypto, et le plus important est avec l’interopérabilité automatique, c’est le principe de l’existence de tous ces standards. Ceux ci permettant à tous les portefeuilles de stocker les différents types de NFTs, de les transférer sur les différentes marketplaces, les vendres, les utiliser sur les différentes applications. 

Avec la crypto, il est possible de ne plus se soucier de ce qui va arriver à nos objets, vous en avez la garde exclusive mais ce qui va vraiment créer cette expérience est l’interopérabilité. 

[DB] : Avant de nous quitter, avez vous un dernier mot à dire aux développeurs ou à notre public ? 

[BK] : Si vous voulez rejoindre l’écosystème NFT, il existe de nombreuses opportunités maintenant. Beaucoup de sociétés ont beaucoup évolué durant les dernières années. Donc si vous voulez intégrer l’écosystème que ce soit en tant que développeur ou non, il existe des offres d’embauche 

[JW] : Nous sommes encore au début de l’ère des NFTs et de la crypto, ce sont comme les années 90 d’internet. Pour mettre cela en perspective, l’industrie des jeux vidéo pèse 50 milliards de dollars. Nous avons encore un grand chemin devant nous. 

[MA] : Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit précédemment. Je pense également qu’ en tant que joueur, il est possible de récolter beaucoup d’actifs numériques si vous arrivez tôt dans certains jeux et communautés. Car ceux-ci sont désignés pour récompenser les premiers arrivants et le retour risque / bénéfice sera selon moi très important. 

[KS] : Mon conseil aux développeurs est d’être créatif, il faut chercher à créer quelque chose d’unique, et garder le bénéfice, l’utilité et la valeur des NFTs dans un coin de sa tête, car personne ne veut  juste être le propriétaire d’une image

Et vous ? Avez-vous des NFTs ou comptez-vous en acheter ? En créer ? Les développer et les utiliser sur des jeux ou applications ? Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! On se retrouve bientôt pour un nouveau récapitulatif d’un NFT Tuesday ! 



Retrouver l’article original de Erwan Gallo ici: Lien Source

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top