Rejoignez-Nous sur

BitBay ploie devant la réglementation anti-blanchiment, Monero première victime – TheCoinTribune

shutterstock 1054230386

News

BitBay ploie devant la réglementation anti-blanchiment, Monero première victime – TheCoinTribune

shutterstock 1054230386

La plateforme d’exchange de cryptomonnaies, BitBay, va supprimer de sa liste la crypto-devise basée sur la confidentialité Monero (XMR). Cette décision est motivée par un souci de conformité par rapport aux réglementations anti-blanchiment d’argent. BitBay a fait cette annonce le 25 novembre notant que la radiation prendra effet le 19 février 2020.

728x90 Keplerk Banner TheCoinTribune

Rester en conformité avec la réglementation : le premier souci de BitBay

La plateforme d’exchange s’explique sur la décision :

« Monero peut utiliser de manière sélective les fonctionnalités de confidentialité selon le projet. Cette fonctionnalité de Monero n’est active qu’à la fin de la transaction. La décision était de bloquer toute possibilité de blanchiment et de ressources provenant de réseaux externes. »

Le 29 novembre, l’exchange va ainsi cesser d’accepter les dépôts XMR. En raison du prochain fork de la blockchain de Monero, les retraits XMR ne seront pas possibles entre le 29 novembre et le 5 décembre. BitBay mettra fin au support commercial le 19 février 2020, après quoi plus aucun ordre d’achat ou de vente ne sera possible. La plateforme d’exchange a invité ses utilisateurs et détenteurs de XMR de les retirer avant le 20 mai 2020.

BitBay est une société basée en Pologne. C’est selon des données de Coin360 la 90ème plus grosse plateforme d’exchange en termes de volume de transactions en 24 heures. Au moment d’écrire ces lignes, BitBay a un volume de transactions quotidien d’un peu plus de 20,7 millions de dollars.

Les cryptomonnaies basées sur la confidentialité, cœur du problème

BitBay a expliqué qu’en tant que plateforme d’exchange réglementée, elle se doit de respecter les normes et réglementations du marché en matière de protection des consommateurs et de pratiquer le reporting. À ce titre, il a noté que Monero et d’autres cryptos basées sur la confidentialité avaient déjà été retirés de certaines plateformes d’exchange de cryptomonnaies. En septembre, le principal exchange de cryptos, OKEx, a retiré une série de cryptomonnaies axées sur la confidentialité. C’est le cas de Monero, de Dash (DASH), Zcash (ZEC), Horizen (ZEN) et Super Bitcoin (SBTC).

BitBay a déclaré que ces cryptomonnaies ne respectaient pas les nouvelles directives définies par le Financial Action Task Force. Selon une analyse de Cointelegraph sur le sujet, il en ressort que le climat général du secteur des crypto-devises est de plus en plus hostile aux projets centrés sur la confidentialité comme Monero.

Dans un exemple récent, le Ministère Fédéral Allemand des Finances s’est dit préoccupé par l’utilisation croissante des cryptos basées sur la confidentialité en raison de leur association aux activités criminelles et à la difficulté à les tracer.



Retrouver l’article original de Maximilien ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
quis at leo. sed felis massa ut ultricies vulputate,