Rejoignez-Nous sur

Bitcoin a atteint 35 000 dollars…mais probablement pas chez vous – TheCoinTribune

shutterstock 1301769397

News

Bitcoin a atteint 35 000 dollars…mais probablement pas chez vous – TheCoinTribune

shutterstock 1301769397

Bitcoin (BTC) à 15 000 USD au Liban et, maintenant un BTC à 34 500 USD en Iran : il faut décidément que je prépare mon passeport. Le chamboulement du marché des fiats, n’épargne pas le BTC. Et c’est tant mieux pour le moment car, Bitcoin en profite pour doubler, voire multiplier par 5 sa valeur actuelle, dans les pays fortement touchés par la crise économique. Mais attention, si posé ainsi ce taux a de quoi surprendre – voire aiguiser les appétits, on vous connait – la réalité est un peu plus complexe.

Un black market pour 1 BTC à 5 chiffres

En Iran, les sanctions américaines, le coronavirus, et l’effondrement du prix du pétrole ont causé l’hyperinflation du rial et, une apparente explosion du prix local du Bitcoin, un prix de loin plus élevé que le cours du BTC sur les exchanges officiels.

Avec un taux de change officiel à environ 42 000 rials pour un dollar – fixé en 2018 – contre 156 000 rials pour un dollar au marché noir, les prix du BTC échangé en peer to peer sur LocalBitcoins, atteint les 1 445 658 900 rials, soit environ 34 500 dollars au taux de change officiel – environ 9 200 USD au taux de change du black market, ce qui se rapproche du cours officiel du BTC.

Le truc – parce que oui, il y a un truc – c’est que personne munie d’un ersatz de système nerveux central n’irait payer du Bitcoin dans la monnaie dénuée de toute rationalité qu’est devenu le rials. C’est bien avec de bon vieux dollars que les transactions s’exécutent en réalité.

Ironie de l’histoire, l’impression de la nouvelle monnaie coûte cher au gouvernement, avec les 8 milliards de billets de banque qui circulent dans le pays, selon la Banque Centrale d’Iran (BCI).

Pub

Generic DESKTOP Banner v2.svg

Bonjour toman,  au revoir rial

Téhéran, août 2019 : le gouvernement propose pour la première fois de changer la monnaie du pays. Le 4 mai 2020, les législateurs iraniens approuvent un projet de loi visant à changer la monnaie officielle en “toman”, 1 toman équivaudrait à 10 000 rials et, à 100 parseh, ce dernier étant l’unité monétaire mineure.

Pour réussir la transition, le projet de loi stipule que les billets et les pièces de monnaie en rial, auront toujours cours aux côtés du toman pendant 2 ans ; à l’issue de cette période, tout engagement financier basé sur le rial, sera repris par le toman.

Le taux de parité des devises étrangères sera fixé et ajusté par la BCI, conformément au nouveau système monétaire.

Le gouvernement iranien aurait dû changer sa monnaie nationale en Bitcoin –  au moins, ça donnerait des cheveux blancs à Donald Trump. Remplacer un fiat par un autre fiat, par un jeu de passe-passe dans la conversion entre le Roi est mort, vive le Roi : autant prendre une mesure radicale et, lancer sa crypto d’Etat, pour un respect strict de l’orthodoxie financière au niveau national.

Pub

ads alyra 728px black



Retrouver l’article original de Zoe De la Roche ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top