Rejoignez-Nous sur

Bitcoin (BTC) et cryptomonnaies se développent au Nigéria malgré la répression du gouvernement

478bbb15 large transparent glass bitcoin in center and on top of the country flag of nigeria stockpack deposit photos scaled

News

Bitcoin (BTC) et cryptomonnaies se développent au Nigéria malgré la répression du gouvernement

Depuis plusieurs mois, la banque centrale nigériane tente de réguler l’usage des cryptomonnaies au sein du pays, sans succès.


Large transparent Glass Bitcoin in center and on top of the Country Flag of Nigeria

Une adoption croissante de la cryptomonnaie au Nigéria

Bien que le gouvernement nigérian tente de réprimer l’usage des cryptomonnaies, le volume d’échanges peer-to-peer (P2P) a été incroyablement élevé le mois dernier. Ainsi, le pays a connu sa deuxième semaine la plus forte en matière d’échanges de Bitcoin (BTC). Il est intéressant de noter que selon Useful Tulips, le Nigeria se classe en deuxième position des pays où le commerce du BTC en P2P est le plus important. Les USA occupent la première place du tableau. La semaine dernière, il a même été possible d’observer un volume d’échanges P2P de Bitcoins plus important en Afrique Subsaharienne qu’en Amérique du Nord. 18,8 millions de dollars ont ainsi été échangés en Afrique Subsaharienne, contre 18 millions en Amérique du Nord. Le Nigéria est le pays d’Afrique au sein duquel le BTC s’échange le plus ces dernières semaines.

Des tensions politiques importantes au Nigeria

Si la cryptomonnaie est de plus en plus employée au Nigéria, ce n’est pas sans raisons. Différentes crises économiques et politiques ont eu lieu en même temps et les Nigérians n’ont eu d’autre choix que de se diriger vers les options qui pouvaient leur permettre de continuer de vivre le plus normalement possible. Le gouvernement a en effet gelé les comptes bancaires de nombreuses organisations sociales soutenant les militants qui manifestent contre les violences policières. Ainsi, plusieurs organisations ont dû utiliser la cryptomonnaie pour payer les salaires de leurs salariés. Les Nigérians ont été nombreux à se diriger eux aussi vers les cryptos dans le but de mettre les transactions économiques hors de portée du gouvernement.

La cryptomonnaie est-elle la bouée de secours de nombreux Nigérians ?

Les banques ayant interdiction de traiter les transactions de cryptomonnaies, il y a fort à parier que les Nigérians ont choisi des voies clandestines pour réaliser des échanges en P2P. De nombreuses autres activités ont été poussées dans la clandestinité par les décisions gouvernementales, ce n’est donc pas une surprise de voir les cryptomonnaies s’échanger à l’insu du gouvernement.

Bien que le gouvernement soit formellement opposé aux cryptomonnaies, la Banque Centrale du Nigéria devrait proposer une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) à partir du 1er octobre 2021. Le gouvernement espère sans doute reprendre la main sur les échanges dématérialisés.

Plus d’actions

MYTV FR 900x100 1

Curieuse, passionnée par les mots et par les nouvelles technologies, je mets un point d’honneur à surveiller de près toutes les actualités pour vous les partager. Au début, comme vous, je n’y connaissais rien, maintenant, je vous partage de façon claire les dernières technologies sorties et les petites infos qui peuvent vous permettre de mieux comprendre les crypto-monnaies. Multitâche, je peux même vous éclairer sur les qualités des blockchains, vous n’avez pas fini de me lire !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.



Retrouver l’article original de Pauline Dalban ici: Lien Source

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Top