(AOF) – Dans le traitement prudentiel de l’exposition des banques aux cryptoactifs, la Banque de règlements internationaux propose que les banques mettent un dollar en réserve pour chaque dollar de bitcoin qu’elles possèdent.

 » Bien que les expositions des banques aux cryptoactifs soient actuellement limitées, la croissance et l’innovation continues des cryptoactifs et des services connexes, associées à l’intérêt accru de certaines banques, pourraient accroître les préoccupations en matière de stabilité financière mondiale et les risques pour le système bancaire en l’absence d’un traitement prudentiel spécifique « , explique la BRI.

L’institution internationale fait la distinction entre deux catégories de cryptoactifs. Il s’agit pour la première de cryptoactifs qui sont soit un actif traditionnel tokenisé, soit sont liés pour leur valeur à un actif traditionnel sous-jacent ou à un pool d’actifs traditionnels (stablecoins). Ils peuvent être traités selon les règles de Bâle existantes.

La deuxième catégorie incluent les autres cryptoactifs, dont le bitcoin. Ils nécessitent une approche prudentielle plus stricte.