Rejoignez-Nous sur

Bitcoin va s’imposer grâce à l’aide involontaire des Monnaies Digitales d’Etat

shutterstock 1024447492

News

Bitcoin va s’imposer grâce à l’aide involontaire des Monnaies Digitales d’Etat

shutterstock 1024447492

Initié par la Chine, le mouvement de création des monnaies digitales d’état va s’intensifier dans les années à venir. Dans le futur, chaque pays souhaitera posséder sa propre monnaie digitale. Beaucoup voient cela comme un risque pour le Bitcoin. Personnellement, je pense que ces monnaies digitales d’état sont une cheval de Troie pour le Bitcoin. Vous allez comprendre pourquoi en lisant cet article.

La marche inéluctable des monnaies numériques

La digitalisation du monde est inéluctable. Les monnaies n’échapperont donc pas à ce phénomène qui s’empare de tous les secteurs. Face au danger représenté par le Bitcoin, mais encore plus par la Libra que Facebook a annoncé en Juin 2019, la Chine a décidé d’accélérer dans ce domaine à partir de la fin d’année 2019.

Alors que sa position sur le sujet n’avait jamais été vraiment claire, Xi Jinping a décidé en Octobre 2019 que la Chine devait devenir le leader mondial dans le domaine de la Blockchain. Rappelez-vous, le Bitcoin avait commémoré l’événement à sa façon

Pour donner vie à ce désir, la Chine a décidé d’investir des milliards de dollars dans le domaine. Xi Jinping a également donné l’ordre d’accélérer le développement de la monnaie digitale Chinoise qui était à l’étude depuis un certain temps déjà.

shutterstock 1734479948
Crypto-Yuan, vue d’artiste

Chaque état veut créer sa propre monnaie digitale

Alors que les pays occidentaux continuaient à hésiter, et à lutter pour limiter la portée du projet Libra de Facebook, la Chine était déjà en train d’avancer tête baissée dans la création de sa monnaie digitale. Le projet Chinois dans ce domaine est tellement avancé qu’il est déjà en test dans plusieurs villes Chinoises à l’heure où j’écris ces lignes.

Weibo, le Twitter made in China qui compte plus de 420 millions d’utilisateurs, sera mis à contribution pour accélérer l’adoption de cette monnaie digitale. De nombreuses autres entreprises présentes en Chine, telles que McDonald’s ou encore Starbucks, vont également participer aux tests menés par la Chine avec sa monnaie digitale.

Tout semble bon dans le monde des affaires pour se faire bien voir des autorités Chinoises.

Conscients que la Chine est encore une fois en train de prendre de l’avance dans un domaine stratégique, de nombreux autres pays ont annoncé vouloir suivre le même chemin que la Chine. Le Japon parle de créer sa monnaie digitale, de même que de nombreux pays Européens.

A la fin du mois de Mai, la banque de France a même annoncé avoir réalisé un premier test réussi d’un euro digital. Ce test visait à démontrer la faisabilité d’un tel projet :

“Cette expérimentation a été réalisée de bout en bout à l’aide d’infrastructures s’appuyant sur la technologie Blockchain… Elle démontre la faisabilité de l’utilisation d’une monnaie digitale d’état pour les règlements interbancaires.”

 Porte-parole du projet

Les résultats de ce test devant ensuite servir pour le projet d’un euro digital qui sera décidé au niveau de la Banque Centrale Européenne :

“Les résultats de ces expérimentations constitueront un élément important de la contribution de la Banque de France à la réflexion plus globale menée par l’Eurosystème sur l’intérêt d’une monnaie digitale d’état au niveau Européen.”

Porte-parole du projet

Les Etats-Unis en parlent, mais cela ne semble clairement pas à l’ordre du jour si on écoute les déclarations des autorités Américaines. Beaucoup considérant que la mise en place d’un dollar digital Américain est une arme à double-tranchant qui pourrait favoriser l’adoption du Bitcoin in fine.

Si le sujet du Bitcoin vous intéresse, je vous invite à découvrir les 3 grandes phases de l’adoption en masse du Bitcoin. Plus encore, vous allez découvrir à quelle phase se situe le Bitcoin en 2020.

Beaucoup pensent que ces monnaies digitales d’état constituent un danger pour le Bitcoin

Lancé par la Chine, ce mouvement global de création de ce type de monnaies digitales est considéré par certains comme une menace pour le Bitcoin dans le futur.

Personnellement, je ne pense pas que ces monnaies digitales d’état sont une réelle menace pour le Bitcoin.

En réalité, elles ne jouent tout simplement pas dans la même catégorie. A dire vrai, ces monnaies digitales d’état sont en totale contradiction avec les valeurs défendues par la révolution Bitcoin.

Le Bitcoin est le premier pas dans la séparation de l’argent des mains de l’état. Le Bitcoin donne le pouvoir à ses utilisateurs en leur permettant d’être libre de mener leurs vies suivant leurs propres termes.

Avec le Bitcoin, chaque utilisateur peut choisir d’économiser son argent sans risque de voir toute sa richesse perdre de la valeur à cause de décisions arbitraires d’une minorité de personnes à la tête des banques centrales. Protocole de l’argent pour Internet, le Bitcoin permet à ses utilisateurs d’avoir le droit à une véritable vie privée en matière d’argent.

Vous n’avez peut-être rien à cacher. Mais vous n’avez probablement pas envie que les gouvernements puissent venir surveiller toutes vos transactions financières sans votre accord.

En outre, vous voulez pouvoir utiliser votre argent comme vous le souhaitez. Vous ne voulez pas qu’une banque puisse vous interdire de réaliser une transaction avec votre argent. Vous voulez être libre. Le Bitcoin vous permet de protéger ce droit humain fondamental.

Les monnaies digitales d’états constituent un risque fondamental en matière de respect de la vie privée

La société de la surveillance que de nombreux pays souhaitent instaurer pour le monde du futur n’en sera que renforcée avec ce type de monnaies. Pour la Chine, une telle monnaie est la dernière pièce du puzzle qui manque à son système de crédit social.

shutterstock 1115578520

Ce système de crédit social n’est ni plus ni moins qu’un instrument permettant au parti communiste Chinoise de surveiller massivement tous les faits et gestes de la population Chinoise.

Chaque citoyen est noté en bien et en mal pour chacune de ses actions en Chine. Suivant son scoring, un citoyen a ensuite plus ou moins de droits. Le parti communiste Chinois utilise également ce système pour faire de la propagande à la gloire de Xi Jinping.

Avec sa monnaie digitale d’état, la Chine pourra mieux surveiller chacune de transactions financières de ses citoyens.

La Chine pourra également mieux censurer ses citoyens en matière d’argent. Si l’argent liquide disparaît et que les citoyens disposent de leurs avoirs principalement sous forme numérique, il sera plus facile pour le Parti communiste chinois de geler les actifs de ceux qu’ils qualifieront de mauvais citoyens.

Ce sera la même chose dans les pays occidentaux. Vous avez l’impression que vous êtes protégé car vous vivez dans une démocratie, mais vous devez bien avoir en tête que le droit à la vie privée est quelque chose de très fragile, autant que récent à l’échelle de l’histoire humaine. Si vous ne vous battez pas pour le préserver, vous le perdrez entièrement dans le futur.

Beaucoup de personnes n’ont pas encore conscience des enjeux qui se jouent actuellement. Cela viendra avec le temps, et lorsqu’elles voudront reprendre le contrôle sur leur vie privée, ces personnes découvriront avec bonheur que des millions de personnes se sont battues pour leur permettre d’avoir à disposition une arme de défense formidable.

Cette arme de défense face à l’abus d’autorité des gouvernements en matière de vie privée, c’est le Bitcoin.

L’éducation à l’utilisation des monnaies digitales d’état profitera au Bitcoin

Pour que les monnaies digitales qu’elles développent soient réellement adoptées par leurs citoyens, les pays devront effectuer un important travail d’éducation. En effet, pour beaucoup de citoyens, le digital n’a rien d’inné. 

Utiliser un euro digital ou un dollar digital n’est pas quelque chose de possible sans une formation adéquate.

Là où la chose devient intéressante, c’est qu’une fois que des millions de personnes auront été éduquées à l’usage des monnaies digitales, elles vont sûrement avoir envie de tester des cryptomonnaies.

Jusqu’à présent, l’usage des cryptomonnaies leur paraissait trop complexe. Mais une fois éduquées aux monnaies digitales, ces personnes seront en mesure d’utiliser les crypto monnaies.

Il y a donc une forte probabilité qu’un nombre important de personnes se mettent à tester les cryptomonnaies.

Lorsqu’une personne se lance dans le monde des cryptomonnaies, elle commence toujours par acheter du Bitcoin. Dans la tête du grand public, Bitcoin est synonyme de cryptomonnaies.

Les personnes viendront donc tester le Bitcoin principalement.

Tout l’enjeu consiste donc à bien faire prendre conscience au grand public que le Bitcoin n’est pas seulement une révolution technologique, mais surtout une arme à leur disposition pour préserver leur vie privée.

Le Bitcoin a été créé pour rendre la vie de ses utilisateurs meilleure.

La majorité des personnes qui utilisent les smartphones ou Internet n’ont rien à faire des détails techniques sous-jacents à ces technologies. Avec le Bitcoin, ce sera la même chose.

Plutôt que de repousser le grand public en le perdant avec des détails trop techniques, les Bitcoiners doivent montrer pourquoi le Bitcoin rendra leur vie meilleure. C’est un enjeu crucial qui doit permettre de favoriser l’adoption du Bitcoin dans le futur.

Conclusion

Les monnaies digitales vont constituer une passerelle idéale vers le Bitcoin pour des millions de personnes. En effet, l’éducation reçue de la part de leurs gouvernements respectifs en matière d’usage des monnaies digitales va permettre à ces personnes de franchir le pas en comprenant que le Bitcoin n’est pas aussi complexe qu’elles l’imaginaient.

En ce sens, les monnaies digitales d’état constituent un véritable cheval de Troie pour le Bitcoin.

Le plus amusant dans l’histoire étant que ce sont les gouvernements eux-mêmes qui sont en train de pousser ce cheval de Troie vers des millions de personnes. Qu’ils en soient conscients ou pas, les gouvernements et les banquiers centraux suivront tôt ou tard cette voie par peur de laisser la Chine s’imposait seule dans ce domaine.

Vous pouvez donc être rassuré. Le Bitcoin ne sera pas menacé par ces monnaies digitales d’état. Bien au contraire, ces monnaies digitales d’état permettront de faire exploser l’adoption du Bitcoin dans le futur.



Retrouver l’article original de Sylvain Saurel ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top