Rejoignez-Nous sur

Blockchain dans l'administration des soins de santé: des milliards de vies, des milliards de dollars

shutterstock world sun cryptocurrency

News

Blockchain dans l'administration des soins de santé: des milliards de vies, des milliards de dollars

Image non décrite

La blockchain voit une utilisation en direct dans l'administration des soins de santé avec des résultats prometteurs, susceptibles de changer le monde.

En 2010, les États-Unis ont consacré 17,6% de leur PIB aux soins de santé. C'est un peu aberrant à cet égard, la plupart des pays de l'OCDE équivalents consacrant encore 10 à 12% de leur PIB aux soins de santé.

De même, on sait que les États-Unis consacrent également une part disproportionnée de ces dépenses totales aux tâches administratives. Mais personne n'est sûr à 100%, car il varie d'un État à l'autre, entre les hôpitaux, pour différents types de soins de santé et différents patients dans différentes circonstances, et est en constante évolution.

Il est largement admis que cette différence de coûts administratifs est due au système de santé complexe multi-payeur des États-Unis, mais c'est confondu par les études qui constatent que les coûts administratifs varient selon les États, et certains ont réussi à atteindre une efficacité administrative comparable à celle des pays d'Europe du Nord, tandis que d'autres accusent un retard important.

En tant que tel, les recherches actuelles ne mettent en évidence aucun facteur. Cela suggère simplement que, dans l’état actuel des choses, les coûts administratifs extrêmes ne sont et de plus en plus une partie du coût total des soins de santé.

Pourtant, avec des milliers de milliards de dollars investis dans l'administration seule chaque année, une population vieillissante et le total des dépenses de santé devraient exploser, une solution significative aux coûts d'administration des soins de santé est garantie pour sauver des vies.

Quel est le vrai problème?

L'une des raisons pour lesquelles les coûts administratifs des soins de santé ont été si difficiles à résoudre est qu'il s'agit d'une hydre à trois têtes d'un problème, explique un expert en administration des soins de santé Pradeep Goel, et nous dépensons actuellement des milliards de dollars chaque année pour essayer de couper la tête, plutôt que de tuer la bête.

Et vous savez comment quand vous coupez la tête d'une hydre, deux repoussent?

Image non décrite

Les trois têtes monstrueuses qui constituent collectivement la bête amorphe de l'administration des soins de santé sont nommées Coordination des prestations, Coordination des soins et Facturation.

  • Coordination des avantages sociaux: "C'est une dépense incroyablement élevée."

Il s'agit de la coordination des prestations entre le patient, le médecin et l'assurance, l'employeur, le gouvernement ou toute autre partie qui paie, explique Goel.

"Il y a toujours ce triangle entre le médecin, le patient et le payeur, car il y aura toujours une entité administrative impliquée dans la gestion du paiement."

Ce triangle demeure indépendamment de qui paie la facture, que ce soit une compagnie d'assurance, l'employeur qui parraine les soins de santé, un gouvernement ou l'hôpital lui-même supportant le coût d'une procédure, dit Goel.

L'administration de ce triangle entre le patient, le médecin et le payeur implique de nombreux coûts et efforts, mais quelqu'un doit le faire et quelqu'un doit en payer le coût.

"Aux États-Unis, il incombe aux compagnies d'assurance, au Royaume-Uni, il incombe au National Health Service, en Australie, il existe une agence similaire qui gère et coordonne les avantages de millions d'Australiens", a déclaré Goel.

"Donc, cette entité, et sa relation avec les médecins et les patients est un voyage assez complexe et coûteux, et aussi frustrant pour tout le monde."

"Un dysfonctionnement de la coordination des prestations peut coûter entre cinq et quinze pour cent du coût global des soins de santé, ce qui, étant donné que vous parlez de près de sept trillions de dollars dépensés en soins de santé, vous pouvez imaginer plus d'un trillion de dollars par an dépensés pour ce morceau de soins de santé dans le monde entier ".

"C'est une dépense incroyablement élevée … et c'est aussi la chose la plus frustrante pour les patients et les médecins, car elle n'est pas liée à leurs soins. Elle est liée à l'administration que personne n'aime traiter. Personne n'aime la bureaucratie ou l'empêchement inutile perçu qu'il devient. "

«Il y a beaucoup, beaucoup de grandes entreprises de soins de santé qui travaillent juste pour résoudre ce problème. Mais cela n'a pas de sens de résoudre ce problème, car déjà les gens ne considèrent pas les soins de santé comme une nécessité administrative. Ils veulent que les soins de santé prennent soin de leur besoins cliniques – leur état pathologique réel. "

Ce qui nous amène à la prochaine tête de l'hydre.

  • Coordination des soins: "Des milliards de dollars sont dépensés chaque année dans ce domaine."

"Est-ce que je reçois les bons soins? Est-ce que je reçois les meilleurs soins? Est-ce que le médecin fait la bonne chose quand il quitte le bureau? Va-t-il voir le bon spécialiste? Y a-t-il une bonne consultation entre le médecin et le spécialiste? Le patient est-il suivre leur programme de soins personnels? "

"Quand savons-nous comment les ramener à l'hôpital s'ils ne vont pas bien? Comment éviter les rechutes et les récidives? Et appliquons-nous les meilleures directives cliniques pour, disons, le diabète ou le cancer ou les traumatismes ou les maladies cardiaques? Et y a-t-il une grande différence de qualité entre la façon dont un patient reçoit des soins à Sydney et au Sénégal? Et pourquoi est-ce différent? Pourquoi les gens ne sont-ils pas traités selon les meilleures directives cliniques partout? "

"Ce sont toutes des questions cliniques", explique Goel. "Et c'est un processus très complexe. Il y a beaucoup, beaucoup d'entreprises qui se concentrent sur la gestion des maladies et la gestion des cas, et ils sont, encore une fois, tous en train de résoudre une partie du problème."

"Mais s'il m'arrive d'avoir trois maladies différentes auxquelles je suis confronté – une épisodique, deux chroniques – il y aura plusieurs systèmes multiples impliqués dans mes soins en coulisses, et cela devient vraiment difficile et coûteux à faire."

"C'est pourquoi le coût des soins de santé ne cesse d'augmenter, et les gens ne sont jamais vraiment satisfaits de la qualité", a déclaré Goel. «Pour que la coordination des soins soit une tâche vraiment complexe, elle nécessite une équipe de personnes travaillant ensemble: médecin, infirmière, administrateur de bureau, patient, membre de la famille et spécialiste et pharmacien, etc.»

"Et il ne s'agit pas seulement de dossiers médicaux, soit dit en passant. Il s'agit de preuves, de directives cliniques, de conformité et d'adhésion, pas seulement de voir mes dossiers. C'est bien et nécessaire, mais cela ne règle vraiment rien en termes de qualité globale. de soins."

"C'est donc un domaine énorme. Encore une fois, des milliers de milliards de dollars sont dépensés dans ce domaine chaque année, et avec pas nécessairement un résultat aussi bon que possible."

  • Facturation: "Une autre zone massive."

«La troisième piste que nous voyons que tout le monde essaie de traiter concerne la facturation, le paiement, la tarification, l'adjudication, la refacturation, la réconciliation du coût des soins», explique Goel.

"Généralement, les soins de santé ne sont pas payés par une seule partie. Le patient paie une partie, le tiers assureur, le gouvernement ou l'employeur paie une partie … Il y a toujours 'fournir le service en premier et ensuite déterminer combien facturer. " Et puis facturer et collecter et rapprocher. Et il y a toujours la question de la fraude et du gaspillage, de la surfacturation et de la surutilisation. "

"Donc, ce domaine est un autre domaine énorme. Encore une fois, il y a de nombreuses entreprises qui font exactement cela. Et encore une fois, le problème est que la facturation ne vit pas dans l'isolement des soins, et les soins ne vivent pas dans l'isolement des avantages."

Si au début vous ne réussissez pas

Si nous savons que l'administration des soins de santé est une hydre à trois têtes de plusieurs milliards de dollars de problème, pourquoi essayons-nous de couper une tête à la fois?

C'est en partie parce que tous ceux qui investissent dans l'espace sont occupés à se battre contre leur propre tête d'hydre. La plupart des gens ne voient qu'une seule tête à la fois, et la plupart des investissements vont par conséquent vers la recherche de moyens plus efficaces de couper une tête d'hydre particulière.

Comme le dit Goel, il a passé des décennies à combattre les têtes d'hydre une par une au cours d'une large carrière dans l'administration des soins de santé avant de se rendre compte qu'il s'agit du même monstre. Donc, dans l'état actuel des choses, nous investissons des milliards pour couper les têtes d'hydres, mais presque personne n'assume la tâche littéralement herculéenne de tuer la bête.

C'est là que Solve.Care entre.

Solve.Care est une entreprise, dont Goel est PDG, qui vise à utiliser la blockchain comme moyen de tuer l'hydre plutôt que de lui couper la tête. Il est construit sur Ethereum pour les entreprises.

"Au fil des ans, j'ai construit quatre autres sociétés de technologies de la santé et essayé de me concentrer sur l'administration, la coordination des soins ou les paiements", a-t-il déclaré. "Solve.Care est la première entreprise où tous ces trois piliers fondamentaux des soins de santé sont en fait tous réunis dans une seule solution … l'évolution naturelle d'un voyage de 30 ans, en faisant diverses choses et en essayant de les faire de différentes manières pour faire une différence. Et puis se rendre compte qu'il existe un moyen de rassembler toutes ces pistes d'une manière qui n'a jamais été faite auparavant. "

"Solve.Care fait ce que j'ai essayé de faire en morceaux au cours des trois dernières décennies."

Comment tuer une hydre

Selon la version principale du mythe grec, l'Hydre a finalement été tuée quand Hercule l'a chassée de son antre avec des flèches enflammées, l'a combattue jusqu'à l'arrêt puis a cautérisé chaque moignon de cou pour empêcher les têtes de repousser.

Ce n'est pas ce que fait Solve.Care. Au lieu de cela, il réinvente le système de santé comme une série de relations entre les parties impliquées dans l'administration des soins de santé, plutôt que comme un grand nombre de processus distincts à compléter.

«Étant donné que vous examinez chacun de ces processus et que vous créez un système pour eux, il est préférable de créer un modèle de relation qui gère les trois processus», explique Goel. "Donc, nous inversons fondamentalement l'équation à l'envers."

"Au lieu de penser à des systèmes orientés processus, dans lesquels je suis censé rejoindre le système A, le système B, le système C, permettez-moi d'avoir une relation avec vous en tant que médecin-patient, et divisons tous les processus entre nous en fonction de bien -des contrats conçus pour favoriser la coordination des prestations, la coordination des soins et la coordination financière. "

"Ensuite, les autres parties de la chaîne peuvent voir leur relation et assumer leur rôle dans la chaîne … Maintenant, vous pouvez réellement engager le patient, car maintenant, il voit l'image complète."

En définissant le processus de soins de santé comme une série de relations plutôt que de processus, vous disposez d'un langage flexible et toujours applicable qui peut parler à toutes les têtes de l'hydre où qu'elles se trouvent, et englober n'importe quelle combinaison de participants.

Et parce que les processus requis sont définis par les relations entre les parties, un cadre suffisamment fiable pour définir et communiquer ces relations crée un système extrêmement puissant pour automatiser ces processus.

"Il renverse complètement le modèle", explique Goel. "Inverser l'attention du modèle de processus vers le modèle de relation … c'est notre plus grande innovation."

D'où vient l'idée

Cette conception particulière a été construite autour de deux réalisations que Goel avait ramassées au fil des ans.

La première est que l'interopérabilité n'allait pas se produire tant que tout le monde resterait concentré sur la tentative de terminer les processus d'administration des soins de santé plutôt que de réellement tuer l'hydre, de sorte que la solution devrait être une solution tout-en-un pouvant satisfaire les trois pistes. de l'administration des soins de santé.

"Au fil des ans, la réalisation s'est traduite par le fait que beaucoup de technologies et de solutions existantes dans le domaine des soins de santé, sinon toutes, tendent à être en elles-mêmes un silo, et elles ont tendance à ne pas bien fonctionner avec d'autres systèmes", Goel dit. Ils sont "généralement construits par des fournisseurs complètement différents pour un ensemble d'hypothèses complètement différent et pour des parties prenantes complètement différentes … tout le monde attend toujours l'interopérabilité, mais ce n'est jamais le cas".

Tout le monde attend l’interopérabilité, mais ce n’est jamais le cas. "

La deuxième réalisation a été que les patients et les praticiens sont ce que sont les soins de santé, mais aucun des outils existants n'est conçu pour eux. Au-delà les incroyables avantages médicaux (et financiers) des patients plus engagés, il y a le simple fait qu'un outil n'est pas bon si les gens ne l'utilisent pas.

"En outre, la réalisation s'est produite au fil des ans, que dans aucun de ces trois systèmes, le patient est au cœur de celui-ci. Ces systèmes sont conçus comme des systèmes de processus qui appartiennent à l'hôpital ou à la compagnie d'assurance ou au gouvernement."

«Nous sommes des consommateurs et nous devons accéder aux systèmes et à leurs capacités, mais ils ne sont généralement pas conçus directement pour nos besoins. Ils sont conçus pour répondre aux besoins de l'entreprise. Par conséquent, le patient ou le médecin est toujours un étranger jetant un œil sur un portail ou une application. "

"Cette réalisation avait eu lieu même dix ans avant la fondation de Solve.Care, mais nous cherchions à résoudre ces problèmes en créant plus de portails, plus d'applications et en essayant de mobiliser davantage les consommateurs."

"J'ai commencé à me demander:" vous savez, nous avons littéralement dépensé des milliards de dollars pour construire ces systèmes, et personne ne les utilise. " Pourquoi donc?"

Nous avons littéralement dépensé des milliards de dollars pour construire ces systèmes, et personne ne les utilise. "

"Et la réalisation est venue que c'est parce qu'ils n'ajoutent pas de valeur à moi. Ils n'apportent pas de valeur ajoutée à moi en tant que patient, à mes enfants ou à mes parents ", explique Goel." Ils ne répondent qu'à un besoin d'entreprise d'automatiser les processus. Ils ne m'autonomisent pas vraiment. "

"Je cherchais une nouvelle façon de penser à tout cet investissement massif et continu et à ce gaspillage important, et je cherchais un moyen de résoudre ce problème des relations patient-médecin, des relations patient-assurance, des relations employé-employeur, puis des relations entre ces fêtes qui ne fonctionnent jamais. "

Entrez dans la blockchain

"Je cherchais une solution et je cherchais divers modèles architecturaux, et dans cette recherche, nous sommes tombés sur la blockchain – moi et mon équipe – et avons commencé à explorer son potentiel en tant que grand livre distribué qui coordonnerait réellement les gens et leurs relations, plutôt que juste de la monnaie ou des actifs numériques ", explique Goel.

"L'idée était que si vous pouvez coordonner les transactions, et si nous pouvions construire une plate-forme qui pourrait coordonner les relations et la confiance, et interagir les transactions entre les gens, plutôt que dans le contexte de la cryptographie."

"Donc, nous n'étions pas trop fascinés ou séduits par le cas d'utilisation des transactions financières, qui est bien sûr le cas d'utilisation le plus important et le mieux compris. C'est correct, mais ce n'est pas vraiment ce que nous essayons de résoudre."

«Nous avons commencé à considérer (la blockchain) comme un grand livre vérifiable, vérifiable et immuable des relations et de la confiance, et à définir des paires de relations qui seraient ensuite appliquées conformément à des directives spécifiques, telles que les directives cliniques, les directives d'assurance ou les directives réglementaires.»

«Cette recherche nous a conduit à notre modèle d'utilisation de la blockchain comme cadre de gestion des relations et tissu de coordination. Et une fois que nous avons franchi cela et compris que cela pouvait et allait fonctionner, il s'agissait simplement de réfléchir à tous les besoins des participants aux soins de santé. et construire une architecture qui réponde à leurs besoins. "

"Cela a conduit à l'aventure Solve.Care, qui dure maintenant près de trois ans, et remarquable dans ce que nous avons pu faire. Je pense que nous faisons plus dans Solve.Care en trois ans que la plupart des systèmes que j'ai construit au cours des trente dernières années. Ce fut donc une promenade assez agréable, pour le moins. "

Pourquoi la blockchain?

Solve.Care n'a pas besoin d'utiliser la blockchain, dit Goel. La blockchain la rend beaucoup moins chère, beaucoup plus rapide et beaucoup plus globale.

En tant que blockchain, elle est auditable, immuable et transparente. Cela ne signifie évidemment pas que toutes les informations sur la chaîne traînent pour que le monde entier puisse les voir. Au contraire, les gens peuvent voir les informations appropriées aux relations qu'elles entretiennent en chaîne.

"Donc, tout le monde est responsable les uns envers les autres, et il n'y a personne qui a un avantage ou un inconvénient stratégique. Cela permet aux parties qui ont généralement un certain degré de méfiance mutuelle de se faire confiance et de se coordonner autour de l'objectif réel de vous faire sentir mieux et obtenir, cliniquement, les meilleurs soins possibles », a déclaré Goel. "Il établit donc des groupes de regroupement qui ont généralement tendance à avoir des intérêts orthogonaux."

"Il permet la coordination de tous les événements entre les parties et permet d'éliminer littéralement des milliards de messages électroniques, d'appels téléphoniques, de lettres et de transactions qui doivent ensuite, d'une manière ou d'une autre, fonctionner ensemble. Et ensuite, il permet également de prouver de manière vérifiable ce qui s'est passé." "

"Si quelqu'un n'est pas d'accord avec les résultats ou le processus, il existe une piste d'audit immuable qui a coordonné les avantages et les soins. Quel était le protocole qui a conduit les décisions cliniques? Quel était le protocole de paiement qui a conduit les paiements?"

"Les soins de santé multipartites sont complexes, par définition, car plusieurs parties doivent être impliquées", a déclaré Goel. "Les parties peuvent avoir une visibilité appropriée sur quoi, pourquoi et quand quelque chose s'est produit, et elles n'ont pas à compter sur moi en tant que compagnie d'assurance, ou sur vous en tant que système hospitalier, pour partager les informations afin de déterminer si la bonne chose s'est produite pour le la bonne personne au bon moment. "

"Cette auditabilité, avec les parties qui ont le pouvoir de voir la chaîne, la rend très puissante. Elle crée la confiance par la transparence, mais crée également la confiance grâce à des relations bien définies, et ce sont les forces fondamentales de la blockchain que nous exploitons."

Cause et effet

Ces caractéristiques de confiance, de transparence, d'immuabilité et d'auditabilité se traduisent par une série d'avantages pratiques.

Le plus important est qu'il permet l'ensemble du modèle Solve.Care. Il crée ce système où les entités peuvent rejoindre et quitter des relations, ramassant des droits et des responsabilités clairement définis quand elles le font.

Dans mode typique de la blockchain, cela ouvre la porte à certains avantages cumulatifs.

Toutes les parties qui font partie du processus de soins de santé et qui sont responsables d'un montant disproportionné du coût total sans fournir une valeur proportionnée se démarqueront comme un pouce endolori. Leur inefficacité (ou la corruption pure et simple selon le cas) sera très évidente pour les autres parties à la relation, ainsi que pour les patients eux-mêmes.

Avec les patients et les contribuables qui regardent de plus près où va l'argent, ce système permet également aux pressions du marché de favoriser l'amélioration. Au lieu de faire face à un labyrinthe de processus d'administration des soins de santé, les patients seront en mesure de voir où va l'argent et seront en meilleure position pour exiger une meilleure valeur.

Elle replace également les patients au cœur des traitements. En observant clairement comment les trois têtes d'hydre – Administration des prestations, Coordination des soins et Facturation – jouent un rôle dans leurs traitements, les patients peuvent être beaucoup plus engagés et responsabilisés, ce qui se traduit par des économies supplémentaires et des résultats médicaux nettement meilleurs.

En fin de compte, l'auditabilité et l'immuabilité peuvent également fournir une énorme quantité de données convenablement anonymisées. Imaginez pouvoir accéder à des informations parfaites sur tous les traitements médicaux et les facteurs de coordination des soins qui ont permis de traiter des millions de patients dans des milliers d'hôpitaux à travers le monde, à côté des résultats cliniques.

Avec ces avantages boule de neige, une meilleure administration des soins de santé avec la blockchain a le potentiel de prolonger des milliards de vies, d'économiser des milliards de dollars et de changer le monde pour le mieux.

Soigné!

Bien sûr, profiter de ces avantages dépend de tout ce qui se passe comme prévu.

Mais comme Goel le dit, les choses sont.

"Nos clients utilisent aujourd'hui (Solve.Care) à grande échelle, dans la vie réelle et dans de grands écosystèmes … et nous signons des contrats de méta-entreprise très importants partout dans le monde. Nous sommes ce que vous considéreriez comme un état assez avancé , en termes de produit. "

"Nous ne sommes pas trop préoccupés par les personnes qui n'adoptent pas notre plateforme", ajoute-t-il. "Je ne vois pas d'obstacles qui me font sentir que nous devons repenser notre approche. Je le considère simplement comme un modèle nécessaire d'éducation, d'exécution et de preuve, et nous en avons déjà assez sous notre ceinture pour pouvoir prédire avec confiance que nous serons en mesure de servir des clients partout dans le monde. Et nous le constatons déjà. "

Solve.Care voit déjà de l'intérêt et signe des contrats avec des clients du monde entier, car le système basé sur les relations plutôt que sur les processus est naturellement capable de s'intégrer à n'importe quel système de santé dans n'importe quel pays du monde, souligne-t-il.

"Pour une jeune entreprise, au début de notre cycle de vie, avec l'impact que nous avons déjà et l'intérêt que nous avons vu, je ne suis pas préoccupé par les obstacles à l'adoption", a déclaré Goel.

"Mais je dirai aussi ceci, j'envisage ce voyage pour construire et améliorer le produit, la plateforme, et pour construire plus de réseaux de soins, pour être un voyage à vie … De bien des façons, nous n'arrêterons jamais de construire cette plateforme pour être plus précieux pour les patients, les médecins et les administrateurs. "

"J'aime dire à mon équipe tout le temps: ce voyage est un voyage multi-génération."

Les avantages du recul

Goel a construit Solve.Care pour placer très délibérément le patient au centre de tout.

Mais pratiquement, c'est plus une idéologie qu'une réalité technique. La véritable pièce maîtresse de ce réseau est Solve.Care lui-même, en tant qu'entreprise commerciale de technologies de la santé.

Pourrait-il devenir un intermédiaire gourmand et retranché sur le réseau? Y a-t-il une chance qu'il perdra son objectif d'origine quelque part le long de ce voyage multi-génération, soit avant, soit après que Goel s'en soit éloigné?

Oui, dit Goel. "Bien sûr, cela peut arriver."

"Mais je ne vois pas cela comme un grand risque, car si vous construisez une entreprise sur des principes solides, alors vous êtes construit pour durer."

"Nous construisons Solve.Care, dès le premier jour, en tant qu'entreprise qui améliorera la vie des gens, des patients, des parents, des enfants, et le fera de manière significative et ce, là où cela est économiquement viable pour nos clients, pour les consommateurs et pour nous. On met beaucoup l'accent sur la durabilité et l'exécution de principe. Je ne suis donc pas trop inquiet. "

"C'est pourquoi nous construisons une culture de valeur très stricte", dit-il. "En fin de compte chez Solve.Care, nous sommes une entreprise technologique, mais nous sommes guidés par nos valeurs et nos principes et j'essaie d'intégrer cela dans le tissu de l'entreprise."

"Je m'assure également que tous ceux qui nous rejoignent comprennent que nous sommes animés par cette mission et qu'ils devraient nous rejoindre non pas comme un travail, mais comme un voyage."

"Et cela fait partie de la raison pour laquelle nous avons été très prudents quant aux personnes que nous invitons à intégrer dans notre conseil d'administration, que nous acceptions les investisseurs financiers ou non, car ce sont les facteurs qui font prendre les entreprises par dessus bord, vous savez? Quand les principes et les visions sur lesquels une entreprise fondée ne correspond pas à l'expérience et à l'expertise du conseil d'administration, ou les investisseurs recherchent une sortie rapide, c'est là que les entreprises se trompent. "

"Mais nous avons pris grand soin d'aligner notre modèle financier, notre modèle d'équité, notre structure de gestion, notre structure de conseil d'administration sur la vision."

«J'ai suffisamment d'expérience pour anticiper ces risques et les gérer, le jour de la création de l'entreprise», explique Goel.

Est-ce suffisant? Seul le temps nous le dira.

Il convient de noter que Solve.Care était un produit du boom de l'ICO, levant 20 millions de dollars avec la vente d'un jeton utilitaire ERC20. Vous devrez faire votre propre arithmétique mentale pour calculer dans quelle mesure cela correspond à une approche prudente de l'investissement extérieur.

De plus, l'histoire de la société de technologie idéaliste qui avale la moitié du monde, devient publique, puis abandonne l'idéalisme pour la rentabilité est l'un des tropes les plus chauds de la décennie 2010-2020, il sera donc intéressant de voir à quel point l'optimisme de Goel résiste Solve.Care se développe.

Peut-être qu'un jour, dans des années, vous pourrez regarder en arrière et voir par vous-même à quel point ou à quel point les sentiments de Goel ont vieilli.



Regardez aussi


Divulgation: L'auteur détient BNB, BTC au moment de la rédaction.

Avertissement:
Ces informations ne doivent pas être interprétées comme une approbation de la crypto-monnaie ou d'un fournisseur spécifique,
            service ou offre. Ce n'est pas une recommandation de commerce. Les crypto-monnaies sont spéculatives, complexes et
            comportent des risques importants – ils sont très volatils et sensibles à l'activité secondaire. Performance
            est imprévisible et les performances passées ne garantissent pas les performances futures. Considérez le vôtre
            circonstances et obtenez vos propres conseils avant de vous fier à ces informations. Vous devez également vérifier
            la nature de tout produit ou service (y compris son statut juridique et les exigences réglementaires pertinentes)
            et consultez les sites Web des régulateurs concernés avant de prendre une décision. Finder, ou l'auteur, peut
            avoir des avoirs dans les crypto-monnaies discutées.

Dernières nouvelles de crypto-monnaie

Image: Shutterstock



Traduction de l’article de Andrew Munro : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
venenatis, ultricies nec adipiscing risus. in nunc