Rejoignez-Nous sur

Bonne nouvelle pour Dash : un retour au Japon se profile

dash visuel scaled scaled

News

Bonne nouvelle pour Dash : un retour au Japon se profile

La proposition de budget de DashNexus a prévu des fonds afin de réhabiliter DASH au Japon. L’équipe qui est derrière le site de Dash Japon est parvenue à convaincre le Core Group de Dash de dégager des moyens afin que la crypto monnaie soit à nouveau listée sur les bourses d’échange du Japon.

Acheter du Dash au Japon, bientôt possible ?

D’après la proposition de budget du 27 avril, Yosuke Suda de Dash Japon aurait trouvé un accord avec l’équipe de Dash pour que les Japonais puissent à nouveau acquérir localement la crypto monnaie.

Suda, que l’on connaît sous le pseudonyme de Samurai33, avait soumis la proposions le 10 mars dernier. Son objectif était d’obtenir le « listing de Dash sur des plates-formes japonaises régulées du Japon afin d’obtenir un statut équivalent à celui de Bitcoin. » Il espère également populariser Dash en tant que moyen de paiement dans son pays.

Dash
Visuel Dash – source dash.org

Dans sa proposition, Dash Japon demande un budget de 30.000 $ afin de pouvoir faire rédiger des mémorandums par des avocats et pour couvrir les frais de voyage des membres de l’équipe Core de Dash jusqu’à Tokyo. La proposition a été approuvée le 27 avril. Cela dit, en raison des restrictions de voyage engendrées par la pandémie de coronavirus, il faudra du temps pour que l’équipe de Dash, qui est basée à Phœnix, puis se rendre au Japon.

Suppression de Dash des bourses d’échange japonaises

Dash, une crypto monnaie qui peut être anonyme, fut systématiquement retirée des bourses d’échange japonaises à partir de 2018, notamment de la plate-forme majeure Coincheck. Selon Suda, cette décision a été prise sur base de « malentendus ». Les régulateurs japonais estimaient en effet que Dash est une chaîne de blocs privée, non traçable et impossible à auditer.

Le grand retour de Dash au Japon ?

Même si Dash ne fait pas l’objet d’une interdiction nominative, la Japan Virtual Currency Exchange Association (JVCEA) a publié des directives qui ont débouché sur la suppression de Dash des bourses d’échange japonaises. Elle concerne notamment les cryptos qui sont difficiles à tracer, les actifs numériques qui sont compliqués à auditer ainsi que ceux qui violent les lois antiterroristes et contre le blanchiment d’argent.

En date du 20 mars 2020, il y avait 21 bourses d’échange de crypto monnaies régulées au Japon. Aucune d’entre elles ne proposaient Dash. Cela signifie donc que les Japonais sont dans l’impossibilité légale d’acheter du Dash.

Via cette proposition, des mémorandums seront envoyés à toutes les bourses d’échange de crypto monnaies du Japon (23 au moment d’écrire ces lignes), ainsi qu’à la JVCEA et au régulateur financier japonais. L’objectif est bien entendu de prouver que Dash est absolument conforme à la loi japonaise, et donc d’obtenir sa réhabilitation.

Vidéo : remettre l’église de Dash au milieu du village du Japon



Retrouver l’article original de Joachim ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top