Rejoignez-Nous sur

Crypto Brunch – Le condensé d’actu crypto de la semaine

crypto brunch actu bitcoin blockchain

News

Crypto Brunch – Le condensé d’actu crypto de la semaine

Crypto Brunch - Toute l'actu crypto, bitcoin et blockchain de la semaine

 

Bonjour et bienvenue dans le Crypto Brunch. Je partage avec vous chaque dimanche un condensé de l’actualité crypto de la semaine.

 

 

L’arlésienne a fait son apparition ! Annoncée en août 2018, la plateforme Bakkt s’est rendue publique ce lundi. Elle aura, durant toute l’année, servie de phare pour les naufragés des crypto-monnaies.
Malheureusement, comme anticipé, le volume n’est vraiment pas au rendez-vous. Au premier jour, seulement 71 BTC ont été vendus, soit moins d’un million de dollars. Cinq jours plus tard, à l’heure de la rédaction, c’est un total de 165 contrats d’une valeur de 1 BTC chacun qui ont trouvé acquéreur.
Le nombre est à mettre en comparaison avec la quantité de BTC échangés lors de l’ouverture des contrats à expiration de la CME. Au premier jour le volume était alors de 5298 BTC, soit 75 fois plus que Bakkt !


Il ne reste plus qu’à surveiller l’évolution de ce dernier. Si le volume s’envole, cela peut être un fort indicateur d’un changement de tendance à venir. Évidemment certains tentent de minimiser la différence en prétendant que l’absence actuelle de tendance dans le marché justifie que personne ne se pousse à la porte. Il est temps d’accepter la chose, à l’heure actuelle Bakkt ne répond pas aux attentes que l’on s’en est faite.
Après ce flop, il faudra que les petits spéculateurs trouvent un nouveau récit pour légitimer une future envolée des cours. Heureusement, on est plutôt doué pour ça !
You got Bakkted.

 

1569763327 179 giphy

 

L’autre grosse actualité de cette semaine est l’arrivée potentielle de plus de 25 000 nouveaux points de vente pour le BTC en France ! Grâce à l’application EasyWallet développée en partenariat avec Global POS, il devrait être possible de payer en BTC dans une trentaine d’enseignes dès le premier  trimestre de 2020. Parmi elles on peut retrouver Sephora, Norauto, Intersport, Maison du Monde, Conforama, Decathlon, Boulanger, … Ces magasins n’auront pas à manipuler de BTC puisque c’est l’application qui se charge automatiquement de la conversion, tout en permettant à l’enseigne de faciliter sa comptabilité.

“ Nous garantissons la valeur de paiement. Si le jour de la transaction, le consommateur a payé pour l’équivalent de 55 euros, mais que le cours du Bitcoin a baissé de 20% deux jours après, le marchand recevra tout de même 55 euros. Il n’y aura pas de montant minimum, mais un montant maximum de 1 000 euros (pour l’instant). 

Tout ceci reste pour l’heure dans sa phase préparatoire. Les fournisseurs du service de conversion sont en attente de l’accréditation nécessaire. Il n’y a d’ailleurs pas pour le moment de validation juridique et aucun contrat n’a été signé entre Global POS et les grandes enseignes censées accepter l’application comme moyen de paiement. Heureusement, toute cette entreprise semble plutôt prometteuse et ne devrait pas rencontrer de soucis pour son déploiement. À savoir qu’ils prévoient par la suite d’ajouter d’autres crypto-monnaies. On imagine donc y retrouver ETH et divers stablecoins à l’instar de ce que propose déjà BitPay.
Bien qu’à l’heure actuelle, peu de gens acceptent de dépenser leurs cryptos, cela pourra être une opportunité intéressante une fois que nous serons tous millionnaire … ou pas. 😛

 

1569763327 496 giphy


 

  •      Binance a ouvert sa plateforme américaine cette semaine. Lancée pour répondre aux régulations strictes du pays, la plateforme devrait capter le volume états-unien disparu de binance.com. Les cryptos y sont listées petit à petit, c’est déjà le cas de BTC, ETH, XRP, BCH, LTC, BNB et USDT. Une trentaine d’autres sont encore attendues.
    En tout cas la société fait tout pour enjoliver son image. Elle a par exemple reçu l’accréditation ISO27001. Celle-ci est accordée aux plateformes qui répondent à toute une liste de normes internationales en matière de sécurité. L’ajout de cette accréditation devrait faciliter le développement tentaculaire de Binance et permettre de contrebalancer les effets médiatiques du piratage de 7000 BTC ayant eu lieu il y a quelques mois.
    Un développement qui ne s’arrête plus, presque chaque semaine Binance nous dévoile un nouveau projet. Celle-ci ne fait pas exception car Binance a annoncé le lancement d’une plateforme dédiée au staking (la validation d’une blockchain par l’immobilisation d’une certaine quantité de jetons). Binance Staking permettra d’être rémunéré en y déposant les crypto-monnaies qui fonctionnent via ce service. En premier lieu, on pourra y placer 8 cryptos dont le NEO, le VeChain (VET), l’Ontology (ONT), l’Algorand (ALGO), le Stratis (STRAT), le Stellar (XLM), le Komodo (KMD) et enfin le Qtum (QTUM). La fonctionnalité était déjà disponible mais s’offre une plateforme dédiée pour simplifier l’utilisation et l’accès au stacking. À savoir que Binance ne compte y prendre aucune commission.
    L’arrivée de Binance Staking était prévisible. CZ ayant à plusieurs reprises annoncé vouloir étendre la fonction, c’est via l’arrivée de TOMO mais surtout l’ajout du Tezos qu’il s’est trahi. XTZ fonctionnant via du stacking.
    Autre annonce intéressante de Binance cette semaine (et oui, encore), un partenariat avec Koinal, un processeur de paiement. Il sera dorénavant possible d’acheter des crypto-monnaies avec une carte bancaire sur Binance moyennant 2.5% de frais et sans vérification d’identité en dessous de 2 500$. Un coup dur pour Coinbase qui prend 4% par carte bancaire ! Plusieurs gros pays n’y auront cependant pas accès notamment les USA, la Chine et la Russie, je vous renvoie à l’article dédié.

 

 

 

 

 

  •      Le wash-trading, activité consistant à fausser les volumes échangés, est omniprésent dans le marché des crypto-monnaies. Certains outils permettent de faire le tri à l’instar de https://www.bitcointradevolume.com/ mais aussi désormais grâce au rapport du BTI. Celui-ci conclue que les exchanges les plus propres sont Coinbase, Poloniex et Kraken. Ils mettent sur le banc Bibox et OKEx qui dépassent les 75% de fausses transactions. CoinMarketCap n’aide certainement pas à régler le problème en permettant à des exchanges proches des 100% de wash-trading de faire parti des données.
    OKEx dément d’ailleurs ces affirmations de manière assez puérile en lançant un défi d’une valeur de 100BTC au BTI pour prouver leurs dires.

 

 

  •      Si vous êtes un développeur, ne manquez pas l’offre de Telegram concernant sa blockchain. Vous avez jusqu’au 15 octobre pour soumettre un travail sur TON et ainsi espérer remporter 400 000 $.
    Telegram a signalé qu’il serait pertinent de soumettre des travaux concernant les portefeuilles multisignature ou les canaux de paiements qu’ils soient synchrones ou asynchrones. Un programme de chasseur de bug (bug bounty) est aussi proposé pour une récompense de 200 000 $ à se partager.

 

 

  •      Utiliser ses crypto-monnaies est un véritable enjeu. L’une des plateformes les plus populaire est Wirex. Il s’agit d’un service de paiement de deux millions d’utilisateurs qui converti vos cryptos en monnaies fiduciaire. En voici une présentation complète.

 

Pour tout ceux qui s’intéressent au trading, le tutoriel pour la plateforme BitMex bénéficie désormais d’une version vidéo !

 


 

traduction : Ma prédiction crypto est la suivante : quiconque imagine une valorisation du marché indépendante d’un cas d’utilisation réelle pour les consommateurs sera remis à sa place par les forces du marché.

Il ne sert à rien de se précipiter si l’on est sage et prévoyant. Toute chose demande du temps, notamment lorsqu’il s’agit d’un domaine basé sur un potentiel. Restez prudent et ne vous fourvoyez pas, que ce soit dans le trop plein d’espoir ou de désespoir.


 

L’intérêt des institutionnels n’est toujours pas là. Bien que l’on espère inlassablement que la finance daigne porter son dévolu sur les cryptos, il est important de constater les faits. Pour l’heure Bakkt est un semi-échec. Son manque cruel de volume porte un coup sur les prédictions astrales des apprentis prophètes. Cependant, rendre disponible ce genre de service offre toujours plus de portes d’accès à un microcosme porté par des rêves de richesses. Que ce soit à l’égard des grands financiers ou des petites gens, les cryptos évoluent à tâtons sur les deux tableaux.
C’est par de petits gestes de la sorte que nous arriverons peut-être à faire évoluer, à faire grandir, les crypto-monnaies. Chaque pas compte pour arriver à destination. On a beau souhaiter courir, on y risque juste l’épuisement.

 

1569763328 927 giphy


Bon brunch !


ryo renard

Ryo

Rédacteur sur Cryptoast depuis début 2018, Ryo aime partager ses découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la Blockchain.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1





Retrouver l’article original de Ryo ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Top
commodo quis, eget nec efficitur. vulputate, ut Aenean Aliquam