Rejoignez-Nous sur

Dans le Match Banque VS Bitcoin, c’est Bitcoin (BTC) qui mène la Danse ! – TheCoinTribune

bitcoin vs banque 2

News

Dans le Match Banque VS Bitcoin, c’est Bitcoin (BTC) qui mène la Danse ! – TheCoinTribune

Bitcoin (BTC) vs Banque

Comme les principales innovations technologiques précédentes, le Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies en générale favorisent malgré eux certaines activités illicites. Dans le cas d’espèces, elles permettent le financement de ces activités avec une relative facilité. La faute reviendrait aux institutions financières qui utilisent un système inadéquat pour tracer ce genre de transactions suspectes. Il s’agit là de la conclusion faite par CipherTrace dans son rapport sur les bonnes pratiques pour la surveillance des transactions en cryptomonnaie au sein des banques. Explications.


Jusqu’à 90 % des transactions suspectes liées aux cryptomonnaies non identifiées

Tel que stipulé par les réglementations de la FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network), il est de la responsabilité des institutions bancaires « d’identifier et de signaler les activités suspectes concernant la manière dont les criminels et autres mauvais acteurs exploitent les CVC à des fins de blanchiment d’argent, d’évasion des sanctions et autres financements illicites ». Malgré cela, l’institution assiste à une augmentation importante des déclarations de transactions suspectes impliquant des devises virtuelles convertibles (CVC). Dès lors, CipherTrace remet en cause les systèmes de détection mis en place par les institutions bancaires.

Ceux-ci se basent essentiellement sur des listes d’exchanges de cryptomonnaies et d’autres fournisseurs de services d’actifs virtuels (VASP) pour signaler les associations de transferts de cryptomonnaies. Une approche jugée inadaptée par le rapport de CipherTrace qui en explique d’ailleurs la raison. Cette façon de faire « donne lieu à de nombreux faux positifs et laisse passer d’importants flux de fonds qui ne peuvent pas être découverts par la recherche de concordance de noms ». Ce serait ainsi près de 90 % des transactions réelles liées aux cryptomonnaies qui échapperaient à l’attention des institutions bancaires utilisant cette approche. Le rapport ajoute qu’un système typique basé sur le nom peut « manquer jusqu’à 70% ou plus des échanges de crypto, et jusqu’à 90% du volume réel des transactions ».

Pub

Generic DESKTOP v4 DK BLUE.svg

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Comment les criminels blanchissent les cryptos par l’intermédiaire des banques ?

Un cas de crypto-blanchiment auquel une banque pourrait être confrontée a été illustré dans le rapport de CipherTrace et implique les narcotrafiquants. Pour réaliser la combine, ceux-ci transfèrent d’abord la cryptomonnaie issue de leur commerce sur le marché noir vers l’adresse d’un échangeur P2P. Ce dernier se servira ensuite de son compte au sein d’une exchange à haut risque pour convertir les cryptomonnaies en dollars américains. À la fin de cette première étape, l’intégralité de la somme est transférée vers les comptes bancaires de l’échangeur P2P sous des noms commerciaux fictifs.

Il en dissimule ensuite la nature et la provenance en renvoyant les fonds convertis en USD sur le compte commercial fictif du narcotrafiquant. Ce retour à la source s’effectue sous la forme d’un chèque de banque ou d’un virement. CipherTrace fait remarquer que de nombreuses banques n’auraient aucune idée que ces fonds proviennent d’une exchange à haut risque en utilisant leur système actuel.

Pub

1594581145 2 2 Generic BG IMG DESKTOP v4

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Plusieurs autres exemples de blanchiment des cryptos par l’intermédiaire des institutions bancaires peuvent être consultés dans le rapport de CipherTrace. Ce dernier propose d’ailleurs des outils adaptés pour mieux identifier ces transactions suspectes et partage les indicateurs que devraient suivre les banques. Néanmoins, comme il a déjà été démontrés, se baser sur les cryptomonnaies pour réaliser des activités illicites peut se révéler un choix dangereux 



Retrouver l’article original de Joe PINASI ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top