Rejoignez-Nous sur

De l’or physique au cœur de votre patrimoine crypto ? VeraOne vous ouvre ses coffres ! – TheCoinTribune

News

De l’or physique au cœur de votre patrimoine crypto ? VeraOne vous ouvre ses coffres ! – TheCoinTribune

La start-up française VeraOne a déjà été évoquée dans nos colonnes. Autant la proposition de valeur (un stablecoin adossé à de l’or physique audité et détenu en coffre) que le profil de Jean-François Faure son fondateur, doivent pousser l’investisseur avisé à s’intéresser de plus prêt à ce solide projet. VeraOne n’ambitionne en effet rien de moins que d’opérer une parfaite synthèse entre innovation de l’environnement crypto et authenticité du métal précieux.

Pub

Et qui, mieux que cette entreprise française expérimentée utilisant depuis des années des solutions blockchain pour se conformer à ses obligations de régulation, pourrait relever ce défi ?

Aujourd’hui dans la Tribune des Stablecoins, TheCoinTribune vous convie à descendre dans les coffres de VeraOne !

Cet article vous est proposé en partenariat avec la société Vera One. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

A l’origine, était AuCoffre.com

30 000 personnes en France font confiance à Jean-François Faure depuis plus de 10 ans pour acheter, vendre et conserver de l’or physique et des métaux précieux. Après une décennie d’activité, ce sont ainsi plusieurs dizaines de tonnes d’or et d’argent, mais également du diamant que la société conserve – tout aussi précieusement – en conformité avec des normes de sécurité parmi les plus exigeantes qui soient.

Fun fact : VeraCash et AuCOFFRE réunis seraient classés 79ème pays s’ils étaient une banque centrale. Voila qui donne à réfléchir.

Jean-François Faure, créateur du stablecoin VeraOne
Jean-François Faure, un PDG ultra-connecté

C’est en 2009 que le fondateur d’AuCoffre décide de lancer le 1er site Internet permettant d’acheter de l’or en ligne.

Ce faisant, il se fait déjà innovateur sur un secteur ou le conservatisme est presque une déformation professionnelle. Et pourtant, ce débarquement dans le e-commerce ne constituera que le premier acte d’une longue série de bonds en avant, permettant à l’or physique et à son négoce, de pleinement rentrer dans l’ére du numérique et de devenir accessible au plus grand nombre.

aucoffre com

Si le propos de l’article d’aujourd’hui n’est pas de procéder à une présentation exhaustive de AuCoffre.com, on évoquera notamment le déploiement par l’équipe du système VeraCash. VeraCash établit une passerelle entre des actifs en métaux précieux conservés par AuCoffre et les achats du quotidien, via une carte bancaire dédiée.

De la vente d’or à la Blockchain, tout naturellement

Vendre de l’or est un métier millénaire. Pour autant, même en tant qu’héritier d’une immémoriale lignée dont les première transactions remontent à l’age du bronze, l’équipe d’AuCoffre s’évertue à metre à la disposition du marché et des amateurs de métaux précieux les toutes dernières innovations.

Et parmi ces innovations, les potentialités de la blockchain ne leur ont pas échappé.

Ainsi Jean-Francois Faure explique :

« Nous avons été les premiers de notre secteur en 2016 à mettre en place sur la blockchain notre registre de police ».

C’est donc tout naturellement que AuCoffre a très tôt perçu tout le potentiel pour l’avenir de la finance et du patrimoine de la tokenisation des métaux précieux. Si la société a pesé un temps la possibilité d’organiser une ICO, les incertitudes techniques et réglementaires associées à cette méthode de levée de fonds en cryptomonnaies l’ont incité à écarter cette option.

En revanche, l’idée d’un token sous forme de stablecoin demeurait. L’entreprise en était certaine : l’avenir de l’investissement dans les métaux précieux passait nécessairement par la tokenisation des métaux précieux.

C’est ainsi qu’est né le token VeraOne, un stablecoin dont 1 unité équivaut maintenant et pour toujours à 1 gramme d’or 24k !

vera one Gibraltar et packaging
Qui a dit qu’une cryptomonnaie devait n’être QUE virtuelle ? La VeraValor, matérialisation d’un VeraOne

Le stablecoin VeraOne, la dématérialisation parfaite de l’or métal

On a discuté ces dernière semaines des différents types de stablecoins existants. A ces occasions, vous avez pu lire sur TheCoinTribune tout les avantages induits par des stablecoins adossés à des actifs précieux tangibles. Le token VeraOne est donc la parfaite incarnation de ce concept.

Nature et proposition de valeur du VeraOne

Le VeraOne (VRO) est un token ERC20 basé exclusivement sur de l’or. Ce jeton se sert de la blockchain Ethereum pour fonctionner. L’or qui sert de garantie au stablecoin est stocké dans des zones hautement sécurisées sur la base d’une contrepartie intégrale en métal précieux (100%). Cette contrepartie sur laquelle repose le concept et la stabilité de VeraOne est régulièrement auditée par des tiers de confiance dont les rapports sont consultables sur le site (voir un peu plus bas).

Virtualiser de l’or physique, la véritable transmutation ?

On le rappelle, l’objectif premier de VeraOne est de proposer un stablecoin. Ce stablecoin incarne une alternative robuste et fiable aux options existantes qui reposent largement sur des devises classiques (comme le dollar, avec toutes les incertitudes qu’on imagine : pensez aux sérieux doutes s’agissant des réserves de Bitfinex et son USDT) ou sur des actifs tangibles.

VeraOne, investissement, sécurité et inclusion financière

Investir dans le token VeraOne permet à la fois de bénéficier de la protection intrinsèque à un stablecoin, mais également d’acter de manière infalsifiable la propriété d’une certaine quantité d’or, détenue et conservée en votre nom, dans les coffres de la société.

Et au-delà d’une simple logique de patrimoine, grâce à l’écosystème dont elle fait partie, la mission de VeraOne est de favoriser le développement d’une monnaie d’échange qui puisse servir à toute personne, n’importe où sur la planète, qui souhaite pouvoir envoyer de la valeur à d’autres personnes, instantanément et gratuitement, y compris dans les zones sous-bancarisées.

Comment investir dans des tokens VeraOne ?

Il a toujours été pertinent de placer une partie de son patrimoine dans l’or et ses dérivés. Des Napoléon or de nos grand-parents à “l’or-papier” apparu nettement plus récemment, l’or au même titre que l’immobilier trouve une place de choix dans le panel des placements de “bon père de famille”

VeraOne offre en 2020 l’opportunité de perpétuer ces convictions patrimoniales, en y adjoignant la résilience et la technologie sans pareil de la blockchain. Aucune possibilité d’erreur de comptes, transparence absolue des process et des transactions, possibilité d’achat et de retrait 24/24 7/7.

Il est ainsi d’ores et déjà possible d’acquérir des tokens VRO en créant un compte sur Veraone.io grâce à divers moyens de paiements. A noter que Bitcoin (BTC) a été récemment implémenté.

Le tableau de bord particulièrement lisible vous permettra de gérer vos actifs au plus prêt.

Aperçu de Buy-sell.JPG

La solidité de VeraOne, 10 ans de forteresse monétaire

Si vous parcourrez régulièrement les colonnes de TheCoinTribune, cela ne vous aura pas échappé : les projets mal ficelés, les proposions douteuses et autres promesses de rendements indécents, on est pas franchement amateurs.

Or, il faut en convenir, le mélange crypto + or est particulièrement propice à faire briller les yeux de l’investisseur un peu naif et ça, ça n’a pas échappé aux aigrefins !

Alors pourquoi mettre en avant VeraOne ? Et qu’est-ce qui vous garantit que la société ne s’évanouira pas un beau jour avec les fonds de ses clients, tragique situation dont l’industrie crypto est malheureusement coutumière ?

On fait le tour en quelques points :

  • Parce que la société et les professionnels qui la compose exposent plus d’une décennie d’activité vérifiable,
  • parce que VeraOne, en tant que filiale de AuCoffre est soumise à des contraintes réglementaires particulièrement lourdes ; A ce titre, les réserves de métaux précieux font l’objet d’un suivi régulier, d’audits mais également de contrôles aléatoires.

« Les quelques dizaines de mètres carrés exploités par VeraCash et AuCOFFRE pour stocker votre or, sont, quant à eux, soumis à des contrôles réguliers et précis par les autorités de tutelle. D’une part, les coffres sont audités une fois par an par une société externe employée par VeraCash (ALS Global), mais ils font aussi l’objet d’inspections inattendues d’un commissaire aux comptes et des douanes suisses et françaises, qui s’assurent, entre autres, de la cohérence entre les biens déclarés par VeraCash et leur présence physique » Source : Site Officiel VeraCash

  • Parce que la société ne vous laisse pas vous contenter de sa parole : vous pouvez consulter la documentation et les audits concernant les fonds détenus (en or, argent, diamant… et même Bitcoin).
  • Parce que, stockés en Suisse, (Ports Francs et Entrepôts de Genève) les métaux précieux qui garantissent VeraOne (et plus précisément, votre quote part de ces réserves) sont à la fois à l’abri d’une faillite bancaire, mais également inaccessibles aux Etats.
  • Parce que VeraOne, filiale de AuCoffre a pignon sur rue en France : vous pouvez vous déplacer en boutique, rencontrer et discuter avec ceux à qui vous confiez votre patrimoine et c’est rassurant dans un environnement ou tout à tendance à se virtualiser. Une hotline téléphonique et par mail vous assistera en cas de difficulté.

Et les tarifs ? Une offre qui a du coffre !

Au regard du niveau et de la sophistication du service, on conviendra que les frais appliqué sont particulièrement raisonnables.

En effet, VeraOne retient 0,5% de commission lors d’un l’achat et 1% lors d’une vente. Par ailleurs, 1% de frais de gestion est retenu par an. Une taxe universelle, propre aux activités de conservation de métaux précieux dite “taxe d’oxydation” de même montant s’applique. On notera que cette taxe est remboursable en cashback sous conditions d’activités du compte (voir détails sur le site VeraOne).

Conclusion en or

On aura l’occasion dans la Tribune du stablecoin de revenir prochainement sur plusieurs aspects qui rendent indéniablement pertinent l’investissements crypto dans des stablecoins adossés à de l’or. En attendant, prendre 30 minutes de votre temps pour découvrir plus en détails la proposition de valeur de VeraOne pourrait être une décision d’investisseur avisé !

Pub



Retrouver l’article original de Hellmouth Banner ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top