Rejoignez-Nous sur

En pleine crise, Bitcoin montre sa supériorité sur Wall Street

Bitcoin plus fort que Wall Street

News

En pleine crise, Bitcoin montre sa supériorité sur Wall Street

Bitcoin plus fort que Wall Street

Que vous soyez un adepte de Bitcoin, un investisseur dans l’or ou un boursicoteur attentif au moindre frémissement de Wall Street, la semaine que nous venons de vivre restera à jamais marquée dans les annales. Dans quelques dizaines d’années, je parie même qu’elle aura une place de choix dans les livres d’histoires. Tout le monde se rappellera que c’est au cours de cette semaine débutée le 9 Mars 2020 que la grande crise économique attendue depuis des années a finalement démarré. Dopés par des taux d’intérêts toujours plus faibles, ainsi que des injections de liquidités massives, la croissance artificielle des marchés financiers ne pouvait durer éternellement comme certains traders de Wall Street, et des autres places financières du monde, l’espéraient.

Pub

banner guide 728 90

Cette utopie a pris fin, et c’est finalement le coronavirus qui a joué le rôle de catalyseur dans l’effondrement des marchés financiers. Initiée par l’Arabie Saoudite, la crise pétrolière n’a fait qu’accélérer le mouvement fortement baissier auquel nous avons assisté.

Dans ce contexte, la peur et la panique se sont emparés d’une majorité de personnes. Au cours de cette semaine, le grand défi pour la plupart des gens a consisté à récupérer un maximum de liquidités.

Un effondrement généralisé des marchés liquides

Cette crise de liquidités a donc conduit à l’effondrement de tous les marchés liquides. Déjà amorcée depuis un mois, la chute du Dow Jones à Wall Street s’est fortement accélérée en fin de semaine :

Chute du Dow Jones entre le 9 et le 12 mars

Une chute de plus de 15% a eu lieu entre le 10 Mars et le 12 Mars.

Tous les investisseurs ont évidemment paniqué devant une telle chute. Il faut dire qu’ils ont longtemps cru à l’utopie d’une croissance infinie des marchés financiers. Le retour à la réalité est donc extrêmement dur.

Sur la même période, le S&P 500 subit la même correction :

Chute brutale du Standard & Poors

Valeur refuge par temps de crises reconnue depuis des siècles, l’or n’a pas été épargné. Le métal précieux est un marché liquide. A ce titre, il ne pouvait pas échapper à cette crise des liquidités.

Le cours de l'or s'est également effondré, au même titre que l'ensemble des autres actifs

Au cours de cette semaine, l’or a perdu près de 10% de sa valeur.

Beaucoup plus récent que l’or ou le marché des actions, le Bitcoin n’en reste pas moins un marché liquide par excellence.

Le Bitcoin a donc été fortement impacté par cette panique généralisée liée à la propagation du coronavirus, et aux risques d’arrêt des principales économies mondiales.

La chute avait commencé le 8 Mars 2020 pour le Bitcoin. Elle s’est ensuite accélérée au cours de la semaine avec une véritable panique le 12 Mars 2020 voyant le prix du Bitcoin s’effondrer de $8K à $3.8K :

Effondrement du cours du Bitcoin aussi bas que 3800 dollars

En quelques heures, le Bitcoin a perdu 50% de son prix, avant de rebondir pour voir son prix augmenter de +50%. Ce rebond très fort du prix du Bitcoin est une excellente chose pour la suite, et la preuve que la confiance autour du Bitcoin reste intacte.

En pleine panique, les échanges ont été suspendus à Wall Street

En plein coeur de la panique, de nombreux marchés boursiers autour du monde décidèrent d’interrompre les échanges pendant plusieurs minutes. Ces interruptions ayant été décidées à plusieurs reprises.

Evidemment, Wall Street a agit de la même façon. Ainsi, dès lors que le marché chute de 7% au cours du même journée, les échanges sont interrompus pour 15 minutes. Si la chute s’accélère après la reprise des échanges pour atteindre -13%, une nouvelle interruption est décidée.

Finalement, si la chute est de 20% au cours d’une même journée, les échanges sont terminés pour la journée. Ces mesures ont été créées pour protéger les investisseurs si l’on en croit ce que disent les puissants à la tête de ce système.

Si vous êtes comme moi, vous devez vous poser la question suivante :

Le mode de fonctionnement de Wall Street est-il vraiment celui d’un marché libre tel que décrit par les doctrines du capitalisme ?

La réponse est clairement non. Wall Street agit en réalité plutôt afin de protéger les intérêts des puissants à la tête du système.

Comparons un instant avec le Bitcoin. Le Bitcoin fonctionne 365 jours par an, 7 jours sur 7, et 24 heures sur 24. Il s’agit déjà ici d’une première différence de taille avec Wall Street, et les autres marchés financiers.

Lorsque le prix du Bitcoin a perdu 50% en quelques heures le 12 Mars 2020, les échanges n’ont jamais été interrompus.

Les participants au marché du Bitcoin ont pu librement continuer à échanger leurs Bitcoins afin de trouver un prix d’équilibre. Ce prix d’équilibre a finalement été trouvé aux alentours de $5K après une augmentation d’environ 30% du prix du Bitcoin par rapport à son plus bas touché quelques heures auparavant.

Trader reconnu du monde de la finance traditionnelle, Dan Tapiero est également un fervent défenseur des avantages du Bitcoin.

Voici un de ses tweets en plein coeur de la panique sur le marché du Bitcoin :

Dan Tapiero ne s’y trompe pas lorsqu’il dit que le Bitcoin est le seul véritable marché libre du monde.

Quoi qu’il se passe, les échanges continuent afin de laisser le marché décider du prix d’équilibre. Le Bitcoin respecte totalement les théories du capitalisme. Ce n’est pas le cas de Wall Street dont certaines pratiques se rapprocheraient même du socialisme.

Wall Street appelle à la rescousse la Réserve Fédérale

En plein coeur de la panique cette semaine, les traders de Wall Street n’ont eu de cesse de demander l’intervention de la Réserve Fédérale afin de soutenir un marché rempli d’actifs ultra fragiles.

shutterstock 1324096883
La fameuse Golden Card de la FED

Pour rappel, la Réserve Fédérale avait déjà pris une décision historique le 3 Mars 2020 en abaissant de 50 points de base les taux d’intérêts avec une cible de 1% à 1.25%.

Cette baisse avait été décidée à l’unanimité afin de soutenir l’économie Américaine en anticipation de l’arrivée du coronavirus. Depuis 20 ans, une telle baisse n’avait été décidée qu’à deux reprises : après le 11 Septembre 2001, et après la crise financière de 2008. 

Cette baisse des taux d’intérêts devant favoriser une politique de quantitative easing de la part de la Réserve Fédérale avec une injection importante de liquidités.

Néanmoins, Wall Street est tellement habitué à ce type de stimulus monétaire qu’il n’a évidemment pas trouvé cela suffisant. Les marchés financiers se sont tout de même effondrés.

Donald Trump a continué à mettre la pression sur la Réserve Fédérale en réclamant une nouvelle baisse des taux d’intérêts avec pour cible des taux à zéro. Le but étant de s’aligner sur l’Europe et ses taux d’intérêts négatifs à -0.50%.

Au plus fort de la baisse des marchés financiers le 12 Mars 2020, la Réserve Fédérale annonçait ensuite une injection de liquidités à venir de $1.5T. Les marchés réagissaient quelque temps, avant finalement de continuer leurs descentes.

A Wall Street, beaucoup réclament encore plus d’injection de liquidités de la part de la Réserve Fédérale.

Wall Street est devenu tellement accro à ce stimulus qu’est la création monétaire qu’il en veut toujours plus. Cet abus rendant les effets de moins en moins tangibles, tout en dévaluant ce que tout le monde possède.

Lorsque je dis tout le monde, je pense en priorité aux personnes les moins riches, car ce sont bien elles qui sont le plus impactées par les décisions arbitraires de quelques puissants à la tête d’un système défaillant.

La Réserve Fédérale devrait donc continuer son travail de soutien via sa recette favorite dans les jours et semaines à venir : baisse des taux d’intérêts, et toujours plus de création monétaire. Les marchés l’y contraindront.

Le 13 Mars 2020, en milieu de journée, Donald Trump a décrété l’état d’urgence nationale aux Etats-Unis.

Cette annonce, couplée aux éventuelles futures décisions de la Réserve Fédérale que Wall Street réclame, a semble-t-il convaincu certains investisseurs qui ont retrouvé un certain optimisme en fin de semaine.

1*8tompvfe dU

La situation reste précaire, et la semaine qui débute promet d’être également extrêmement tendue.

Le Bitcoin est le seul véritable marché libre au monde

Cette crise économique dans laquelle nous entrons est en train de mettre en évidence que le Bitcoin est le seul véritable marché libre au monde. Le Bitcoin fonctionne en permanence, et rien ne peut arrêter l’ajout de nouveaux blocs à sa Blockchain.

Son prix est très volatile mais c’est uniquement car il permet aux utilisateurs de son marché de trouver le véritable point d’équilibre.

La capitalisation de marché du Bitcoin a perdu plus de 60 milliards de dollars en cette semaine noire. Cependant, vous n’avez vu aucun Bitcoiner venir pleurer pour demander l’intervention d’une quelconque banque centrale.

Les Bitcoiners sont habitués à cette volatilité, et ils savent voir dans ces fortes baisses du Bitcoin, une opportunité d’acheter plus de Bitcoins pour se préparer un futur meilleur.

Tout le monde panique, mais les Bitcoiners y voient une opportunité, et savent se montrer avides au meilleur des moments.

Beaucoup des investisseurs du monde de la finance traditionnelle, avec en tête ceux de Wall Street, ne savent même plus gérer le risque comme ils le devraient. Les actions qu’ils achètent sur le marché sont pour la plupart extrêmement fragiles, mais ils préfèrent croire dans un système qui leur promet une croissance infinie.

Ce n’est qu’une utopie.

Comme avec toutes les utopies, le retour à la réalité est difficile. C’est exactement ce qui est en train de leur arriver. Contrairement à ce qu’ils pensent, l’extrême volatilité du prix du Bitcoin est une bonne chose car elle est la preuve que son marché est entièrement libre.

Les semaines et mois à venir mettront en évidence cette supériorité du Bitcoin par rapport à Wall Street et aux autres marchés financiers, j’en suis convaincu.

Pour en profiter, vous devrez cependant être capable d’avoir les reins assez solides, mais également d’avoir une véritable confiance dans les lois du marché que le Bitcoin représente mieux que quiconque.

A vous de savoir si vous en êtes capable, et de prendre votre décision. Nous autres Bitcoiners avons déjà pris la notre.





Retrouver l’article original de Sylvain Saurel ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top