Rejoignez-Nous sur

Face à la Corruption et la Crise, les micro-paiements en Bitcoin (BTC) et Crypto explosent en Afrique – TheCoinTribune

shutterstock 1254073000 1

News

Face à la Corruption et la Crise, les micro-paiements en Bitcoin (BTC) et Crypto explosent en Afrique – TheCoinTribune

shutterstock 1254073000 1

Lorsqu’on parle des volumes d’échanges en Bitcoin et cryptomonnaies du point de vue géographique, le continent africain est le plus souvent en queue de classement. Les choses semblent désormais évoluer avec l’adoption des cryptomonnaies surtout auprès des commerçants locaux. Le Bitcoin y sert de couverture contre la dévaluation des devises et les restrictions gouvernementales. L’augmentation des volumes d’échanges impliquant l’Afrique est aussi marquée par une préférence pour les transferts d’une valeur de moins de 10 000 dollars ainsi que le fait remarquer Chainalysis dans un rapport dédié. Ce dernier souligne d’ailleurs que Bitcoin et les cryptomonnaies ont la préférence des migrants pour envoyer de l’argent au pays.


Bitcoin et les cryptomonnaies comme moyen de transfert de fonds vers et depuis l’Afrique

Selon Chainalysis, environ 562 millions de dollars en cryptomonnaies ont été transférés directement d’adresses situées à l’étranger vers l’Afrique, sous forme de paiements inférieurs à 10 000 dollars. Ce type de paiement vers et depuis l’Afrique a d’ailleurs dépassé le total de 600 000 transactions, un record dans la région. Si le choix des expatriés peut facilement se comprendre, la tendance à utiliser les cryptomonnaies pour des transferts internes est due à frais de transferts plus avantageux. D’après la Banque Mondiale, les transferts de fonds entre deux pays d’Afrique subsaharienne coûtent en moyenne 9 % de frais voire 15%, contre 6,8 % pour la moyenne mondiale.

Les transferts en Bitcoin et crypto explosent en Afrique

Ray YoussefPDG et fondateur de Paxful ,système de transfert P2P de devises cryptographiques – a d’ailleurs confirmé l’importance de ces transferts de fonds régionaux. Il expliqua que face à la difficulté d’envoyer de l’argent d’un pays à un autre certains Africains développaient leur propre entreprise de transfert de fonds. Il donna notamment l’exemple de Nigérians résidant en Afrique du Sud qui collectaient l’argent d’autres expatriés de la même nationalité pour les convertir en BTC. Le total était ainsi facilement envoyé par Paxful à un homme de confiance au Nigéria qui se charge ensuite de les convertir en Naira avant de les redistribuer aux familles des intéressés.

Pub

Generic DESKTOP v4 DK BLUE.svg

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Une arme contre l’instabilité financière et pour booster le commerce

La forte dévaluation et la grande instabilité monétaire que connaissent plusieurs pays africains ont poussé leurs résidents à trouver une solution pour conserver de la valeur de leurs épargnes. Ils se sont ainsi tournés vers Bitcoin et les cryptomonnaies qui constituent une réserve de valeur plus stable. Chainalysis illustre clairement ce phénomène avec les cas de l’Afrique du Sud et du Kenya où les volumes d’échange de cryptomonnaies P2P augmentent à mesure que leur monnaie locale perd de la valeur. Une tendance confirmée aussi au Nigéria – plus grande économie du continent et dépendante du pétrole – où le Naira ne cesse d’être dévalué.

Vendeur de téléphones portables à Lagos – l’une des plus importantes villes du pays – Abolaji Odunjo affirme que ses bénéfices ont augmenté après avoir commencé à payer ses fournisseurs chinois en bitcoin. Il ne s’agit nullement d’un cas isolé comme a pu le confirmer Adedeji Owonibi, associé principal de la société de conseil A&D Forensics basée au Nigeria et spécialisée en cryptomonnaies. Il déclare : « lorsque Binance est arrivé au Nigeria, il a permis à de nombreuses personnes d’acheter et de faire du commerce. J’ai pu effectuer des transactions de fiat-crypto que je n’aurais jamais pu faire auparavant ».

Pub

1594581145 2 2 Generic BG IMG DESKTOP v4

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les données suggèrent que l’utilisation des cryptomonnaies en Afrique devrait d’ailleurs continuer à exploser à mesure que la population locale et les investisseurs se rendront compte de leur potentiel.



Retrouver l’article original de Luc Jose ADJINACOU ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top