Rejoignez-Nous sur

Faut-il acheter de l’or en période d’inflation ?

5448bd25

News

Faut-il acheter de l’or en période d’inflation ?

Avertissement : Cet article vous est présenté par la société Veracash. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

Veracash compte et carte

C’est quoi l’inflation ?

Dans une économie de marché, les prix des biens et services peuvent varier à la hausse comme à la baisse. On parle alors d’inflation lorsque les prix sont particulièrement en hausse et ce, de façon généralisée. En clair, vous vous retrouvez dépossédé de vos deniers puisqu’en période d’inflation votre pouvoir d’achat est en baisse, vos euros perdent de la valeur. 

C’est pour cela que généralement, lorsqu’une crise telle que celle des subprimes en 2008 ou celle de la crise sanitaire l’an dernier approche, tout le monde s’attend à ce qu’il y ait un phénomène d’inflation des prix des biens de consommation. De la même manière, votre euro vaut moins qu’avant puisque son prix est dévalué, la monnaie aussi en prend un coup.

Aujourd’hui, la mesure de l’inflation peut se faire assez rapidement, il vous suffit pour cela de vous munir d’une bonne calculatrice de quelques documentations utiles. Il vous faudra : 

  • regarder le prix des produits d’usage courant des ménages (alimentation, essence, journaux…)
  • regarder le prix des biens durables (électroménager, ordinateurs, habillement…)
  • enfin, regarder le prix des services (les loyers, l’assurance, les coiffeurs…)

Tous ces biens et services consommés ou utilisés tout au long de l’année vous donnent une estimation de ce que l’on appelle dans le jargon le “panier de la ménagère”. Chaque produit figurant dans ce panier est susceptible de varier avec le temps et le taux annuel d’inflation revient donc à calculer le coût total du panier sur un mois donné et le comparer à celui relevé le même mois de l’année précédente.

Graphique montrant l'inflation sur 10 ans

Si l’on regarde la courbe d’inflation des prix, on observe ainsi que sur l’année 2020 l’inflation n’a été “que” de 0,5% dans le contexte particulier de la pandémie mondiale. 

Et si l’on va plus dans le détail, et cela ne devrait pas vous surprendre, on remarque que : 

  • le prix de l’énergie (-6,1%) est en forte baisse notamment suite à la période de confinement et une demande en baisse des ménages et des entreprises 
  • cependant, les prix du tabac (+13,7%) et de l’alimentaire (1,9%) suffisent à compenser cette baisse

Une étude récente de la Banque de France révèle par ailleurs que l’inflation a été plus importante que prévu. En effet, plusieurs points sont à étudier. Tout d’abord, les français ont nettement plus dépensé pour s’alimenter (33%) contre 18% habituellement, or, vous l’avez sans doute remarqué, les prix des produits frais ont augmenté notamment durant le confinement alors que les prix du transport baissent. Cette différence de prix que l’on peut appeler “déformation de la consommation” a ainsi créé un écart.

Ces décalages ont été de nature à déstabiliser les indices de prix arrêtés par les économistes et ainsi certains chercheurs ont utilisé des cartes bancaires anonymisées pour tenter de calculer les évolutions de la consommation mois après mois.

Graphique comparant les taux d'inflation aux taux d'intérêt du livret A depuis 1970

Enfin, pourquoi l’inflation est-elle tant redoutée ?

On doit cela à l’équation de Fisher qui consiste à dire qu’il faut calculer les taux de votre épargne comme le livret A par exemple et y soustraire le taux d’inflation.

Ainsi, si le Livret A vous “rapporte” 0,5% comme c’est le cas en ce moment, et que le coût de la vie augmente de 0,5% comme en ce moment, alors 0,5-0,5=0. C’est-à-dire que votre livret A ne vous rapporte rien. 

Les comptes ne sont pas bons Kevin !

En bref, l’inflation tant qu’elle reste maîtrisée est surtout handicapante pour la consommation et votre épargne, mais pourvu qu’elle ne devienne pas une hyperinflation comme cela a pu être le cas au Venezuela à une époque où l’on voyait des consommateurs se balader avec des brouettes de monnaie locale pour acheter à manger.

l'inflation au Venezuela
Inflation de 830% au Venezuela

Alors comment se comporte l’or au milieu de tout cela ?

La stabilité de l’or, au fil du temps 

L’or, en tant qu’actif refuge par excellence, sait tirer parti de situations comme celle de l’inflation. Et même si l’inflation n’est pas en suractivité comme elle a pu l’être par le passé, elle permet toutefois de regarder les actifs alternatifs et leur comportement.

Ce qui est intéressant en premier lieu c’est d’abord d’observer le comportement des pays en crise économique. Il n’arrive quasiment jamais que les pays se débarrassent de leur stock d’or, ce qui est un signe encourageant de l’intérêt d’avoir de l’or en toute situation. 

Ce qu’il est encore plus intéressant de regarder c’est l’incroyable stabilité de l’or à travers les âges : vous pouvez aujourd’hui vous acheter la même chose qu’il y a des décennies avec une pièce d’or. Et pourtant, il y a eu des guerres, des chocs pétroliers, des crises économiques et même la plus grande pandémie mondiale, l’or ne bouge pas, ou en tout cas, il conserve son rôle de valeur stable et refuge. C’est pour cela que de plus en plus de particuliers mais aussi d’entreprises se tournent vers les métaux précieux et particulièrement l’or pour épargner une “vraie monnaie” et même régler avec.

Pour prendre un exemple qui parle à tout le monde : acheter une Ford T en 1910 revient quasiment au même prix en or qu’acheter une Tesla aujourd’hui. Et quand on sait que Tesla accepte le Bitcoin, peut-être acceptera-t-il aussi l’or ?

D’ailleurs, comme nous pouvons le voir sur ce graphique ci-dessous, l’or lui-même a connu des périodes d’inflation, plus ou moins longues. On peut dire qu’il s’agit bien souvent de périodes de bull run, il y en a eu trois majeurs dans les 30 dernières années, chacune expliquées par des conjonctures économiques assez spécifiques.

les épisodes de bull run de l'or à travers les âges

Cependant, une observation que l’on peut faire en ce début d’année 2021 est que le prix de l’or reste globalement dévalué par rapport aux autres matières premières malgré l’inflation. Et pourtant, le prix moyen d’une maison aux USA a explosé de plus de 14% à la fin de l’année 2020, un taux record de nature à booster l’inflation généralisée des prix.

Plusieurs actifs bénéficient de cette envolée des prix et de l’accumulation de cash faite durant la crise : rappelons que 11 milliards de dollars ont été injectés et 40% de l’ensemble des dollars en circulation de la planète a été créé en 2020. Les grands gagnants des afflux de capitaux restent le secteur de la technologie mais aussi les cryptomonnaies qui bénéficient d’une situation favorable.

Evolution des prix de l'or depuis début 2020

Le prix de l’or, quant à lui, semble coincé par rapport à la baisse des taux réels, car l’inflation augmente plus vite que les taux. Qu’il s’agisse de la banque d’investissement JP Morgan qui recommande de se placer sur les matières premières ou  des chercheurs de l’université du Michigan qui estiment un taux d’inflation à plus de 3% il est certain que pour le moment l’or ne participe pas à ce mouvement inflationniste, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour ceux d’entre vous qui souhaitent investir.

Depuis quelques années, il semblerait que le lien de corrélation entre l’or et l’inflation se soit fortement réduit. En effet, la politique de quantitative easing qui consiste à augmenter la masse monétaire qui soutient le cours de l’or ce qui implique une plus grosse stabilité de la relation entre le cours de l’or et l’inflation, notamment depuis 2008.

Evolution des cours de l'or par rapport à l'inflation

Cette corrélation reste toutefois valable à long terme, mais une autre logique prend le pas à court terme : les rendements obligataires et les fameux 10 ans américains provoquent ainsi à court terme une correction de l’or comme nous l’observons actuellement.

L’or reste tout de même un excellent réservoir de valeur car comme nous le voyons, il n’est pas sensible à l’inflation, peu importe qu’elle soit forte ou faible, il parvient à suivre le mouvement sans ne jamais couler. Et comme nous l’avons dit précédemment, sa valeur ne change que très peu au fil du temps, ainsi vous pouvez être sûre que tel produit coûtera toujours le même prix en or. 

Ce n’est pas pour rien que les banques centrales achètent massivement de l’or afin de faire grossir leur stock de métaux précieux, on vous en parlait dans un article précédent.

Les rendements annuels de l’or semblent bien au-delà d’autres assets dans le temps, comme nous pouvons le voir sur le graphique ci-dessous :

les rendements annuels de l'or par rapport à d'autres actifs

En bref, or et inflation ne sont plus tout à fait une science exacte. Et si l’or peut sembler à la peine ces dernières semaines, il conserve toutefois sa place de valeur refuge sur le long terme. Les prix de l’or n’ont plus besoin d’inflation tant les taux d’intérêts sont bas et l’inflation nulle. A court terme, la stabilité devrait tourner autour des 1700/2000$ l’once avant de briller à nouveau avec des projections prévues aux alentours des 10% d’augmentation de son cours dans les mois à venir puisque l’économie se tourne plutôt vers une situation déflationniste et de baisse des taux d’intérêt au lendemain des soubresauts qui l’ont fait résister entre l’élection de Joe Biden et l’arrivée des vaccins.

Veracash compte et carte

Pourquoi diversifier ses investissements pour se prémunir du risque inflationniste ? 

Si le cours de l’or évolue actuellement à la baisse, tout en conservant une dynamique haussière sur le long terme, plafonnant autour des 1700$ l’once, cela semble de bon augure pour les investisseurs qui souhaitent investir dans le métal jaune avant qu’il ne reparte atteindre ses sommets comme certains ont pu le prédire les mois derniers.

Cours de l'or

C’est partant de ce constat mais aussi de la profonde conviction qu’il faut changer de modèle et sortir du système financier traditionnel que Jean-François Faure a lancé Veracash il y a quelques années de cela. 

L’idée est simple : vous permettre de payer et d’épargner, oui d’accord mais qu’est-ce qui change vous allez me dire ? Eh bien tout cela se fait avec de l’or, de façon digitalisée et sécurisée. 

Veracash c’est la néobanque atypique incontournable du marché qu’il va falloir continuer de suivre dans les années à venir, d’autant plus qu’elle s’est lancée dans une levée de fonds afin de continuer d’asseoir son statut. 

Enfin, Veracash, c’est la garantie de pouvoir faire tout ce que vous faites aujourd’hui mais avec un modèle économique complètement différent et pérenne en sécurisant vos avoirs grâce aux caractéristiques de l’or. 

Si l’or a souvent été corrélé à l’inflation, désormais d’autres indicateurs entrent en jeu mais continuent de légitimer et d’asseoir la place de valeur refuge par excellence de la vieille relique. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’or et d’autres actifs originaux, allez faire un tour sur la tribune des investissements alternatifs !



Retrouver l’article original de Karen Jouve ici: Lien Source

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top