Rejoignez-Nous sur

Fed BGD ne fait rien pour les actions

dow jones stocks may 2020

News

Fed BGD ne fait rien pour les actions

Les mesures extraordinaires prises par le gouvernement des États-Unis et les banques de réserve fédérale semblent avoir un effet limité à la fois sur l'économie et sur le marché boursier.

Fed a été le plus grand imprimeur d'argent comme on peut le voir ci-dessus avec cette grosse ligne dure bleue tirant directement au-dessus de 6 billions de dollars d'argent de base.

La BCE les poursuit avec une hausse plus faible et la Banque du Japon en a une encore plus petite, tandis que la Banque d'Angleterre ne joue pas, ni la Banque de Chine.

Prix ​​du Dow au 4 mai 2020
Prix ​​du Dow au 4 mai 2020

Malgré tout ce printemps, les actions des concours de mesure ne semblent pas voir beaucoup de joie en raison d'un double coup dur potentiel qui a une contraction économique à une extrémité et une inflation ou une déflation de l'autre, laissant peu de place à l'alimentation pour faire beaucoup, mais un peu de massage.

Ainsi, nous pouvons voir ci-dessus la quasi-réduction de moitié en mars avec une grosse bougie verte en avril mais ce mois-ci semble être revenu au rouge avec une perte de 500 points, 2%.

C’est alors que les données montrent que l’économie américaine s’est contractée de 5% et celle de l’Europe de 3,8% au premier trimestre.

L'estimation du deuxième trimestre est un 14% de contraction pour les États-Unis, ce qui correspond à une baisse de 40% désaisonnalisée.

Les estimations varient selon les pays, une baisse annuelle de 10% étant attendue aux États-Unis, tandis qu'en Espagne et en Italie, elle pourrait aller jusqu'à une baisse de 20% au-delà de la grande dépression.

Cela suppose que les choses reviennent à la normale le mois prochain, une grande partie de l'Europe commençant à s'ouvrir, mais il y a des signes que les politiciens n'ont tout simplement aucune idée de ce qu'ils font, en particulier pour l'Italie et l'Espagne, le troisième trimestre pourrait également être un négatif significatif en raison de les politiciens annulant les vacances d'été.

Faire la grande question de savoir s'il y aura un rebond rapide ou si une incompétence complète donnera surtout au sud une dépression prolongée.

L'économie de Hong Kong s'est contractée le plus en raison de la fermeture. Le PIB a reculé de 8,9% au premier trimestre par rapport à la même période l'an dernier. Cette baisse dépasse le record précédent de -8,3% au T3 de 1998 et une contraction de 7,8% au T1 de 2009.

Hong Kong a connu d'autres circonstances spécifiques en raison du mouvement de libération, mais ce qui le rend très unique, c'est sa nature mondiale.

Les contractions économiques sont généralement localisées. L'Occident pourrait souffrir alors que l'Asie va bien ou vice versa ou que l'Amérique latine est en difficulté alors que les autres ne sont pas affectés.

Cette fois, cependant, le monde entier est en difficulté économique, ce qui pourrait avoir un effet aggravant au sein de chaque économie.

Par exemple, les ventes d'iPhone ont probablement chuté, ce qui signifie moins de demande pour la fabrication chinoise, donc une réduction de l'emploi qui se traduit par une baisse des ventes d'iPhone en raison d'une moindre richesse pour les consommateurs.

Cela peut conduire à une spirale descendante qui peut être difficile à surmonter, surtout si ces politiciens agissent sur leurs déclarations selon lesquelles les choses ne reviendront pas à la normale de si tôt.

L'Europe du Nord et l'Amérique seraient probablement encore sur le point de se débrouiller, mais le monde entier sera plus pauvre et donc chaque pays sera beaucoup plus pauvre que s'il s'agissait d'une récession ordinaire quelque peu localisée.

Ainsi, l'impression d'argent pourrait avoir un certain effet, mais ce qui est probablement nécessaire, c'est un gros investissement dans les infrastructures pour amener les gens à travailler et pour que l'ouest aussi ait des trains qui parcourent 600 miles à l'heure comme en Chine.

En outre, des subventions à la robotisation dans le secteur manufacturier pour accroître la productivité et, plus généralement, des politiques budgétaires visant à la croissance sont probablement nécessaires au lieu de mettre tout le fardeau sur les aliments, ce qui a clairement un pouvoir limité sur l'économie.

Copyrights Trustnodes.com



Traduction de l’article de Trustnodes : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top