Rejoignez-Nous sur

Kalima, Rockside et BCdiploma (Part. 1) – TheCoinTribune

B Hub carre scaled

News

Kalima, Rockside et BCdiploma (Part. 1) – TheCoinTribune

b-hub for europe

L’inauguration du B-hub Blockchain For Europe a eu lieu en février dernier. TheCointribune avait d’ailleurs couvert le sujet pour vous ! Pour rappel, l’initiative B-hub For Europe a pour objectif de faciliter la mise en relation entre des projets blockchains et des acteurs traditionnels. De plus, B-hub se veut être un interlocuteur pour les entreprises souhaitant se former au monde du décentralisé. L’événement se tenant en France, 8 startups blockchain françaises furent invitées à présenter leur projet. Parmi celles-ci, 5 projets ont accepté de se prêter au jeu de l’interview. Merci à elles !

Dans cette première partie, vous pourrez ainsi découvrir les portraits de Kalima avec André Charles Legendre, de Rockside avec Corentin Denoeud et de BCdiploma avec Luc Jarry-Lacombe. Les deux derniers projets paraîtront dans les colonnes de Thecointribune d’ici quelques jours !

Kalima avec André Charles Legendre

Logo de la startup Kalima Systems, présente au B-hub For Europe

Si vous deviez expliquer Kalima à un enfant que diriez-vous ?

Fondé en 2012, nous sommes une des plus vieilles entreprises blockchain de France. Kalima a pour but de faciliter les échanges en confiance entre les machines, les personnes et les services.

La vision de Kalima en 3 mots :

  1. Innovation
  2. Perfection
  3. Dépassement

Que pensez-vous de la position de la France dans le secteur de la Blockchain ?

La France est suiveuse mais ne met hélas pas en avant ses offres nationales. De nombreuses startups françaises ne demandent qu’à innover si on leur en laisse la possibilité.

Possèdes-tu à titre personnel des crypto-monnaies ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, non et ce pour une raison simple. Je ne crois pas aux schémas de ponzi même numérisés.

Kalima n’a donc pas son propre token ?

Nous avons des tokens et nous sommes en train d’intégrer une solution de paiement sans fil, SMS, web, type pour disposer d’un stablecoin hors de toute spéculation. Je suis contre la spéculation. A titre d’exemple. Si tu vends ton électricité produite par un panneau [NDLR : solaire], tu ne souhaites pas forcement entrer dans un jeu de spéculation.

J’abhorre le fait que les trader gagnent plus d’argent sur le cacao que les producteurs, au point que ceux-ci n’en vivent pas. Pour cette raison, je crois que la nouvelle économie doit être fair [NDLR : équitable]. Fair is not an option!

Dans un pays comme la France où les diplômes sont importants.. comment en tant qu’entreprise blockchain choisissez vous vos employés ?

Je choisis simplement nos salariés en fonction des doubles compétences IoT et Systèmes embarqués.

Quel projet Blockchain vous tient particulièrement à coeur ?

Hyperledger car sa philosophie lui permet d’évoluer et d’ailleurs nous visons à être la partie IoT de Hyperledger.

Alexandre Charles Legendre, CEO de Kalima
André Charles Legendre, CEO de Kalima

Merci à Alexandre Charles Legendre pour avoir accepté de répondre à mes questions ! Si jamais le projet vous intéresse, vous pouvez toujours vous rendre sur leur site web.

Rockside avec Corentin Denoeud

Logo de l'entreprise Rockside

Pouvez-vous brièvement nous résumer le parcours de Rockside ?

À l’origine, tout part d’un challenge proposé par Engie.

Engie avait fait un programme d’innovation, le Do It Yourself Challenge, dont l’objectif était de permettre aux gens non techniques d’appréhender facilement la Blockchain. Dans ce cadre, ils avaient mis en place des outils pour développer et déployer des smarts contracts sans avoir à coder. L’initiative fut un succès, Blockchain Studio était né.

Nous avons ensuite évolué de 2017 à 2018 en tant qu’éditeur de logiciel mettant en avant lesdits outils et avons récolté 1.9 million d’euros auprès de Engie et de la BPI en 2018.

La blockchain gagnant en maturité, des standards pour les smarts contracts ont commencé à émerger et le nombre de développeurs solidity [NDLR : langage de programmation] a explosé. Le besoin de créer des smarts contracts sans avoir à coder se faisait de moins en moins ressentir, rendant notre proposition de valeur initiale obsolète.

Nous avons rencontré une centaine d’entreprises et nous sommes aperçus que la vraie problématique pour celles-ci était dans la gestion de la transaction, la gestion de l’identité de la clé, l’onboarding de l’utilisateur et la gestion du réseau. Malgré leurs différences, les besoins étaient les mêmes. Nous avons alors mis au point Rockside pour répondre à ceux-ci.

Pour faire simple : aujourd’hui utiliser la blockchain se résume à lire et écrire dedans, mais ces opérations restent compliquées à réaliser pour les entreprises. Si une entreprise veut développer une solution ou un outil pour lire ou écrire sur la blockchain, elle peut utiliser notre solution sans avoir à réinventer la roue.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les outils de Rockside ?

L’utilisateur de notre SAAS [NDLR : Software As A Service] peut employer différents réseaux, nous sommes notamment aujourd’hui connectés sur le Mainnet Ethereum Ropsten. Nous travaillons également sur Energie Web Fondation, qui est un Ethereum-like. Nous sommes sur tous les Ethereum-like potentiels.

Nous nous concentrons uniquement sur [NDLR : l’écosystème] Ethereum pour deux raisons :

  1. Il s’agit aujourd’hui de la blockchain la plus utilisée par les entreprises
  2. Les nouveaux entrants ne savent pas quelle blockchain utiliser et s’ils ont des outils de simplification, la blockchain importe peu.

Chez Rockside nous préférons nous concentrer sur le côté non custodial de nos solutions afin que si un jour nous fermons ou que nous avons un désaccord, l’utilisateur garde quand même le contrôle. Nos clients ne sont à aucun moment dépendants d’un quelconque organisme, ce qui est pour nous l’essence même de la philosophie Blockchain.

Possédez-vous à titre personnel des cryptomonnaies ?

Je vois surtout la Blockchain pour son potentiel d’échanges de valeurs. L’intérêt principal pour moi à avoir des cryptomonnaies aujourd’hui se résume à l’aspect spéculatif et je n’ai malheureusement pas les nerfs pour ça, à l’inverse de mon associé. Je possède néanmoins quelques brins d’Ethers mais c’est majoritairement pour payer le réseau.

La vision de Rockside en 3 mots ?

  1. Décentralisation
  2. Facilitateur
  3. New Business

Quel projet Blockchain vous tient particulièrement à coeur ?

Ticket721, il s’agit d’un service permettant du ticketing via la blockchain et pour moi le potentiel du ticketing est énorme et ne se résumera pas simplement à l’achat ou à la vente.

Corentin Denoeud, le CEO de Rockside
Corentin Denoeud, CEO de Rockside

Merci à Corentin Denoeud pour avoir accepté de répondre à mes questions ! Si jamais le projet vous intéresse, vous pouvez toujours vous rendre sur leur site web.

BCdiploma avec Luc Jarry-Lacombe

Logo BCdiploma

Pouvez-vous brièvement nous résumer le parcours de BCdiploma ?

En 2017, nous identifions le problème de la digitalisation des attestations dans l’enseignement supérieur. Passionnés par la technologie Blockchain, nous avons la certitude qu’Ethereum et ses smarts contracts sont la solution. Nous étudions les usages à mettre en place et effectuons 1 an et demi de R&D sur la question : « comment donner accès en un clic à de la donnée certifiée ».

Nous décidons alors d’aller à contre-courant et de ne pas chercher à stocker un horodatage de hash, mais à stocker directement sur une blockchain l’ensemble de la donnée significative. Nous lançons notre ICO en janvier 2018 et notre prise de risque s’avère payante et nous permet de récolter 1800 ETH.

Nous avons ensuite breveté notre technologie et notre écosystème est opérationnel depuis début 2019. Le cas d’usage que nous mettons en avant est celui des diplômes mais notre vision ne s’y limite évidemment pas. À terme, notre objectif est d’utiliser notre solution pour tous les registres (administratifs, d’état, de propriété intellectuelle, ou notariaux) où il existe un besoin de gérer et de distribuer des attestations 100% numériques et authentiques.

En bref : nous sommes la dernière génération d’attestation 100% numérique et le registre administratif du futur. La certification des diplômes n’est qu’une première étape : il s’agit de construire un écosystème international de digital credentials.

En pratique comment cela fonctionne-t-il ?

Pour faire simple, les entreprises et universités qui désirent utiliser notre plateforme achètent notre token, BCDT. Il s’agit d’un utility token pour recharger ses droits à émettre d’un smart contract.

Le prix de notre service reste fixe en fiat mais le prix du token lui s’adapte au grès de la demande en Ethereum (pour plus d’informations sur le BCDT).

Nos clients génèrent ensuite des liens qu’ils administrent comme ils le veulent et redistribuent ensuite à leurs utilisateurs le tout via une web application simple d’utilisation. L’ensemble des données est stocké de manière chiffrée dans la Blockchain et la clé permettant de les lire est donnée au diplômé qui est ensuite le seul à pouvoir la diffuser. Il possède ainsi le plein pouvoir de diffusion de ses informations, nous n’y avons nous-même pas accès.

Nous accordons une très grande importance à l’expérience utilisateur car la Blockchain est une technologie difficile à appréhender pour les néophytes.

Pour utiliser notre solution, l’utilisateur n’a besoin d’aucune compétence particulière : il dispose d’un simple lien URL menant à son diplôme,  qu’il peut librement diffuser ou intégrer à son profil LinkedIn ou à son CV. Il suffit à une personne de cliquer dessus pour déclencher une lecture en temps réel de la blockchain Ethereum et voir que la personne possède effectivement le diplôme ou compétence qu’elle s’attribue.

Pour que l’utilisateur puisse partager facilement et ludiquement ses compétences nous avons mis au point les premiers Open Badges 100% blockchain, disponibles sur ethereum mais également  sur une bridgechain Ark déployée par l’Université de Lille et l’EmLyon Business School !

Quel fut le premier établissement à utiliser votre solution ? Combien l’utilisent aujourd’hui ?

Ce fut l’IAE de l’Université de Nantes, nous sommes aujourd’hui une communauté worldwide [NDLR : internationale] avec 90 établissements répartis dans 15 pays différents. Des négociations sont en cours pour atteindre le chiffre des 200, wait and see comme on dit.

Vous êtes sous Ethereum mais tu as mentionné Ark tu veux dire que …

Et oui ! Nous avons actuellement nos premiers déploiements cross chain, sur Ark ! Ethereum restera la maison mère de nos opérations, car nous n’avons pas cette peur des problèmes de scalabilité que certains projets peuvent avoir. En temps réel nous ne faisons que lire les données sur la blockchain, les écritures quant à elles sont asynchrones avec des temps plus que satisfaisants. Notre force est de proposer une lecture instantanée des attestations et de toutes leurs preuves d’authenticité.

Avez-vous approché le gouvernement pour leur proposer votre solution pour les examens classiques (brevet, BAC) ?

Nous ne travaillons actuellement pas sur le secondaire et sommes concentrés sur le supérieur, mais nous sommes bien entendu en discussion avec plusieurs ministères, encore une fois, wait and see.

La vision de BCdiploma en 3 mots ?

  1. User Friendly
  2. Token BCDT
  3. Registre Décentralisé

Que pensez-vous de la position de la France dans le secteur de la Blockchain ?

J’ai le sentiment que les choses avancent beaucoup trop lentement, notamment au niveau bancaire. C’est pour moi le plus gros point négatif, car cela ralentit fortement les startups qui souhaitent se lancer dans l’aventure Blockchain. À titre personnel nous avons mis 1 an et demi à trouver une banque qui veuille bien de nous ; merci le Crédit Agricole Île de France !

Dans le cadre de notre projet et de nos engagements, il était important pour nous de traiter avec une banque française, alors qu’il aurait été possible de trouver une banque dans un pays hors UE.

Possédez-vous des cryptomonnaies ?

Bien entendu, par cohérence nous possédons des ethers en grande majorité. Notre écosystème est 100% Ethereum malgré l’aspect cross chain évoqué plus haut.

Lorsque vous avez des postes à pourvoir, comment recrutez-vous ?

Nous recrutons juste des développeurs full stacks malins et nous les formons ensuite nous-mêmes. Si un développeur adore son métier et se montre polyvalent de base, ça roule tout seul. Je ne connais aucune formation permettant d’apprendre ce que nous faisons aujourd’hui.

Quel projet Blockchain vous tient particulièrement à coeur ?

Unikname, un projet français dont j’ai été en toute transparence advisor.

C’est un projet permettant de créer des accès en login totalement anonyme et sécurisé. C’est une des belles applications de la Blockchain pour sauvegarder et anonymiser toutes les informations login/mot de passe pour tous les systèmes qui l’accepteront comme manière d’authentification. Il est également possible de stocker ses adresses cryptos sous un @unikname (@luc dans mon cas). A l’avenir, vous aurez ainsi uniquement besoin de connaître mon @unikname pour m’envoyer les diverses cryptos que j’aurai indiqué accepter.

Une question ? Retrouvez nous sur telegram https://t.me/BCDiploma

Portrait de Luc Jarry-Lacombe le CEO de BCdiploma, une startup blockchain utilisant Ethereum et ARK
Luc Jarry-Lacombe, CEO de BCdiploma

Merci à Luc Jarry-Lacombe pour avoir accepté de répondre à mes questions ! Si jamais le projet vous intéresse, vous pouvez toujours vous rendre sur leur site web.

Ce troisième portrait est l’occasion de clore cette première partie concernant les pépites de B-Hub Blockchain For Europe ! La semaine prochaine, vous découvrirez le portrait de quelques autres entreprises qui méritent de retenir votre attention.

Encore une fois, merci à tous ces acteurs d’avoir accepté de répondre à nos questions, en espérant que vous avez pris du plaisir à les découvrir ou à mieux les connaître !



Retrouver l’article original de Gaétan Lajeune ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top