Rejoignez-Nous sur

La Banque de Tanzanie met en garde ses consommateurs contre les cryptos – TheCoinTribune

403 forbidden t

News

La Banque de Tanzanie met en garde ses consommateurs contre les cryptos – TheCoinTribune

403 forbidden t

La banque tanzanienne a mis en garde le public contre l’utilisation des cryptomonnaies dans un avis public publié le 12 novembre 2019. Ladite notification indique que l’usage des cryptomonnaies n’est pas légalement autorisé en Tanzanie. Une décision qui n’est pas sans précédent sur le continent africain.

728x90 Keplerk Banner TheCoinTribune

Seul le shilling tanzanien est la monnaie légale en Tanzanie

C’est en substance ce qui ressort de la note publiée par la Banque de Tanzanie. Cette note mentionne notamment le fait qu’un public de plus en plus croissant se livre à des transactions et autres activités en lien avec les cryptomonnaies.

images 2
Emblème de la Banque Centrale de Tanzanie

La banque centrale souligne également le fait que certaines sociétés de change laissent penser aux utilisateurs que les cryptomonnaies ont cours légal dans le pays, ce qui est donc rigoureusement faux. Cette institution a ainsi tenu à rappeler à l’ordre les uns et les autres et au passage, réitérer sa position sur les monnaies virtuelles. Elle a par ailleurs mis le public en garde contre les activités de spéculation, de marketing ou même d’échanges utilisant les monnaies virtuelles.

Dans sa note, la banque centrale conclut en rappelant que la seule monnaie ayant cours légal dans le pays n’est rien d’autre que le shilling tanzanien et que la Bank of Tanzania (BoT) est la seule institution en Tanzanie habilitée à émettre des billets et des pièces sous toutes ses formes dans le pays.

Un cas qui n’est pas sans précédent sur le continent

En effet, la Tanzanie n’est pas le premier pays africain à avoir émis des réserves ou interdit l’utilisation du Bitcoin (BTC). On peut également citer des pays comme le Maroc, l’Egyptel’Algérie et le Ghana. Les raisons évoquées sont pour les pays du Maghreb la compatibilité avec la loi coranique et les craintes quant au manque de contrôle des banques centrales. Pour le cas du Ghana, la crainte vient du fait que, dans l’imaginaire populaire le Bitcoin est une monnaie utilisée à des fins criminelles (un syndrome hélas, encore bien trop courant).

ads developpeur chef de projet blockchain alyra essai gratuit 728px black

Cependant, la banque centrale tanzanienne a mis sur pied une commission pour étudier le Bitcoin selon une présumée circulaire émanant de la direction de la recherche et de la politique économique. Cette étude viserait à évaluer l’impact des cryptomonnaies sur l’économie locale.

Selon le Dr Majige Budeba, directeur de recherche, c’est à l’issue des résultats de cette étude que la banque centrale déterminera s’il est nécessaire ou non, d’inscrire les courtiers forex spécialisés dans cette activité dans le pays.

crypto coaching banner desktop w button



Retrouver l’article original de Maximilien ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
Curabitur fringilla odio suscipit quis leo in eleifend