Rejoignez-Nous sur

La start-up Israélienne qui parvient à annuler les Transactions Bitcoin (BTC) – TheCoinTribune

News

La start-up Israélienne qui parvient à annuler les Transactions Bitcoin (BTC) – TheCoinTribune

La société israélienne Kirobo vient d’annoncer la mise en application d’une innovation majeure qui pourrait fort permettre à Bitcoin de devenir infiniment plus « personne normale friendly ». En effet, Kirobo vient de dévoiler un dispositif qui permettra rien moins que d’annuler une transaction envoyée sur la blockchain BTC en cas de besoin ou d’erreur. Édictée ainsi la chose semble anodine. Elle pourrait bien cependant marquer un point de basculement pour l’adoption de Bitcoin par un public plus large.

Bitcoin et le Droit à l’erreur

« On a les défauts de ses qualités » a t-on coutume de faussement philosopher avec si possible le regard pensif perdu vers l’horizon. Et cette maxime populaire s’applique aux gens aussi bien qu’aux concepts les plus divers.

La blockchain n’échappe pas à cette leçon de sagesse pour les nuls : l’immuabilité, ce qui constitue peut-être la plus grande vertu de la blockchain de Bitcoin, incarne également son plus grand défaut. En effet, cette architecture est tellement inaltérable et impossible à défaire dès lors qu’une opération y est exécutée qu’elle n’autorise pas ou peu le droit à l’erreur ou de seconde chance pour ses utilisateurs.

Qui n’a pas attendu fébrilement la validation d’une transaction Bitcoin un peu élevée en croisant les doigts pour ne pas avoir commis d’erreur au moment de remplir une adresse publique, – sans même compter la crainte de s’emmêler les adresses entre Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Bitcoin Satoshi Vision (BSV) –…me jette la première Ledger !

Et bien souvent, ces craintes se révèlent fondées. Selon un sondage récent de Fioprotocol, 55 % des personnes interrogées ont déclaré avoir commis ou subi des erreurs humaines stressantes au moment d’envoyer du Bitcoin et des cryptomonnaies. Pour 18 % des sondés, des fonds ont été perdus à l’occasion d’erreurs de manipulation ou d’attention, un ratio énorme et proprement inimaginable dans la perspective d’une adoption de masse.

Or, nous vivons une époque qui a instauré le Droit à l’erreur ou à l’imprécision au rang de standards de consommation. Si vous vous plantez en renseignant les références d’un virement bancaire, la seule chose que vous perdrez, c’est du temps au téléphone. Si vous envoyez 10 Bitcoin (BTC) sur une adresse Bitcoin Cash (BCH), c’est bien votre bonne humeur pour une durée indéterminée que vous risquez de perdre (l’exemple n’est pas des plus pertinents, je vous laisse vous mettre à jour sur la dualité des adresses BTC/BCH sur ce thread du toujours excellent forum CryptoFR).

Bref, une erreur sur la blockchain – particulièrement celle de Bitcoin, la plus robuste – tend à être irrattrapable. Et très rapidement vous apprenez la leçon : une transaction envoyée est impossible à retenir, freiner et encore moins annuler.

Enfin ça, c’était valable jusqu’au dévoilement hier par une start-up israélienne d’une solution qui pourrait bien tout changer.

La Blockchain aussi sûre et ergonomique que les Banques en Ligne ?

Le 30 juin, la start-up Kirobo a annoncé avoir finalisé un dispositif qui permet d’annuler une transaction sur la blockchain Bitcoin.

La jeune pousse israélienne indique avoir configuré un outils de “Retrievable Transfer“, un moyen pour les expéditeurs d’annuler une transaction qui serait envoyée à la mauvaise adresse.

Kirobo fournit un code unique à l’expéditeur et le destinataire doit entrer le mot de passe correspondant afin de recevoir le transfert. Une surcouche de sécurité qui annule donc le risque de mauvais adressage, tout autant qu’il permet de s’assurer que seul un destinataire légitime disposera du code de déverrouillage. Une déclinaison du système 2FA à la sauce blockchain en somme.

Selon Adam Levi, advisor de Kirobo « Tant que le bon code n’a pas été fourni par le destinataire, l’expéditeur peut récupérer les fonds à tout moment. […] Kirobo ne détient pas la clé privée de l’utilisateur et n’a aucun accès aux fonds ni à leur destination : le mot de passe régit simplement la finalisation ou non du transfert ».

Pour Asaf Naim, patron de Kirobo, l’objectif est de « rendre les transactions blockchain aussi faciles et sûres que la banque en ligne ».

Afin que les choses soient claires : la solution de Kirobo ne viole pas les Lois de la Thermodynamique de la blockchain Bitcoin qui demeure en elle-même tout aussi inaltérable qu’elle l’a toujours été.

La solution de la start-up propose simplement une nouvelle option, une surcouche de sécurité, résolvant le problème de l’annulation de transaction, au même titre que la sur-couche Lightning Network a résolu le problème du nombre de transactions par seconde. Une preuve supplémentaire de la souplesse et de l’adaptabilité de la blockchain Bitcoin, tout autant que du dynamisme de l’écosystème gravitant autour.

Démonstration que les choses deviennent sérieuses, la solution de Retrievable Transfer est déjà en cours d’intégration sur le portefeuille Ledger. L’option est en outre présentée comme gratuite en dessous de 1000$ de transactions.



Retrouver l’article original de Hellmouth Banner ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top