Rejoignez-Nous sur

l’auteur de la pyramide à 147 millions Control-Finance toujours introuvable – TheCoinTribune

shutterstock 1026763348

News

l’auteur de la pyramide à 147 millions Control-Finance toujours introuvable – TheCoinTribune

shutterstock 1026763348

La Crypto-queen de OneCoin court toujours – on l’avait presque oubliée – et, Benjamin Reynolds l’a peut-être rejoint ! A croire qu’il y a un ou des pays qui se sont spécialisés dans l’accueil et la protection de crypto-scammeurs. Le scam de type Ponzi “Control-Finance” : un casse à 22 858 Bitcoin ! A sa tête, un Reynolds qui demeure aujourd’hui introuvable malgré les efforts des autorités de régulation.

Essayez plus au Nord !

Le 3 avril 2020, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) effectue une demande de mise en défaut du fondateur présumé du scam Control-Finance

En juin 2019, la CFTC avait porté plainte contre le fondateur de Control-Finance, ce dernier était alors accusé d’avoir monté un système de Ponzi et détourné pas moins de 22 858 Bitcoin d’une valeur de 147 millions de dollars. Toutes ces démarches n’auront malheureusement pas permis de trouver Benjamin Reynolds qui reste introuvable à ce jour – une affiche WANTED avec une grosse prime en Bitcoin (BTC) aurait peut-être été plus utile.

Juillet 2019, Reynolds était en possession de deux adresses différentes en Corée du Sudune localisation évoquée par l’un des investisseurs de Control-Finance.  

La Security Exchange Commission (SEC) demandait alors un délai supplémentaire pour le retrouver, dans le cadre d’une enquête en cours en Corée du Sud.

La CFTC a, quant à elle, déposait un avis de licenciement volontaire sans préjudice à l’encontre de Control-Finance.

Pub

Generic DESKTOP Banner v2.svg

On me voit, on ne me voit plus !

Les fonds détournés par Benjamin Reynolds, appartiennent aux employés et aux nouveaux déposants au sein de la société. 

Control-Finance a bâti un système pyramidal autour d’un prétendu programme d’affiliation qui a fait l’objet d’un battage publicitaire sur les réseaux sociaux – Twitter, Facebook, Instagram, et YouTube, les scammers n’ont pas fait les choses à moitié.

Septembre 2017, la société efface ses traces numériques –  bye bye les réseaux sociaux, un site web désormais indisponible – et, cesse de payer ses affiliés. 

La société avait promis de rembourser les fonds des clients au cours des deux mois suivant – on ne rit pas. Pendant ce temps, Reynolds liquide les 22 858 BTC en sa possession pour environ 147 millions de dollars – drôle de façon de tenir ses promesses. Control-Finance a blanchi les fonds à travers des milliers de transactions.

La Bitcoin-sphère regorge de gros poissons qui échappent aux mailles des filets des gendarmes de la finance – faudrait penser à utiliser des filets avec des mailles de taille S plutôt que du XXL. Les victimes de Control-Finance n’ont malheureusement pas su contrôler leurs finances : le chant des scammeurs semble être plus redoutable que celui des sirènes.

Pub

CryptoMBA DESKTOP Banner4



Retrouver l’article original de Zoe De la Roche ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top