Rejoignez-Nous sur

Le colossal appétit de Grayscale pour Bitcoin « Vous n’avez encore rien vu » – TheCoinTribune

shutterstock 1734553949

News

Le colossal appétit de Grayscale pour Bitcoin « Vous n’avez encore rien vu » – TheCoinTribune

shutterstock 1734553949

Le ciel est loin d’être gris pour Bitcoin, avec un Grayscale qui accélère ses investissements dans Bitcoin (BTC). Le fonds d’investissement a lancé une course folle à l’acquisition de Bitcoins, alors que les mineurs subissent encore les contrecoups du halving.

Un appétit gargantuesque

L’analyste Kevin Rooke a publié des statistiques indiquant que le fonds d’investissement Grayscale aurait acheté l’équivalent de 150% des Bitcoins en circulation depuis le halving : 12 337 BTC auraient été minés post-halving alors, que Grayscale avait ajouté près de 18 910 BTC à son Bitcoin Investment Trust depuis le 11 mai 2020.

La valeur totale des investissements de Bitcoin Investment Fund au cours du premier trimestre 2020, s’élevait à 29,9 millions de dollars, soit une augmentation de 800% par rapport à 2019. Grayscale s’est d’ailleurs accaparé 33% des Bitcoins minés entre le 17 février 2020 et le 17 mai 2020.

Suite à la publication de ces chiffres, le CEO de Binance, Changpeng Zhao, a déclaré que les Bitcoins disponibles n’étaient pas suffisants pour satisfaire l’appétit d’une seule personne.

Le fondateur de Grayscale, Barry Silbert, a répondu par un simple commentaire : « Attendez de voir le second trimestre ». La frénésie de Grayscale pour l’achat de BTC, ne serait donc pas près de s’arrêter.

CBDC, cette fausse vrai crypto : l’avis de Grayscale

Grayscale a récemment publié un document de recherche réfutant les analogies entre Bitcoin et les cryptomonnaies des banques centrales (CDBC).

Ce document explique que les CBDC n’ont pas pour vocation de remplacer les cryptomonnaies comme Bitcoin.

Le fonctionnement des CDBC repose sur des protocoles à l’opposé du principe de décentralisation inhérent à la majorité des cryptomonnaies.

Selon Grayscale, Bitcoin est une tentative pour remodeler l’argent tandis que les CBDC représentent une simple tentative pour restructurer les systèmes de paiement.

L’économiste John Vaz a exprimé une opinion similaire lorsqu’il a déclaré dans une interview, que les banques centrales souhaitaient « instaurer des CBDC pour garder un semblant de contrôle sur la monnaie ».

The Coin Tribune a d’ailleurs écrit un article détaillé expliquant les raisons pour lesquelles les CBDC ne sont en réalité qu’un cheval de troie des banques centrales.

Que va faire Grayscale de tous ces bitcoins ? Les HODler en vue de les revendre dans 1 à 2 ans ? Les utiliser en vue de créer un nouveau produit financier basé sur Bitcoin ? Goldman Sachs ne veut pas de Bitcoins ? On s’en passera – pour rester poli.





Retrouver l’article original de Zoe De la Roche ici: Lien Source

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top