Rejoignez-Nous sur

Le Japon demande à Crypto Exchange de signaler les fraudes fiscales présumées

andre francois 556820 unsplash

News

Le Japon demande à Crypto Exchange de signaler les fraudes fiscales présumées

Photo: Marco Verch / Flickr

Selon un récent rapport publié par la publication de presse japonaise "The Mainichi", le gouvernement japonais envisage de mettre en place un nouveau système visant à prévenir l'évasion fiscale sur les bénéfices générés par des transactions cryptographiques. Selon des sources proches du dossier, l’organisme de réglementation des impôts japonais, l’Agence nationale des impôts (NTA), demandera à Crypto Exchange de signaler les clients soupçonnés d’éviter les taxes Crypto.

Selon le nouveau système, le NTA peut solliciter des informations client importantes auprès de l’échange. Ceci inclut le nom du client, son adresse et le numéro d’identification individuel à 12 chiffres. Gardant à l'esprit les préoccupations de confidentialité, la NTA ne demandera des données qu'aux clients gagnant plus de 10 millions de yens par le biais de transactions cryptées.

Loi de l'impôt sur le revenu

La publication Mainichi indique que la coalition au pouvoir introduira ces mesures dans le cadre de la réforme fiscale du prochain exercice 2019. Les mesures seront mises en œuvre d’ici à 2020. Selon la loi sur l’impôt sur le revenu en vigueur, les bénéfices provenant d’opérations de crypto-monnaie sont traités comme des revenus divers. . De plus, les travailleurs salariés gagnant un minimum de 200 000 yens par an devront le déclarer comme revenu.

La publication indique également qu ’« un grand nombre de personnes ont tiré d’importants profits des transactions de crypto-monnaie après que leur valeur de marché a fortement augmenté en 2017 et 2018. Selon une enquête de la NTA, plus de 300 personnes ont déclaré en 2017 avoir gagné au moins 100 millions de yen, principalement des offres de crypto-monnaie. "

Toutefois, la NTA note que les cas d'évasion fiscale sont en augmentation et que le gouvernement a donc décidé d'introduire le nouveau système de taxation. Le mois dernier en octobre, les autorités fiscales japonaises débattu simplifier le régime de déclaration fiscale actuellement en place. La Commission japonaise des impôts envisage de mettre en place un système amélioré qui uniformiserait le processus de déclaration de revenus et faciliterait pour les contribuables le calcul de leurs bénéfices sur les ventes d’actifs numériques à la fois contre des monnaies fiduciaires et d’autres crypto-monnaies.

D'autre part, la Financial Services Agency (FSA) est également considérant apporter une nouvelle mesure réglementaire pour les offres de pièces de monnaie initiales (ICO). Selon les nouvelles réglementations, la FSA rendra l’enregistrement obligatoire pour permettre aux entreprises japonaises locales de collecter des fonds via ICO.

Avec l’évolution du contexte réglementaire à travers le monde, le gouvernement japonais semble adopter une approche équilibrée pour protéger les intérêts des investisseurs et maintenir le flambeau de l’innovation FinTech.



Traduction de l’article de Bhushan Akolkar : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
amet, libero venenatis consectetur elementum Nullam ipsum neque. pulvinar