Rejoignez-Nous sur

Les 7 Péchés Capitaux du système financier qui causeront sa Perte

shutterstock 1404427133

News

Les 7 Péchés Capitaux du système financier qui causeront sa Perte

shutterstock 1404427133

La crise économique que nous subissons actuellement met en lumière plus que jamais les limites du système monétaire et financier actuel. Beaucoup croient ce système indéboulonnable. Pourtant, ce n’est qu’une expérimentation qui n’a même pas encore 50 ans. L’expérimentation représentée par le système actuel souffre de 7 péchés capitaux qui causeront probablement sa perte dans un futur plus ou moins proche. Je vous propose d’en faire un tour d’horizon complet.


Un système à bout de souffle

Instauré de facto par Richard Nixon en Août 1971, le système monétaire et financier actuel expose au grand jour ses défaillances avec la crise économique dans laquelle la pandémie de coronavirus nous a plongé.

Les personnes qui ont fait l’effort de s’éduquer en matière d’argent et d’économie ont compris depuis longtemps que l’expérimentation du système actuel est en train de mal tourner.

Les conséquences désastreuses des limites du système actuel se font sentir à tous les niveaux : impression d’argent fiat en quantité infinie, explosion des dettes publiques et privées, accroissement des inégalités de revenus à des niveaux records, crises bancaires de plus en plus fréquentes, crises économiques qui s’enchaînent de plus en plus rapidement avec une magnitude de plus en plus forte, …

La liste est si longue qu’il faudrait écrire un livre pour vous détailler toutes ces conséquences.

Au lieu de cela, je vous propose de me concentrer sur les 7 péchés capitaux du système monétaire et financier actuel qui causeront sa faillite tôt ou tard. Bien sûr, une évolution de ce système reste possible. Néanmoins, les personnes qui le dirigent ne semblent nullement décidées à le faire évoluer pour le rendre meilleur. Les 7 péchés capitaux dont souffre le système actuel ne risque donc pas d’être corrigés.

Son extinction semble donc inéluctable.

1. Une inflation monétaire infinie

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les accords de Bretton Woods ont dessiné les grandes lignes du système financier international mis en place à partir de 1944.

Le système monétaire et financier mondial fut alors organisé autour du dollar Américain, mais avec un rattachement nominal à l’or.

Si le dollar Américain était la monnaie de réserve mondiale, le système était basé sur quelque chose de tangible : l’or. Au cours de cette période, qui s’étala de 1944 à 1971, les inégalités de revenus ont diminué avant de se stabiliser. D’autre part, aucune crise bancaire ne fut à déplorer pendant près de 30 ans.

Ce système étalon-or avait donc permis une véritable stabilisation de l’économie mondiale.

Et puis, en Août 1971, Richard Nixon décida de mettre fin au système de Bretton Woods. Sa décision unilatérale devait être temporaire, mais elle devint finalement définitive.

Les accords de la Jamaïque en Janvier 1976 vinrent légaliser le système monétaire et financier que vous connaissez actuellement. Le système monétaire de parités fixes mais ajustables est alors définitivement abandonné. Ces accords confirment officiellement l’abandon du rôle légal international de l’or.

Le système des taux de change flottants est légalisé.

Depuis Août 1971, les banques centrales ont tout pouvoir de création monétaire. Ainsi, une minorité de personnes non représentatives du peuple est en capacité d’imprimer autant d’argent fiat qu’elle le souhaite.

C’est le premier des sept péchés capitaux du système actuel dont la Fed et les autres banques centrales abusent constamment. Cela peut être facilement observé en regardant l’évolution de la masse monétaire en circulation du dollar Américain :

Augmentation de plus en plus rapide de la masse monétaire en dollar Américain

L’augmentation de la masse monétaire du dollar Américain (M2 Money Stock) s’est même fortement accélérée depuis la crise de 2008, avec une augmentation exponentielle en 2020. En effet, la Fed vient d’augmenter la masse monétaire de 3,000 milliards de dollars en trois mois seulement depuis Mars 2020.

Cette inflation monétaire infinie empêche la stabilisation de l’économie mondiale. Pire encore, elle rend toujours plus riche les ultra riches, alors que les pauvres vivent dans des conditions de plus en plus difficiles.

Cette problématique avait déjà été évoquée dès le 18ème siècle par l’économiste Richard Cantillon dans ce qui est désormais appelé l’Effet Cantillon.

Elle est au coeur de l’injustice du système actuel.

2. Des dettes publiques qui ne cessent de croître

Puisque l’argent peut être imprimé en quantité illimitée, les Etats en profitent pour emprunter toujours plus d’argent. Le système actuel est bâti sur cette notion de dettes qui ne cessent jamais de croître.

Les dettes publiques des Etats ne sont jamais réduites.

La dette publique mondiale s’approche lentement mais sûrement des 100,000 milliards de dollars en cette fin d’année 2020. Première puissance économique mondiale, les Etats-Unis sont leader dans ce domaine avec une dette de plus de 26,600 milliards de dollars.

Au rythme actuel, et compte tenu des plans de relance à venir pour soutenir l’économie face à la pandémie de coronavirus, il est plus que probable que cette dette atteigne les 30,000 milliards de dollars d’ici la fin d’année 2020.

Le ratio dette publique sur PIB des Etats-Unis est désormais largement supérieur à 100% :

Dette publique Américaine en pourcentage du PIB Américain

On voit nettement que la situation s’est fortement aggravée depuis la crise économique de 2008. Suite à cette crise, les problèmes du système actuel n’ont jamais été adressés.

Au lieu de cela, toutes les banques centrales ont décidé d’imprimer toujours plus d’argent pour masquer les problèmes et repousser leur résolution à plus tard.

La crise économique de 2020 n’est que le prolongement de celle de 2008 avec une magnitude bien plus forte.

Au niveau des dettes privées, la situation est tout aussi catastrophique. Le système actuel s’appuie largement sur la dette privée également. Les banques privées créent toujours plus d’argent en faisant des prêts à leurs clients.

Pour ceux qui ne comprennent pas bien comment les banques créent de l’argent en octroyant des prêts à leurs clients, je vais vous donner un exemple rapide.

Adam va à sa banque pour emprunter de l’argent pour acheter une voiture ou une maison. La banque accorde à Adam une ligne de crédit. Chaque fois que l’emprunteur effectue un paiement, la banque le retire du montant principal du prêt.

Ce n’est pas une opération à somme nulle, car la banque déduit le montant du solde de la ligne de crédit qu’elle a accordée. La ligne de crédit de l’emprunteur reste la même, et la banque peut continuer à prêter l’argent dans le futur à d’autres personnes.

Ce mode de fonctionnement basé sur l’endettement des clients permet de créer toujours plus d’argent frais.

Le montant d’argent en circulation ne peut faire qu’augmenter dans le temps. Le prix de l’argent lui chute logiquement.

3. Un système bancaire opaque et corrompu

Le système bancaire est totalement opaque et corrompu. C’est là encore un des péchés capitaux du système actuel. Pour ceux qui en doutent, vous n’avez qu’à taper “Bank scandals corruption” dans Google. Vous serez étonné de voir toutes les affaires impliquant des banques très connues qui ressortent.

Vous verrez apparaître Goldman Sachs dans le cadre du scandale 1MDB. A titre d’information, Goldman Sachs vient d’accepter de payer 3.9 milliards de dollars de dédommagement dans le cadre de cette affaire.

La Danske Bank figurera en bonne place également. Via sa filiale Estonienne, la Danske Bank a été reconnue coupable d’avoir facilité le blanchiment d’argent de 30 à 230 milliards de dollars de 2007 à 2015.

Cette fourchette très vaste montre bien toute l’opacité du système bancaire actuel.

Plus qu’une banque privée en particulier, c’est tout le système bancaire dans son ensemble qui est défaillant. Il nécessite d’avoir une totale confiance dans des hommes et femmes qui abusent de la confiance de leurs clients. Dans ces conditions, le système bancaire actuel ne peut fonctionner comme il le devrait.

Pub

Generic DESKTOP v4 DK BLUE.svg

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

4. La manipulation du marché

L’impression illimitée d’argent fiat par les banques centrales est la racine de tous les maux du système actuel. La preuve en est donnée encore une fois par la manière dont cet argent est utilisé sur les marchés financiers.

Afin de sauver le système actuel à tout prix, la Fed et les autres banques centrales injectent l’argent imprimé sur les marchés financiers.

La Fed achète majoritairement des bonds du Trésor Américain ce qui permet au gouvernement Américain de faire toujours plus augmenter la dette publique Américaine. Elle va plus loin en achetant beaucoup d’autres actifs.

La Réserve Fédérale Américaine n’a pas encore le droit d’acheter directement des actions sur le marché des actions, mais de plus en plus de voix s’élèvent pour qu’elle puisse le faire dans le futur.

Les actions de la Fed faussent le marché en créant une in fine une véritable bulle sur le marché des actions. C’est exactement ce qui se produit en plein cœur de la crise économique de 2020.

Chassés du marché des obligations par des taux d’intérêts toujours plus bas, les investisseurs particuliers se sont rués sur le marché des actions en achetant principalement des actions des entreprises de la Tech.

Une véritable bulle spéculative s’est formée qui finira par exploser en mettant à mal tous les investisseurs les moins chevronnés.

Le marché libre n’existe plus aux Etats-Unis. La situation est la même en Europe ou au Japon. Pour vous donner une meilleure idée du problème, vous pouvez regarder la Balance Sheet de la Fed qui a littéralement explosé depuis Mars 2020 :

Evolution de la Balance Sheet de la Fed

En quelques semaines, la Balance Sheet de la Fed a augmenté de +70% pour faire de la Fed le premier gérant d’actifs au monde devant BlackRock.

La situation de la Banque Centrale Européenne est également du même acabit. A dire vrai, toutes les banques centrales suivent cette tendance de Balance Sheets qui explosent.

Le marché libre n’existe plus en 2020.

Dans le monde des entreprises, ce marché libre n’existe plus non plus comme l’ont montré les différents bailouts accordés par le gouvernement Américain à certaines entreprises.

C’est le gouvernement Américain qui a pu décider du sort des entreprises ne laissant pas le marché faire sa sélection naturelle. Des entreprises vouaient à disparaître ont ainsi été sauvées. On parle d’entreprises zombies désormais, car elles ne subsistent que grâce à ce type d’aides.

5. La Censure

Les gouvernements, les banques centrales, et les banques privées ont la main mise sur le système actuel. Leur pouvoir de censure est immense. A tout moment, un gouvernement peut demander arbitrairement à ce que vos avoirs soient confisqués.

Les banques privées peuvent bloquer les transactions de leurs clients comme bon leur semble.

Puisque ce sont des établissements privés, les banques ont le droit d’appliquer les règles qu’elles souhaitent. En 2020, nous avons eu l’exemple de banques qui ont résilié les comptes de clients qui avaient osé les critiquer sur les réseaux sociaux.

La liberté d’expression tend à disparaître avec le système actuel.

C’est l’un des péchés capitaux du système actuel contre lequel les citoyens doivent lutter absolument. Beaucoup ne comprennent pas qu’une droit fondamental tel que la liberté d’expression ne peut être conservé qu’au prix d’une lutte constante pour sa préservation.

Le peuple cherche donc des alternatives au système actuel afin de préserver cette liberté d’expression et de ne plus subir cette censure.

6. Un système qui n’évolue pas

Les politiciens, les banquiers centraux, les banquiers privés, et les économistes à la tête du système monétaire et financier actuel sont des personnes très intelligentes. Elles savent parfaitement que le système actuel est défaillant.

Jerome Powell, le Chairman de la Fed, l’a même avoué le 17 Mai 2020 au cours d’une interview exclusive pour l’émission 60 Minutes :

“Les personnes les plus touchées sont les personnes les plus récemment embauchées, les moins bien payées. Ce sont les femmes dans une mesure extraordinaire. Nous publions en fait demain un rapport qui montre que, parmi les personnes qui travaillaient en février et qui gagnaient moins de 40 000 dollars par an, près de 40 % ont perdu leur emploi au cours du dernier mois environ. C’est une statistique extraordinaire. C’est donc eux qui font les frais de cette situation.”

 Jerome Powell

Jerome Powell connaît l’injustice de la politique de quantitative easing illimitée dans laquelle s’engagent toutes les banques centrales.

Les personnes les plus pauvres en souffrent chaque fois un peu plus. Les riches eux deviennent toujours plus riches.

Pourtant, Jerome Powell ne fera rien pour essayer de changer un système qui lui profite. Ce système lui a permis de devenir multi-millionnaire. C’est la même chose pour tous les acteurs occupant des postes clés dans le système actuel.

Personne n’a intérêt à faire évoluer un système qui lui profite à ce point. C’est la raison pour laquelle il faudra attendre l’arrivée au pouvoir des Millennials pour assister au plus grand transfert de l’histoire en faveur des nouvelles générations grâce au Bitcoin.

Bloqué dans un immobilisme total, le système monétaire et financier actuel finira par s’éteindre. Vous savez ce qu’on dit habituellement :

Evoluer ou disparaître.

Cet adage s’applique également au système actuel. Puisque les dirigeants refusent de le faire évoluer, une solution plus juste finira par émerger du peuple tôt ou tard.

7. Le dollar Américain en tant que monnaie de réserve hégémonique

Le dollar Américain est la monnaie de réserve mondiale depuis 1920. L’instauration du système monétaire et financier actuel en Août 1971 n’a fait que renforcer l’hégémonie sans partage du dollar Américain.

Cette hégémonie donne un privilège exorbitant aux Etats-Unis.

Le fait que le dollar Américain soit la monnaie de référence utilisée dans le commerce international, et notamment dans le monde du pétrole, implique une demande toujours plus forte pour cette devise.

Il en résulte que le dollar Américain est bien plus liquide que les autres devises. Lorsque le monde traverse une crise des liquidités comme ce fut le cas au début du mois de Mars 2020, les capitaux vont vers le dollar Américain, ce qui signifie une augmentation forte de la demande en USD.

La Fed va donc augmenter la masse monétaire du dollar Américain pour répondre à cette demande toujours plus forte. Cela induit ensuite une dévaluation des autres devises par rapport au dollar Américain.

Ce faisant, la Fed va exporter autour du monde l’inflation du dollar Américain. La politique défaillante de la Fed se répercute sur l’ensemble du système monétaire et financier actuel.

Cette expansion monétaire sans limite dévalue la valeur du dollar Américain à long terme. Cela permet aux Etats-Unis d’imposer une sorte de taxe déguisée à tous les habitants de la Terre.

Une monnaie plus neutre politiquement devra émerger tôt ou tard. Elle équilibrera les choses et permettra la construction d’un système plus juste pour tous dans le futur.

Conclusion

Le système monétaire et financier actuel est relativement jeune. Il fêtera ses 50 ans en 2021. Pourtant, certains pensent que ce système a toujours été là. En réalité, ce système est plus une expérimentation qui montre ses limites année après année.

La crise économique actuelle a permis à un nombre croissant de personnes d’ouvrir les yeux sur les limites du système. Il ne pourra rester en l’état éternellement.

Pub

1594581145 2 2 Generic BG IMG DESKTOP v4

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les personnes à la tête du système actuel devront tôt ou tard le faire évoluer pour qu’ils respectent mieux les populations sous peine d’assister à sa faillite complète du fait de ses 7 péchés capitaux au premier rang desquels on retrouve bien sûr l’impression infinie d’argent fiat.



Retrouver l’article original de Sylvain Saurel ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top