Rejoignez-Nous sur

Les algorithmes de consensus : la preuve d’histoire

News

Les algorithmes de consensus : la preuve d’histoire

Preuve d'histoire

Sommaire

Télécharger le navigateur BRAVE et commencez à gagner des BAT

Introduction

Neuvième article d’une longue série sur les algorithmes de consensus, aujourd’hui nous allons parler de la preuve d’histoire.

Cet article est une traduction partielle et libre de celui là.

Les algorithmes de consensus sont la base de toutes les chaînes de blocs / DAG. Ils constituent la partie la plus importante des plateformes blockchain / DAG.

Sans eux (algorithmes de consensus), nous n’aurions qu’une base de données muette et immuable.

Nous listons ici (et dans les articles suivants) tous les principaux algorithmes de consensus et évaluerons leurs avantages et leurs inconvénients.

Si vous trouvez quelque chose qui manque ou qui ne va pas, dites-le dans les commentaires. En outre, l’article sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure que j’étudie davantage ces algorithmes et leurs impacts économiques.

P.S. Cet article suppose que vous comprenez ce qu’est un algorithme de consensus et sa signification dans les blockchains.

Preuve d’histoire

Utilisé par : Solana

Explications :

L’idée de base ici est qu’au lieu de faire confiance à l’horodatage de la transaction, vous pouvez prouver que la transaction a eu lieu avant et après un événement.

Lorsque vous prenez une photo avec la couverture du New York Times, vous créez une preuve que votre photo a été prise après la publication de ce journal, ou vous avez un moyen d’influencer ce que le New York Times publie. Avec la preuve d’histoire, vous pouvez créer un enregistrement historique prouvant qu’un événement s’est produit à un moment donné.

Preuve d'histoire
Horodatage de la preuve d’histoire

La preuve de l’histoire est une fonction de retard vérifiable à haute fréquence. Une fonction de retard vérifiable nécessite un nombre spécifique d’étapes séquentielles à évaluer, tout en produisant une sortie unique pouvant être vérifiée de manière efficace et publique.

Cette implémentation spécifique utilise un hachage séquentiel résistant à la pré-image qui s’exécute en continu sur la sortie précédente utilisée comme entrée suivante. Périodiquement, le compte et la sortie actuelle sont enregistrés.

Pour une fonction de hachage SHA256, il est impossible de paralléliser ce processus sans une attaque par force brute utilisant 2¹²⁸ cœurs (core de processeurs).

Nous pouvons alors être certains que le temps réel s’est écoulé entre chaque compteur tel qu’il a été généré et que l’ordre enregistré pour chaque compteur est le même qu’il était en temps réel.

En savoir plus :

Michaël

Passionné de cryptomonnaies et de blockchain depuis fin 2016, je partage mes connaissances grâce à des articles, tutoriels et vidéos sur cryptogains.fr, que j’ai créé pour aider à démocratiser les cryptomonnaies dans la sphère francophone.

Les algorithmes de consensus : la preuve d'histoire

Les derniers articles par Michaël (tout voir)



Retrouver l’article original de Michaël ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Top