Rejoignez-Nous sur

Les crypto-anarchistes construisent des outils pour résister à l'État d'Europe de l'Est

PP3

News

Les crypto-anarchistes construisent des outils pour résister à l'État d'Europe de l'Est

"Est-ce vraiment ce que Satoshi attendu il y a 10 ans?

Telle était la question posée par le militant Pavol Luptak lors de l’ouverture d’un nouveau centre de crypto-anarchie – le Paralelni Polis – à Bratislava, en Slovaquie, en octobre.

Citant de nouvelles infrastructures de surveillance, une fiscalité implacable et l'adoption de la blockchain par des acteurs étatiques, Luptak a appelé à un retour à la vision politique qui sous-tendait le bitcoin à sa création – ou ce qu'il appelle une «renaissance crypto».

Luptak – le cofondateur de Paralelni Polis à Bratislava et à Prague en République tchèque – et ses collaborateurs sont obsédés par la question de savoir comment utiliser les technologies décentralisées pour libérer les individus du contrôle de l'État.

À ses yeux, les bitcoins et les crypto-monnaies connexes ne peuvent être distingués du climat politique dans lequel ils sont nés – le Cypherpunk mouvement, axé sur la vie privée et la liberté individuelle.

En offrant une alternative radicale au système bancaire, cette vision se distingue d’un secteur qui, pour certains, est devenu défini par l’utilisation des crypto-monnaies en tant qu’investissements spéculatifs.

«Nous percevons la crypto-monnaie comme un outil de libération», a déclaré Luptak à CoinDesk.

Et c’est le Paralelni Polis – que Luptak appelle un «groupe de réflexion sur la liberté» – qui vise à servir de terreau à de telles idées. Paralelni Polis est une expression qui se traduit par «ville parallèle», à sa surface, comme beaucoup de centres de crypto-monnaie dans le monde.

Paralelni Polis se concentre sur l’éducation, les rencontres, un espace de travail collaboratif et l’aide apportée aux nouveaux arrivants tout au long du processus de conversion de leur fiat en crypto-monnaie pour pouvoir acheter un café, par exemple.

Mais Paralelni Polis se distingue par son refus déclaré de coopérer avec les gouvernements; son rôle dans la promotion de projets qui contrarient activement l'État; et sa mission de fournir aux individus les outils pour se dissocier d'eux.

«Nous utilisons des technologies cryptographiques pour assurer la sécurité de notre communauté et éliminer tout impact négatif des décisions politiques prises par les politiciens et les masses démocratiques», a déclaré Luptak à CoinDesk, ajoutant:

«Nous sommes une minorité et nous utilisons les technologies cryptographiques pour construire notre propre société parallèle avec des personnes ayant les mêmes idées ou des idées similaires. C’est pourquoi nous avons les Paralelni Polis. "

Ville parallèle

Le terme «ville parallèle» fait référence aux idées du dissident politique Vaclav Benda, membre du groupe activiste Charte 77, qui s’est élevé contre le gouvernement socialiste tchécoslovaque à la fin des années 1970.

Dans un manifeste de la même période adressé à ses camarades activistes, Benda a plaidé contre le fait de manifester pour changer le système. Au lieu de cela, Benda a appelé à la création d'institutions parallèles offrant une alternative plus juste et plus humaine.

La capacité de cette institution parallèle à survivre permettrait également de mesurer la liberté – ou l'autoritarisme – de la société extérieure.

"Il a défini que le seul système libre est un système capable d'accepter et de tolérer un système parallèle", a déclaré Luptak.

PP3

Pavol Luptak lors de l'ouverture du Paralelni Polis, Bratislava

En 2014, Luptak et d’autres ont fondé à Prague le Paralelni Polis, qui associe les idées de Benda aux technologies décentralisées récemment découvertes dans le but de créer une sorte de société parallèle.

Notre objectif est de rendre l'État obsolète, de construire, développer et améliorer une société parallèle, pour que les gens cessent finalement de constater que l'État existe. Ils n’en auront pas besoin », a déclaré Luptak à CoinDesk.

Et dans les années qui ont suivi sa création, l'impact de Paralelni Polis sur les environs de Prague est tangible.

Par exemple, le bitcoin est plus facilement accepté à Prague que dans la plupart des villes européennes. Cet état de fait devient d'autant plus remarquable que vous vous rapprochez des Paralelni Polis.

Selon Josef Jelacic, ambassadeur au sein de la branche praguoise de l'institut, une partie de cette adoption est due au rôle que le centre a joué pour permettre aux gens de tester la monnaie en temps réel.

Parlant à CoinDesk, Luptak a souligné d’autres raisons de la popularité de Bitcoin, notamment des inquiétudes concernant l’espionnage des autorités de régulation financière.

"Nous sommes un pays assez foutu, comme les autres", a déclaré Luptak. "En République tchèque, la surveillance financière est totale."

Systèmes subversifs

Pour comprendre pourquoi cet appel pourrait exister aujourd'hui, il faut considérer le fait qu'en République tchèque et en Slovaquie, l'utilisation de l'argent liquide est de plus en plus découragée, ce qui se produit également dans l'ensemble de l'Union européenne.

Par exemple, les transactions personnelles en espèces supérieures à 15 000 euros sont interdites, tandis que les entreprises sont interdites de dépenser plus de 5 000 euros en espèces. En outre, comme dans de nombreux endroits dans le monde, les espèces dépassant 10 000 € ne peuvent être acheminées au-delà des frontières sans être déclarées.

Une nouvelle loi intitulée "preuve électronique de transaction (EET)" est en vigueur en République tchèque et est à l'étude pour la Slovaquie, ce qui signifie que chaque transaction, même les transactions en espèces, est numérisée et "immédiatement envoyée au bureau des impôts", Luptak m'a dit.

"La situation est aussi mauvaise, voire pire, dans d'autres pays européens", a déclaré Luptak.

Mais Luptak pense que plus ces systèmes deviennent oppressifs, plus les gens s’appuieront sur la crypto-anarchie.

PP4

Brocante réservée aux cryptos à Paralelni Polis, Bratislava

"Je crois fermement que plus les réglementations et les lois stupides seront nombreuses, plus nous aurons d'opportunités commerciales", a déclaré Luptak.

En prévision de cela, Luptak a une entreprise qui fournit aux particuliers et aux entreprises des «services de crypto-libération», comment «opter pour la cryptographie complète», rechercher les meilleurs impôts, changer de résidence ou même complètement abandonner leur résidence.

Et plusieurs autres projets à la Paralelni Polis ont un objectif similaire.

Paralelni Polis a par exemple lancé des marchés de prédiction sur les Augure inciter les utilisateurs à exposer des informations sensibles sur les politiciens locaux. Le groupe utilise également sa propre blockchain pour stocker des preuves de la corruption gouvernementale.

"Malgré le fait que nous avons boycotté le gouvernement, nous fournissons également des informations au gouvernement", a déclaré Luptak.

La pile technologique

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture du Paralelni Polis à Bratislava, Luptak a brossé un tableau d'un avenir sans contrôle gouvernemental.

Organisations autonomes décentralisées (DAO) remplacerait la gouvernance traditionnelle; la MakerDAO stablecoin pourrait offrir une alternative aux prêts bancaires, et même le système juridique pourrait être perturbé par une alternative décentralisée, telle que Kleros.

Dans un tel avenir, le rôle des politiciens est complètement déplacé, a déclaré Luptak, et les communautés crypto-anarchistes peuvent se replier dans des économies fantômes en utilisant des crypto-monnaies anonymes telles que monero.

Reste que l'infrastructure de l'anonymat dans la crypto-monnaie a encore beaucoup de chemin à parcourir, remarque le développeur Frank Braun, qui a présenté à Bratislava ce qu'il a appelé la "pyramide technologique de la cryptoanarchie".

Selon Braun, une pile technologique crypto-anarchique complète doit commencer par des périphériques sécurisés. À partir de là, les développeurs peuvent créer des logiciels capables de prendre en charge la messagerie anonyme, l’argent numérique, les marchés des pseudonymes, des réseaux Darknet et des interfaces physiques qui constituent un lien entre le monde numérique et le monde physique, tels que les drones.

PP6

Frank Braun présente la «pyramide technologique cryptoanarchique» à Paralelni Polis, Bratislava

«Nous voulons construire une économie non observable et non attribuable», a déclaré Braun.

En donnant l'exemple de la fermeture des marchés darknet, Braun a averti que "vous ne pouvez pas construire une pyramide sur les sables mouvants". Des faiblesses dans les couches sous-jacentes de la pile signifient que tout ce qui est construit au dessus s'effondrera.

«Vous avez ces calques, puis quand vous enlevez un calque entier, il est parti. Donc, tout autour de cela s'effondre », a déclaré Braun à CoinDesk.

Néanmoins, Braun a conclu sur une note d'optimisme, insistant sur le fait qu'une grande partie du travail universitaire avait été effectuée afin de mettre en place des systèmes plus robustes et anonymes.

Et c’est en raison de cette base technique que Luptak affirme que la crypto-anarchie est plus qu’une idée.

«Pour moi, la crypto-anarchie est une stratégie. Certaines personnes pensent que c’est une idéologie, mais pour moi, c’est une stratégie, un moyen pratique », a déclaré Luptak, ajoutant:

«La crypto-anarchie fonctionne actuellement. Ces marchés cryptographiques fonctionnent. C’est très pragmatique. "

Crypto comme défense

Selon Braun, la crypto-anarchie est "finalement subversive" et implique la construction d'un nouvel espace en dehors de la société.

"Si vous voulez créer une alternative, vous devez être séparé du reste", a-t-il déclaré à CoinDesk.

Pour cette raison, Braun critique l’importance que les partisans du bitcoin accordent souvent à l’adoption traditionnelle, affirmant que de nombreux nouveaux arrivants dans l’industrie ne partagent pas les ramifications politiques sous-jacentes de la crypto-monnaie.

"Je ne critique pas le fait que plus de gens l'utilisent en tant que tel, mais ils l'arrosent et tout l'aspect révolutionnaire est perdu", a déclaré Braun.

Et, parce que la crypto-anarchie se situe à l’écart de la société traditionnelle – et souvent dans une relation antagoniste avec elle -, les participants doivent également pouvoir se protéger eux-mêmes.

En tant que tel, Braun a décrit ces systèmes comme étant fondamentalement des «technologies défensives».

"Ce n'est pas agressif", a déclaré Braun.

Néanmoins, il n’est pas facile pour les Paralelni Polis de maintenir une relation totalement antagoniste avec l’État.

PP1

La police entre dans le bâtiment à Paralelni Polis, Bratislava

Et c’est parce que, bien que l’institution ait officiellement pour objectif de rejeter le gouvernement, en tant qu’institut physique, il ne peut pas se dissocier complètement de la République tchèque et de l’État slovaque.

Actuellement, le centre de Bratislava n’est pas totalement légal, mais l’objectif est de le faire enregistrer intégralement. La Paralelni Polis elle-même est une organisation à but non lucratif, reconnue par le gouvernement.

«Nous sommes une organisation à but non lucratif car nous devons encore interagir avec le monde fiscal existant d’une manière ou d’une autre», a expliqué Luptak.

Et la lutte pour boycotter activement l’Etat – tout en étant contraint de travailler dans sa juridiction – n’a été que trop claire lors de l’après-parti qui a suivi l’ouverture officielle à Bratislava.

En dépit de l’interdiction déclarée de l’institut de faire entrer des fonctionnaires par le gouvernement, la police est arrivée et a demandé que la musique soit refusée. Et avec un soupir de démission, le barista de Paralelni Polis l’oblige.

«C’était le premier conflit avec la police et nous devrions certainement en attendre d’autres à l’avenir», a déclaré Luptak.

"Si vous vivez dans un monde physique et que vous avez un lieu physique, vous serez toujours vulnérable au pouvoir de l'État et à ses interactions."

Photos par Rachel-Rose O’Leary pour CoinDesk



Traduction de l’article de Rachel Rose O’Leary : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
eleifend vel, ipsum neque. ut consectetur