Rejoignez-Nous sur

L’heure de vérité pour C. Wright et « son » million de bitcoins – TheCoinTribune

1087259204 medium

News

L’heure de vérité pour C. Wright et « son » million de bitcoins – TheCoinTribune

1087259204 medium

En ce 17 avril, une partie de la cryptosphère garde un œil attentif sur la Floride. Un nouvel épisode de la rocambolesque saga judiciaire de Craig Wright se joue en effet dans l’un des Tribunaux de District de l’État américain. Dans l’affaire opposant le prétendu créateur de Bitcoin (BTC) aux ayants droit de son défunt associé Dave Kleiman, l’inénarrable Faketoshi devra présenter ses preuves à la Cour dans les toutes prochaines heures, au risque de faire une croix – définitive cette fois-ci – sur « ses » 1,1 million de bitcoins.

Craig Wright et le million de bitcoins

Personnalité controversée de la cryptosphère, celui qui s’autoproclame génial inventeur de Bitcoin, la doyenne des monnaies numériques n’en finit pas d’attirer les moqueries. Désormais bien connu pour ses charlataneries, souvent humilié, mais toujours triomphaliste, Wright voit un événement important le concernant se profiler en cette fin de semaine.

Un énième compte à rebours est en effet lancé pour Craig Wright aka Faketoshi. Une ordonnance signée cette semaine par une juge de Floride somme l’Australien de faire machine arrière pour se conformer à une précédente décision… Cette injonction précédente l’avait déjà, par le passé, obligé à présenter devant la Cour toutes preuves utiles permettant d’attester sa qualité de propriétaire du million de BTC.

Bref, la saga judiciaire entre Wright et les héritiers Kleiman apparaît sur le fond plutôt simple – un million de Bitcoin comme enjeu entre les parties –, mais son déroulement est tout ce qu’il y a de compliqué. La stratégie du défendeur semble en effet n’avoir aucun fil conducteur logique, menant le procès vers de fréquentes voies sans issues, ce qui oblige la Cour à revenir sur ses pas.

Pub

Generic DESKTOP Banner v2.svg

Habile et stratégique – mais également fourbe et recourant à des manœuvres dilatoires, selon les termes même du magistrat – l’affabulateur en chef de la cryptosphère n’a semble-t-il jamais manifesté la moindre véritable bonne foi à vouloir obtempérer aux principales requêtes de la Cour.

Sans doute parce qu’il ne détient – en réalité – aucune preuve pour confirmer ses déclarations, Craig Wright a en effet fait récemment objection pour demander à ne pas avoir à produire des documents essentiels à l’instruction. Sa manœuvre était à son image – burlesque – et elle consistait à invoquer les liens sacrés du mariage et le droit au secret professionnel, des motifs – très sérieux selon lui – qui ne lui permettaient pas de divulguer les pièces requises devant le Tribunal.

La juge Beth Bloom de la Cour de District de Floride s’est ainsi prononcée sur l’affaire. Elle annule l’objection et intime à Faketoshi de livrer sans délai les justificatifs au Tribunal. Les secondes et les minutes s’égrènent, car la date du 17 avril est la seule limite acceptée… sinon, Craig Wright pourrait faire une croix sur son hypothétique fortune de 1,1 million de bitcoins.



Retrouver l’article original de Karen Bonbersnoot ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top