Rejoignez-Nous sur

L’hyperinflation qui ravage l’Iran démontre la nécessité du Plan Bitcoin

shutterstock 1309949515

News

L’hyperinflation qui ravage l’Iran démontre la nécessité du Plan Bitcoin

shutterstock 1309949515

Même si la situation s’améliore au fil du temps, le Bitcoin a toujours énormément d’opposants. Tous les puissants qui bénéficient du système monétaire et financier expliquent inlassablement que le Bitcoin est totalement inutile, et même dangereux. Si toutes ces critiques vous font douter du Bitcoin, je vous invite à aller jeter un œil à l’hyperinflation qui ravage l’Iran au travers de cet article.

Le Bitcoin a été créé par Satoshi Nakamoto pour donner aux citoyens du monde entier une alternative au système monétaire et financier actuel qui ne les respecte pas. En offrant le Bitcoin à ses utilisateurs, Satoshi Nakamoto a voulu montrer que son invention unique était bien plus importante que son leader.

Sans aucun leader à attaquer, le Bitcoin devenait du même coup inarrêtable.

Depuis plus de onze ans, personne n’a ainsi pu arrêter la marche en avant du Bitcoin. Le Bitcoin est devenu un sujet qui dépasse largement le monde des crypto monnaies désormais. Sa capitalisation de 170 milliards de dollars, ainsi que sa résilience face aux attaques en tout genre, commencent à faire peur à ses détracteurs de longue date.

Néanmoins, beaucoup de personnes semblent encore avoir du mal à comprendre pourquoi le Bitcoin est tellement indispensable pour nous assurer un futur meilleur. Toutes ces personnes semblent oublier l’intérêt évident du Bitcoin comme rempart contre l’hyperinflation.

Elles oublient que le Bitcoin a été créé pour la situation économique que le monde traverse.

Les habitants des pays les plus riches ont du mal à comprendre pourquoi Bitcoin est essentiel

Si vous habitez en Europe ou aux Etats-Unis, je conçois que vous ayez du mal à comprendre pourquoi le Bitcoin est déjà une nécessité pour des millions de personnes.

En effet, bien que tout ne soit pas parfait, vous vivez dans des démocraties. Elles vous laissent, pour le moment, penser que votre argent et votre liberté de parole sont assurés. Vous pensez ne pas avoir besoin du Bitcoin comme rempart contre l’hyperinflation.

Dans ces conditions, vous ne voyez pas pourquoi vous devriez échanger votre monnaie fiat contre du Bitcoin.

Conséquence directe de la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde actuellement, la grande crise économique que nous commençons à traverser pourrait rebattre les cartes. Les limites du système fiat, au sein duquel l’argent ne semble plus avoir de réelle valeur, sont exposées comme jamais.

Voir la Fed, ou les autres banques centrales, imprimer des trilliards de dollars aussi facilement et rapidement vous interroge.

Certains en viennent même à perdre confiance totalement dans le dollar Américain. Le symbole de cette perte de confiance historique dans la monnaie de réserve mondiale est la décision prise par un nombre important d’Américains d’acheter du Bitcoin avec le chèque de stimulus de $1,200 qu’ils viennent de recevoir de la part du gouvernement Américain.

Ces personnes voient pour le moment surtout une incroyable réserve de valeur dans le Bitcoin.

Le fait que le Bitcoin ait transformé $1 investi en début d’année 2010 en $90K en fin d’année 2019 a de quoi séduire. De même, le Bitcoin continue à être l’actif le plus performant depuis le début de l’année 2020. Et ce, loin devant l’or qui est une valeur refuge en temps de crises reconnue depuis des décennies.

Néanmoins, le Bitcoin est encore un plan B pour les habitants des pays de l’Ouest. Plutôt une curiosité qu’une véritable nécessité.

La situation est différente pour les habitants des pays émergents

En quittant les pays les plus riches du monde pour aller voir ce qui se passe dans les pays émergents sous régime autoritaire, on s’aperçoit que le Bitcoin est déjà passé du statut de curiosité à celui de nécessité vitale.

Si vous ne suivez pas les nouvelles économiques du monde, vous n’avez peut-être pas vu ce qui s’est passé en Iran au début du mois de Mai.

Pourtant, c’est quelque chose qui devrait attirer votre attention, car cela pourrait très bien finir par arriver en Europe, ou aux Etats-Unis. Rien ne semble impossible dans ce monde où tout tourne à l’envers désormais.

A ceux qui en doutent, j’aimerais leur rappeler que le pétrole Américain s’est vendu à -$38 à expiration du contrat à termes de Mai à la fin du mois d’Avril 2020.

De nos jours, l’impossible peut devenir possible avec un système fiat qui ne fonctionne plus du tout.

Ici, je vous invite pour un rapide voyage en Iran.

L’hyperinflation qui ravage l’Iran est un exemple éloquent

En 2018, l’administration Trump a pris la décision controversée de répudier l’accord sur le nucléaire Iranien passé en Juillet 2015. En réimposant des sanctions économiques extrêmement sévères à l’Iran, les Etats-Unis souhaitaient faire plier le régime autoritaire en place.

La stratégie Américaine n’a toujours pas fonctionné, et ce sont les Iraniens qui en paient le prix aujourd’hui.

Depuis 2018, la valeur du rial Iranien ne cesse de chuter. Il a ainsi perdu près de 60% de sa valeur. Au début de l’année 2020, la situation était donc déjà très précaire puisque le gouvernement de l’Iran envisageait déjà depuis plusieurs mois de dévaluer sa monnaie en supprimant quatre zéros de sa valeur nominale.

La pandémie du coronavirus a démarré ensuite faisant de l’Iran un des pays les plus durement touchés.

L’obligation d’imposer un confinement strict sur tout le pays a fini de faire plonger l’économie de l’Iran dans le chaos le plus total.

Le lundi 4 Mai 2020, le gouvernement Iranien a donc choisi d’appliquer le projet de loi présenté en 2019 par le gouverneur de la banque centrale Iranienne, Abdolnasser Hemati.

Ce projet de loi autorise le remplacement du rial Iranien par une autre unité de base de la monnaie locale appelée le toman. Désormais, chaque toman vaudra 10,000 rials sous le nouveau système.

Concrètement, cela revient à supprimer quatre zéros de la valeur nominale du rial Iranien.

Du jour au lendemain, tous les citoyens Iraniens voient donc leur richesse dévaluée sans qu’ils n’aient aucune voix au chapitre. Le porte-parole du gouvernement, Ali Rabiei, a commenté cette décision sur Twitter par cette simple phrase :

“L’élimination des quatre zéros est une mesure nécessaire pour simplifier les transactions financières.”

 Ali Rabiei, porte-parole du gouvernement Iranien

Un projet de loi avait déjà été présenté en 2019 par le gouverneur de la banque centrale d’Iran. Il avait fait remarquer que la monnaie locale avait déjà été dévaluée 3500 fois depuis 1971.

Les chiffres de l’inflation en Iran depuis 1984 confirmant aisément la situation d’hyperinflation dans laquelle se trouve le pays depuis plusieurs décennies :

L'hyperinflation qui ravage l'Iran explique pourquoi le Bitcoin y est si populaire

Pour beaucoup d’observateurs, ce changement de monnaie n’est qu’une simple façade cosmétique. Elle ne changera rien à la situation de pauvreté extrême dans laquelle sont plongés des millions d’Iraniens.

Pire encore, pour l’économiste Iranien Saeed Laylaz, cela devrait même aggraver l’inflation dans les mois à venir :

“Le changement de monnaie ainsi que l’élimination de trop nombreux zéros créeront par inadvertance des fluctuations inutiles dans les structures économiques et sociales et alimenteront même l’inflation. La banque centrale va supprimer quatre zéros, mais l’inflation en ramènera rapidement deux.”

Saeed Laylaz

Par cette décision arbitraire, le gouvernement Iranien va donc appauvrir encore plus une population qui n’a quasiment aucune alternative.

Bitcoin est déjà une nécessité pour des millions de personnes

Je dis bien quasiment ici. En réalité, beaucoup d’Iraniens ont déjà pris l’habitude d’acheter du Bitcoin depuis de nombreux mois maintenant. Pour eux, le Bitcoin est l’unique rempart contre l’hyperinflation induite par la politique monétaire de leurs gouvernants.

Ceux qui ont pu acheter assez de Bitcoins auront de quoi se prémunir de cette dévaluation massive.

A l’instar de ce à quoi on assiste au Venezuela, où le nombre de marchands supportant le Bitcoin comme moyen de paiement est probablement le plus élevé au monde, de plus en plus de marchands Iraniens en viendront à proposer le Bitcoin comme moyen de paiement afin d’aider la population à se prémunir du mieux possible contre l’hyperinflation qui ravage le pays.

Maintenant que je viens de vous décrire la situation catastrophique en Iran où l’hyperinflation fait des ravages, vous devez vous demander où je veux en venir avec le Bitcoin.

C’est bien simple. Dans le futur, les gouvernements de votre pays en viendront peut-être à prendre des décisions similaires. Le gouvernement Américain pourrait par exemple décider dans le futur que $10 ne valent plus que $1. En Europe également, ce risque est bien réel.

Vous pensez cela impossible, mais réfléchissez bien, qui pourrait les empêcher ? La réponse est : personne !

Jusqu’ici, personne ne pensait que la Fed pourrait imprimer plusieurs trilliards de dollars en quelques semaines tout en déclarant qu’elle pouvait en imprimer à l’infini. Qui aurait pensé que le pétrole Américain, qui est quelque chose de tangible, pourrait s’échanger négativement ?

De mon point de vue, le système monétaire et financier actuel a échoué dans sa mission.

Créé de facto par Richard Nixon en Août 1971, lorsqu’il a mis fin à la convertibilité du dollar Américain en or, ce système ne pourra continuer aussi longtemps sans de sérieux changements dans le futur.

Je doute cependant que les puissants à la tête de ce système aient la volonté de tout remettre en question. Ils savent que ce système n’est pas le bon, mais ils n’auront pas le courage de le changer.

Dans le futur, vous avez de grandes choses d’être impacté aussi fortement que les Iraniens.

La principale différence entre vous et les habitants des pays émergents étant que vous avez encore le choix d’opter pour le Bitcoin.

Les habitants des pays émergent n’ont plus le choix. Ils doivent nécessairement passer au Bitcoin qui est un plan A formidable pour eux.

En faisant le choix d’opter plus rapidement que les autres pour le Bitcoin, vous aurez nécessairement un avantage sur ceux qui viendront plus tard. C’est logique. Ceux qui prennent les bonnes décisions avant les autres sont ceux qui en profiteront le plus au final.

Comme toujours, vous êtes le seul à même de prendre soin de votre futur. A vous de vous éduquer pour prendre les meilleures décisions possibles. Pour moi, le Bitcoin en fait clairement partie et constitue le rempart ultime contre l’hyperinflation qui menace plus que jamais le monde en 2020.



Retrouver l’article original de Sylvain Saurel ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top