Rejoignez-Nous sur

L’imminente pluie d’argent générale n’aura qu’un bénéficiaire : Bitcoin – TheCoinTribune

News

L’imminente pluie d’argent générale n’aura qu’un bénéficiaire : Bitcoin – TheCoinTribune

La crise financière et la récession économique offrent une belle excuse aux banques centrales pour faire tourner la planche à billets. Une impression de déjà vu ? Le scenario de 2008 se répète devant nos yeux mais la mafia en col blanc sait que son braquage se fait cette fois-ci en plein jour. Alors elle a ressorti l’idée de « l’hélicoptère monétaire » du placard, pour faire passer la pilule. Quelles sont les vraies raisons qui se cachent derrière cette soudaine générosité ? D’où vient tout cet argent magique ? Quelle différence avec le Quantitative Easing ? Et le Bitcoin dans tout ça ?

Pub

Un système à bout de souffle

Pour répondre à toutes ces questions, nous devons faire un constat, et il est d’une grande simplicité : nous sommes au bout du système. La dette gargantuesque oblige les usuriers (banquiers) – à contre cœur bien entendu – d’abaisser les taux d’intérêt au plancher. Alors que le taux d’emprunt immobilier était de 5 % en 2008, il est désormais inférieur à 1 % … Autre évolution notable: alors que l’on empruntait rarement sur plus de 12 ans dans un passé relativement récent, la majeure partie des prêts se font désormais à 25 ans

Les banques centrales ont utilisé tous les leviers à leur disposition pour essayer de stimuler la demande de crédit. Baisse du loyer de l’argent à 0 %, rachat des dettes publiques et même taux négatifs pour forcer les banques à prêter. Oui mais l’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif… Les nouvelles générations – sans travail, à force de délocalisations – ne peuvent pas, ou ne sont pas très excitées à l’idée de s’endetter sur 25 ans pour acheter 4 murs et un toit. Et quoi de plus compréhensif quand on sait de surcroît que le pic pétrolier (pour 2025 d’après l’AIE) et le combat contre le changement climatique nous promettent un monde en décroissance…

Notre vieillissant système monétaire fonctionne en empruntant des sommes toujours plus grandes pour rembourser les emprunts précédents + les intérêts, dans une folle fuite en avant. Notre économie est un système de ponzi reposant sur la confiance dans le fait que ce petit manège durera éternellement. Lorsque la confiance dans l’avenir s’étiole, l’humain remet ses projets à plus tard. Concrètement, cela se traduit par moins de naissances et, à court terme, moins d’achats immobiliers, entre autres. Or, 60 % de l’argent qui irrigue l’économie provient originellement de prêts immobiliers. Sans nouveaux prêts, le château de cartes s’écroule. Le coronavirus, en mettant des millions de personnes au chômage technique, pour on ne sait combien de temps, a accéléré l’éclosion de cette crise de confiance. D’où, l’hécatombe actuelle.

Qui veut gagner des milliards ?

Les boursicoteurs sont les premiers à larguer les amarres en cas de dépression économique. 1/3 de la capitalisation boursière mondiale est déjà “partie en fumée“. Nous venons d’assister à un Krash boursier. Dit autrement, les spéculateurs prennent leurs profits et les milliers de milliards imprimés ex nihilo par les banques centrales ont pour unique but de permettre aux joueurs d’échanger leurs jetons à la sortie du casino (ponzi boursier). Les banques centrales sont en train de sauver les banques de la faillite et de la nationalisation (l’inverse de ce qui s’est passé en Islande).

Mais balancer des milliards dans le casino financier n’aura aucun effet sur l’économie réelle. Nous sommes au bout du système d’endettement si bien que ces océans de pognon ne serviront à rien mis à part maintenir la bourse en lévitation. Je répète, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif. #trappeàliquidités.

J’ajoute en passant qu’avec le pic pétrolier qui nous guette, cette crise marquera peut-être un tournant historique. En effet, le maximum historique de production de pétrole a été atteint en novembre 2018. Depuis, la production globale a reculé de 4 millions de barils par jour (sur une production qui était de 84 millions). Il est même possible que le pic pétrolier soit déjà derrière nous… Et considérant que 95 % des transports fonctionnent au pétrole, je vous laisse imaginer ce qu’il adviendra, dans un futur relativement proche, des montagnes de dettes et des monnaies qui y sont adossées…

Ainsi, contrairement à 2008, nous n’avons non seulement plus beaucoup de marge de manœuvre sur le plan énergétique (pétrole), l’endettement est déjà au max, et, cerise sur gâteau, le contexte social est explosif. France, Irak, HongKong, Liban, Bolivie, Algérie, Chili, Équateur, le monde est en ébullition. Le peuple ne restera pas en confinement pour toujours et risque de rapidement demander des comptes quant à la provenance de tout ce fric magique que l’on dégaine pour sauver une oligarchie qui a détruit le service public et les hôpitaux dans lequel il agonise.

« Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin »

Henry Ford (fondateur de la Ford Motor Cie)

Hélicoptère monnaie

Le fait que de nombreux pays soient au bord de l’insurrection est probablement le coup de pouce qui incite les banquiers à sortir le chéquier pour chaque citoyen et non pas seulement pour les représentants de leur caste. Mais ils n’ont de toute façon plus trop le choix étant donné que le système d’endettement est dans ses derniers retranchements. L’hélicoptère monnaie, c’est-a-dire offrir gratuitement de l’argent qui n’aura pas à être remboursé, est désormais inéluctable.

Airdrop générale de monnaie fiat

[On parle aussi de Revenu Universel, voire d’airdrop dans la communauté crypto. Airdrop = largage, comme un largage d’argent depuis un hélicoptère, que quiconque pourra ramasser sans jamais avoir à le rendre.]

L’expression « hélicoptère monnaie » a été inventée par l’économiste libéral Milton Friedman, en 1969. Elle fut popularisée en 2002 par Ben Bernanke, alors gouverneur de la FED, puis reprise en 2016 par Peter Praët, alors gouverneur de la BCE. Nous sommes en 2020 et les États-Unis s’apprêtent à offrir 1000 $ a chaque américain.

Rien à voir avec le « Quantitative Easing » qui consiste à acheter des titres de dette d’État ou de multinationales pour maintenir les taux bas et ainsi stimuler la croissance économique. Lire notre article précédent pour une explication complète du « QE ».

Airdrop de Bitcoin

Un airdrop de Bitcoin. Le rêve 🙂 Malheureusement, la plupart des airdrops concernent surtout des shitcoins

L’hélicoptère monnaie est un airdrop de monnaie fiat qui va atterrir dans toutes les poches. Nous entrons donc techniquement dans un monde ou une partie de la vie devient gratuite. Bon, il va sans dire que l’argent ne vaut que le travail qui est réalisé derrière. Payer tout le monde à ne rien faire se termine généralement en famine… Cela étant dit, il y a largement la place pour mettre en place un petit revenu universel. Certain crieront à l’inflation mais à partir du moment ou tout le monde a bénéficié de l’argent nouvellement créé de manière égale, où est le problème ?… Vous préférez vous endetter ?

Nous sommes peut-être au devant d’une grande moralisation du système monétaire que Satoshi Nakamoto verrait certainement d’un très bon œil, lui qui, en 2009, a laissé dans le bloc Genesis de la blockchain Bitcoin un message fustigeant ce que les banques centrales sont actuellement en train de faire : renflouer des banquiers qui ont rendu possible l’anarchie monétaire actuel. Car disons-le, plus que la crise du capitalisme, du libéralisme ou de l’énergie, c’est la crise de la création monétaire à partir de dette assortie d’intérêts que nous sommes en train de toucher du doigt.

Dans un monde ou un petit revenu universel serait la norme, la création monétaire est soudainement au service de chacun, et non pas seulement au service de banquiers qui s’enrichissent en prêtant toujours plus d’argent créé ex nihilo. Une dette en constante augmentation et dont l’inflation résultante rend la vie plus dure à chaque nouvelle génération.

Le Bitcoin aurait moins de sens dans un tel monde mais ne nous emballons pas…

Primo, si tôt la pandémie terminée, l’esclavage reprendra comme avant. Le coronavirus ne nous apportera pas la Démocratie directe et le Revenu Universel sur un plateau d’argent. Nous devrons descendre dans la rue pour nous libérer.

Secundo, même si l’hélicoptère se transformait en revenu universel, il n’en demeure pas moins que nos monnaies sont toujours adossées a une bulle d’endettement dont l’explosion se soldera par un reset monétaire. Pour le dire autrement, on nous spoliera notre épargne. Si vous en n’avez pas, ou si peu, comme l’écrasante majorité d’entre-nous, n’ayez crainte…

En somme, gardez votre or et vos Bitcoins bien au chaud…

Tout cela me fait dire que le scénario d’un airdrop de Bitcoin de la part du mystérieux Satoshi Nakanoto resterait le plan parfait… Rendez-vous sur cet article pour plus d’infos, vous ne serez pas déçu du voyage.

Rien ne sera jamais plus comme avant. À quelque chose malheur est bon et, soudainement, les avions ne semblent plus si indispensables. Soudainement, des milliers de gadgets en plastique peuvent rester dans leurs conteneurs. Soudainement, les émissions de CO2 sont enfin en baisse. Soudainement, le télétravail semble tout à fait souhaitable. Soudainement nous ne nous sentons plus coupables de rester a la maison et de lézarder derrière un livre ou un journal. Soudainement, nous ralentissons. Soudainement, nous sommes libérés de nos chaines. Soudainement, l’argent tombe du ciel





Retrouver l’article original de Nicolas Teterel ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top