Rejoignez-Nous sur

Qu’est-ce que le Blockchain as a Service (BaaS) ?

blockchain avantages inconvenients

News

Qu’est-ce que le Blockchain as a Service (BaaS) ?

Cryptoast a pour objectif de démocratiser le bitcoin, les cryptomonnaies et les technologies blockchain

Le secteur de la technologie blockchain se développe et les blockchains ouvertes ne sont pas les seuls types de registres distribués. En effet, certaines entreprises nécessitent pour leurs projets la mise en place de blockchains privées dont les utilisateurs sont identifiés. Ces blockchains privées permettent notamment une exécution des transactions plus rapide, mais nécessitent des qualités techniques pour être mises en place. Des entreprises proposent donc des services de mise en place de blockchains privées personnalisées, ce que l’on peut appeler le « Blockchain as a Service ». Aujourd’hui je vous propose d’explorer ce secteur souvent mal aimé par la communauté mais permet des applications pertinentes pour les entreprises.

Que signifie Blockchain As a Service ?

Blockchain : Avantages et inconvénients

Le terme BaaS (Blockchain as a Service) provient de l’appellation des types de services informatiques actuellement proposés. En effet il est courant de se référer à du SaaS, ou Software as a Service, pour définir les services entre entreprises (« B2B ») proposant des logiciels de gestions ou de comptabilité par exemple. Cela peut être également des services de cloud computing ou toute autre prestation informatique. Cela permet notamment aux clients de ne pas avoir à déployer des équipes internes pour développer et maintenir ces systèmes informatiques. Ces derniers peuvent donc se focaliser sur leurs produits spécifiques sans avoir à développer une expertise dans les registres distribués.

Les services de BaaS concernent généralement le déploiement de blockchains privées sur des solutions de cloud computing. Ils permettent de déployer une blockchain personnalisée selon les critères des clients en quelques minutes. Une fois implémentée, la blockchain nécessite une certaine gestion notamment dédiée au maintien des noeuds ainsi que le paiement des frais de l’infrastructure. Les blockchains sont délivrées avec différents modules dédiés à la sécurité ainsi que la gestion de l’utilisation et des interactions de cette dernière. Ces fonctionnalités peuvent couvrir des besoins généraux comme un backend pouvant être intégré à l’architecture existante, composé potentiellement d’interface.

Il existe beaucoup de plateformes privilégiées dans le secteur des BaaS : vous en reconnaîtrez certaines, mais d’autres pourraient ne rien ne vous évoquer puisqu’elles sont dédiées aux blockchains privées d’entreprises. Il s’agit donc dEthereum, de Bitcoin, de Chain Core, de Hyperledger (que nous avions présentée sur Cryptoast), de Corda ainsi que BlockApps ou Quorum. Chacune de ces plateformes et leurs implémentations possèdent des caractéristiques différentes comme le support ou non des smart-contracts ou la gestion des permissions des utilisateurs par exemple. Une myriade de possibilités s’offre donc aux clients qui peuvent définir le service qui leur correspond selon leurs besoins spécifiques.

Quels sont les différents acteurs du secteur ?

Le marché des BaaS est actuellement jeune mais de nombreux grands acteurs se sont déjà positionnés sur le secteur. En effet des entreprises comme Amazon ou Microsoft qui sont déjà leaders dans le marché du cloud computing ajoutent régulièrement à leurs catalogues des services dits « blockchain ». Mais découvrons ensemble quels sont les acteurs qui composent cet écosystème des blockchains déployés dans la minute, configurés en fonction des besoins des clients.

Amazon Web Services (AWS)

Amazon

La branche d’Amazon dédié aux services de cloud computing est déjà leader dans le marché du cloud et gère l’infrastructure de nombreuses entreprises. L’entreprise a développé au fur et à mesure des services liés à la technologie blockchain et possède aujourd’hui dans son portefeuille de clients des entreprises comme T-Mobile ou PwC. Ces clients utilisent ces BaaS pour tester ou développer leurs infrastructures actuelles, mais également la gestion de leurs ressources humaines ou de leurs chaînes d’approvisionnement. AWS propose principalement les plateformes Ethereum et Hyperledger Fabric à leurs clients afin de bénéficier d’une gestion des utilisateurs ainsi que de smart-contracts. Amazon a également tissé des partenariats avec de grands acteurs de la technologie blockchain comme R3 ou ConsenSys.

IBM

IBM Blockchain

Si IBM est également un acteur majeur du secteur des BaaS qui développe sa propre architecture de blockchains dédiée aux besoins des entreprises. IBM a réalisé de nombreux partenariats avec différentes entreprises majeures dans leurs secteurs afin de leur proposer des services blockchain pour les accompagner leurs projets tests ou en production. Nous retrouvons les produits IBM principalement utilisés dans le secteur de la chaîne logistique ou de la traçabilité lors des transports des marchandises. C’est notamment avec leur produit IBM Food Trust que l’entreprise a collaboré des acteurs de l’agroalimentaire tels que Carrefour ou Nestlé.

Microsoft Azure

microsoft ethereum azure

Azure est la branche dédiée au cloud de l’entreprise Microsoft, concurrent direct d’AWS sur le secteur. C’est donc peu étonnant que Microsoft travaille également au déploiement de BaaS parmi leur catalogue de services déjà très fournis. Depuis 2016 Azure travaille sur un catalogue de produits qui ont permis à Microsoft de signer des partenariats avec des entreprises comme BitPay, Ripple ou Openchain.

Baidu

Vous ne reconnaîtrez pas forcément le nom de cette entreprise encore méconnue en Europe mais Baidu est un leader de son marché en Asie. En effet Baidu est le moteur de recherche le plus utilisé en Chine, qui rejette l’utilisation de Google. Avant les beaux discours du président chinois, les acteurs de l’innovation informatique avaient déjà développé des projets blockchain. Baidu propose aux développeurs une plateforme ouverte permettant de développer des services liés à la blockchain. Cela permet aux porteurs de projets chinois de se focaliser sur les performances de ces services ainsi que l’expérience utilisateur de ces derniers. La plateforme blockchain ouverte de Baidu accompagne donc les très nombreuses startups que compose l’écosystème innovant chinois.

Oracle

L’entreprise Oracle possède également sa plateforme dédiée au BaaS, Oracle Blockchain Cloud Service, créée en 2018 et qui souhaite proposer à ses clients des solutions pour numériser leur fonctionnementspar l’utilisation de blockchains. Les services proposés par Oracle sont développés sur le projet Hyperledger Fabric que nous avons présenté, et principalement dédié aux réseaux privés.

Cependant, il existe beaucoup d’autres grands groupes qui développent des solutions de BaaS ou qui souhaitent les développer dans un futur proche ainsi que certains projets plus jeunes comme des startups aux financements plus limités. On retrouve en effet d’autres entreprises chinoises comme Alibaba et des géants du SaaS comme Saleforce qui travaillent également sur des services BaaS. Un secteur en plein essor donc, à l’image des différents écosystèmes qui se développent autour des technologies blockchain.

Les cas d’utilisation des BaaS

Les principales demandes des clients des services de BaaS sont liées au partage de données entre différents partenaires et utilisateurs clairement identifiés, ainsi qu’à la tokénisation de biens ou d’actifs. Mais les cas d’utilisation à long terme sont potentiellement nombreux en fonction des avancées technologiques de ces services. En effet la limite entre une blockchain privée et un logiciel plus traditionnel est relativement mince et très souvent la technologie blockchain n’est pas utilisée à bon escient. Il ne faut pas oublier qu’une blockchain est une technologie plus lourde, plus lente et plus coûteuse d’une architecture centralisée. Mais il existe tout de même des cas d’utilisation qui semble pertinents dans le cadre des réseaux privés.

Cela concerne principalement les interactions avec des partenaires étant opposés. C’est donc des secteurs ayant comme problématiques celle liée à la traçabilité, le transport maritime et la gestion de contrats. Le BaaS permet notamment de tester une solution blockchain à ces problématiques et au cadre de l’entreprise en question. Passer par un service comme ceux que proposent les acteurs du secteur permet de mettre en place des applications sans dépenser de grandes sommes ni beaucoup de temps tout en obtenant rapidement des résultats.

Les limites du BaaS

Le secteur du Blockchain a a Service n’est pas bien vu de la communauté partisane des blockchains ouvertes qui ne sélectionnent pas leurs utilisateurs ou les noeuds participants au réseau. La venue de grands acteurs centralisés dans un secteur actuellement dominé par des blockchains ouvertes fait en effet contradiction. De plus l’utilisation de ces services est souvent liée à des applications ayant des cas d’utilisations faisant polémiques. En effet des secteurs comme la traçabilité ou la gestion de données médicales sont très souvent cités comme ceux qui pourraient être révolutionnés par la technologie blockchain, malgré les réticences de certains experts des registres distribués.

Mais ce ne sont pas les seuls cas d’utilisation aux BaaS et ces services peuvent également servir au développement d’applications décentralisés. En effet ils peuvent permettre de déployer facilement des PoC (proofs of concept) mais également certaines applications fonctionnelles liées à la tokénisation de biens par exemple. Déployer ses smart-contracts sur une architecture similaire à Ethereum de manière privée permettrait de tester en sous-marin des innovations, alors que les réseaux de tests sont eux bien publics.

Voilà pour cette présentation du secteur du Blockchain as a Service ainsi que les principaux acteurs de cet écosystème. Malgré la jeunesse de ce marché, nous remarquons que ce sont des acteurs très matures et habitués à proposer ces services qui dominent actuellement. Amazon, Microsoft et les géants chinois finiront-ils par dominer les marchés liés à la technologie blockchain comme ils le font pour le cloud ? Si vous avez des remarques ou des questions par rapport à cet article, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.


L’article Qu’est-ce que le Blockchain as a Service (BaaS) ? est apparu en premier sur Cryptoast.



Retrouver l’article original de Guillaume Chanut ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Top
id, tempus in justo Aliquam vulputate, sem, nunc