Rejoignez-Nous sur

Tour d'horizon réglementaire: un tribunal français considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde

regulatory roundup march france bitcoin money

News

Tour d'horizon réglementaire: un tribunal français considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde

Tour d'horizon réglementaire: un tribunal français considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde

Le secteur des crypto-monnaies dans le monde a connu plusieurs événements réglementaires historiques la semaine dernière. Dans ce tour d'horizon, nous couvrons une décision historique d'un bitcoin rendue par un tribunal français, le premier projet de loi sur la cryptographie en Corée du Sud, une décision d'un tribunal australien, l'annonce de l'Allemagne et une récente réunion du GAFI où plus de 800 délégués ont discuté des réglementations sur la cryptographie. En outre, après près de deux ans, la Cour suprême indienne a annulé l'interdiction imposée par la RBI aux entreprises de cryptographie.

Lisez aussi: SEC Karate-Chops Steven Seagal sur la promotion de la crypto-monnaie présentée comme le Bitcoin de nouvelle génération

Un tribunal français juge que le Bitcoin est comme de l'argent

Le tribunal de commerce de Nanterre a classé un prêt bitcoin comme un prêt à la consommation. Les médias locaux ont rapporté la semaine dernière que le tribunal avait statué le 26 février:

Le bitcoin est un actif incorporel fongible et consommable au même titre que le cours légal.

L'affaire concernait 1 000 BTC prêt que le cabinet de conseil financier crypto Bitspread a contracté en 2014 auprès de Bitcoin Exchange Paymium. Pendant la durée du prêt, un hard fork Bitcoin s'est produit et Bitspread a reçu de l'argent Bitcoin (BCH) sur l'emprunté BTC. La société a remboursé le prêt en octobre 2017 mais a conservé le bitcoin en espèces. Le tribunal a rejeté la demande de Paymium d’obtenir BCH Dans la question.

Résumé réglementaire: la Cour française considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde "width =" 1000 "height =" 500 "srcset =" https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/ 03 / french-court-bitcoin.jpg 1000w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/french-court-bitcoin-300x150.jpg 300w, https: //news.bitcoin. com / wp-content / uploads / 2019/03 / french-court-bitcoin-768x384.jpg 768w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/french-court-bitcoin-696x348 .jpg 696w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/french-court-bitcoin-840x420.jpg 840w "tailles =" (largeur max: 1000px) 100vw, 1000px
Le tribunal de commerce de Nanterre a statué que le bitcoin est «un actif incorporel fongible et consommable au même titre que le cours légal».

L'avocat d'Aramis, David Roche, a expliqué qu'en classant un prêt bitcoin comme un prêt à la consommation, l'emprunteur est obligé de rembourser la même qualité et la même quantité. L'emprunteur supporte donc les risques et récolte les bénéfices du prêt. Cette règle s'applique aux crypto-monnaies, a poursuivi l'avocat, soulignant: «L'emprunteur peut collecter les fruits du bitcoin. Il remplit son obligation lorsqu'il retourne du bitcoin sans nécessairement remettre de l'argent bitcoin. »

La Corée du Sud adopte un projet de loi pour réglementer la crypto-monnaie

La semaine dernière, la Corée du Sud a fait une percée réglementaire pour la crypto-monnaie lorsque son Assemblée nationale a finalement adopté un projet de loi après environ deux ans de délibération. Il fournit un cadre pour la réglementation des crypto-monnaies et des échanges. Auparavant, il n'y avait que des directives mais jamais de loi, et les crypto-monnaies n'étaient ni interdites ni réglementées.

En vertu de la nouvelle loi, les fournisseurs de services de cryptographie seront tenus d'utiliser le système de vérification de nom réel et de se conformer aux exigences de déclaration conformément aux normes mondiales de crypto-monnaie établies par le Groupe d'action financière (GAFI).

Résumé réglementaire: la Cour française considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde "width =" 1000 "height =" 500 "srcset =" https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/ 03 / corée-du-sud-crypto-bill.jpg 1000w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/south-korea-crypto-bill-300x150.jpg 300w, https: // news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/south-korea-crypto-bill-768x384.jpg 768w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/south -korea-crypto-bill-696x348.jpg 696w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/south-korea-crypto-bill-840x420.jpg 840w "tailles =" (max -largeur: 1000px) 100vw, 1000px
La semaine dernière, l'Assemblée nationale sud-coréenne a adopté un projet de loi d'amendement qui fournit un cadre juridique aux crypto-monnaies et aux fournisseurs de services associés.

Un tribunal australien reconnaît la crypto-monnaie

Le tribunal de district australien de la Nouvelle-Galles du Sud a permis un compte d'échange de crypto-monnaie à utiliser comme garantie pour les frais juridiques. Le tribunal a été invité à ordonner au plaignant de placer 20 000 dollars australiens sur un compte bancaire contrôlé par le tribunal pour couvrir certains des frais juridiques du défendeur, si le plaignant perd ou retire l'affaire. Tout en reconnaissant la volatilité de la crypto-monnaie, la juge Judith Gibson a déclaré dans le jugement:

Cette (crypto-monnaie) est une forme d'investissement reconnue.

La décision historique de l'Inde contre la Banque centrale

La semaine dernière a également vu un moment tant attendu pour la communauté cryptographique indienne, la Cour suprême du pays ayant rendu un verdict historique en faveur de l'industrie cryptographique. Après presque deux ans, le tribunal annulé la circulaire de la banque centrale d'avril 2018 interdisant aux entités réglementées de fournir des services aux entreprises de cryptographie, inconstitutionnel.

La Reserve Bank of India (RBI) aurait prévoit de contester le verdict de la cour suprême. Pendant ce temps, la ministre des Finances Nirmala Sitharaman a déclaré qu'elle passerait par l'ordonnance de la Cour suprême sur la crypto-monnaie. Le ministère des Finances siège à un projet de loi d'interdire les crypto-monnaies depuis février de l'année dernière.

Résumé réglementaire: la Cour française considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde "width =" 1000 "height =" 500 "srcset =" https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/ 03 / indian-finance-minister.jpg 1000w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/indian-finance-minister-300x150.jpg 300w, https: //news.bitcoin. com / wp-content / uploads / 2019/03 / indian-finance-minister-768x384.jpg 768w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/indian-finance-minister-696x348 .jpg 696w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/indian-finance-minister-840x420.jpg 840w "tailles =" (largeur max: 1000px) 100vw, 1000px
La ministre des Finances de l'Inde, Nirmala Sitharaman, a déclaré qu'elle passerait par l'ordonnance de la Cour suprême concernant l'interdiction par la RBI de l'industrie de la cryptographie.

L'Allemagne clarifie les règles de cryptographie et arrête les opérations ATM non autorisées

L’autorité fédérale allemande de surveillance financière (BaFin), qui a commencé à réglementer l’industrie de la cryptographie au début de cette année, a publié un clarification concernant les crypto-monnaies. Les prestataires de services liés sont tenus d'obtenir son autorisation d'opérer dans le pays en vertu de la nouvelle loi.

La semaine dernière, BaFin fermer Distributeurs automatiques de Bitcoin non autorisés opérant en Allemagne sous la marque «Shitcoins Club». Maintenant que la crypto-monnaie est réglementée par la loi bancaire allemande, le régulateur affirme que les opérateurs de bitcoin ATM ont besoin de son autorisation.

Les réunions du G20 et du GAFI discutent de la crypto

Le sujet de la crypto-monnaie est de plus en plus discuté par les régulateurs du monde entier. Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont récemment discuté des crypto-monnaies et des pièces stables à leur première rencontre de 2020.

Résumé réglementaire: la Cour française considère que l'argent Bitcoin et les crypto-monnaies sont légitimés en Corée du Sud, en Australie et en Inde "width =" 1000 "height =" 500 "srcset =" https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/ 03 / fatf-meeting-on-cryptocurrency.jpg 1000w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/fatf-meeting-on-cryptocurrency-300x150.jpg 300w, https: // news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/fatf-meeting-on-cryptocurrency-768x384.jpg 768w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/fatf -meeting-on-cryptocurrency-696x348.jpg 696w, https://news.bitcoin.com/wp-content/uploads/2019/03/fatf-meeting-on-cryptocurrency-840x420.jpg 840w "tailles =" (max -largeur: 1000px) 100vw, 1000px
Le Groupe d'action financière a tenu une réunion avec plus de 800 délégués de plus de 205 pays et juridictions. Ils ont discuté des normes de cryptographie entre autres sujets.

Le GAFI a également organisé des réunions pour les régulateurs du monde entier afin de discuter des problèmes de crypto-monnaie. En janvier, il a tenu une forum des superviseurs pour discuter de la supervision des actifs cryptographiques. Lors de sa plénière qui s'est terminée le 21 février, «Plus de 800 délégués, représentant le réseau mondial de 205 pays et juridictions, ainsi que des organisations internationales» ont discuté de la crypto-monnaie, le chien de garde mondial du blanchiment d'argent détaillé. Notant que son analyse des risques cryptographiques sera présentée au G20 en juillet, l'organisation a déclaré:

Le GAFI a discuté des progrès accomplis dans son examen de 12 mois de la mise en œuvre des nouvelles exigences du GAFI, en tenant compte des mises à jour des représentants du secteur privé sur leurs solutions techniques proposées.

Que pensez-vous de la décision du tribunal français, de l'adoption par la Corée du Sud d'un projet de loi sur la cryptographie et des autres évolutions réglementaires dans ce tour d'horizon? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Avertissement: Cet article est à titre informatif uniquement. Il ne s'agit ni d'une offre ni d'une sollicitation d'une offre d'achat ou de vente, ni d'une recommandation, d'une approbation ou d'un parrainage de produits, services ou sociétés. Bitcoin.com ne fournit pas de conseils d'investissement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l'auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou supposé être causé par ou en relation avec l'utilisation ou la dépendance à l'égard du contenu, des biens ou des services mentionnés dans cet article.


Images gracieuseté de Shutterstock, du gouvernement indien, de Yonhap News et du GAFI.


Saviez-vous que vous pouvez acheter et vendre BCH utilisation privée de notre peer-to-peer non dépositaire Bitcoin Cash local Plateforme d'échanges? le local.Bitcoin.com marché a des milliers de participants de partout dans le monde BCH maintenant. Et si vous avez besoin d'un portefeuille Bitcoin pour stocker vos pièces en toute sécurité, vous pouvez téléchargez-en un ici.

Tags dans cette histoire

crypto-monnaie australie, Bitcoin légal, argent bitcoin, crypto-monnaies légales, crypto-monnaie fatf, france bitcoin, Bitcoin de la cour de France, crypto-monnaie g20, Allemagne crypto-monnaie, crypto-monnaies de l'Inde, cour suprême inde, Régulation, Bitcoin Corée du Sud, crypto-monnaie corée du sud

Kevin 200x200 closeup

Kevin Helms

Étudiant en économie autrichienne, Kevin a découvert Bitcoin en 2011 et est depuis lors un évangéliste. Ses intérêts résident dans la sécurité du Bitcoin, les systèmes open source, les effets de réseau et l'intersection entre l'économie et la cryptographie.




Veuillez activer JavaScript pour afficher le

commentaires fournis par Disqus.





Traduction de l’article de Kevin Helms : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top