Rejoignez-Nous sur

Un dealer perd 6500 Bitcoin de la plus stupide des façons – TheCoinTribune

shutterstock 1174772347 1

News

Un dealer perd 6500 Bitcoin de la plus stupide des façons – TheCoinTribune

shutterstock 1174772347 1

Clifton Collins ne peut pas s’en prendre aux leprechauns pour la perte de ses 6500 Bitcoin (BTC), dans les 52 millions d’euros tout de même. Il a plutôt eu la mauvaise idée de faire une ballade en 4×4 avec une quantité d’herbes en mesure d’envoyer tous ses passagers “to the moon”. Mais comme tout crypto-dealer qui se respecte – et afin de bien respecter le cliché à la lettre – , Collins avait stocké ses gains mal acquis sous forme de Bitcoin, histoire de les garder bien au chaud et en toute sécurité.

Pub

banner guide 728 90

Mais c’est sans compter sur la décision de la Haute Cour Irlandaise – décision que l’inculpée n’a d’ailleurs pas contesté – et le Criminal Assets Bureau (CAB) qui n’attendait que le feu vert – couleur locale du pays, c’est bien fichu – de la justice pour confisquer ces millions en BTC.

Bye Bye Bitcoin

C’est officiel : Clifton Collins perd ses 52 millions d’euros en Bitcoin, suite à la décision prise par la Haute Cour Irlandaise, le 19 février 2020.

La Cour estime que ces Bitcoins ont une origine criminelle – en termes plus direct, qu’ils proviennent de la vente d’herbes et autres cochonneries du même type. Cette décision confirme donc la légalité de la saisie de ces BTC effectuée par le CAB en 2019.

L’enquête du bureau a débuté au mois de février 2017 lorsque les agents de police ont contrôlé un véhicule 4×4 conduit par Collins dans les montagnes de Wicklow. Les agents y ont trouvé une importante quantité de cannabis.

Les Bitcoins saisis lors de l’affaire Collins représente la plus importante part des actifs saisis par le CAB en 2019.

4040 BTC mis aux enchères aux Etats-Unis.

Hasard de calendrier, 4040 BTC d’une valeur de 37 millions de dollars provenant de faillite ou de saisies liées au trafic de drogue, ont été mis il y a quelques jours aux enchères par les services de l’US Marshall, le 18 février 2020.

La vente aux enchères a été effectuée en ligne, les noms des acquéreurs ont été rendus publics.

L’augmentation du taux de trafiquants se cachant derrière les cryptos s’explique évidemment assez logiquement par la possibilité pour les criminels de détenir une adresse cryptée qui n’est pas forcément liée à leur véritable identité.

Clifton Collins doit donc dire adieu à ses Bitcoins, on attend leur mise aux enchères éventuelles avec impatience, ces pauvres BTC ont besoin d’un nouveau proprio qui saura les chouchouter. Qui avait dit que le Bitcoin ne servait pas à acheter de la drogue déjà ? Une autre question gênante : La doyenne des cryptos peut-elle survivre si les criminels décidaient un jour de se passer d’elle ?  



Retrouver l’article original de Zoe De la Roche ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top
Praesent dolor id Nullam eget amet, odio leo. felis sed id libero