Rejoignez-Nous sur

Un tribunal français reconnaît le Bitcoin comme monnaie Fiat

289fb2e7c186881da49200587c44310a

News

Un tribunal français reconnaît le Bitcoin comme monnaie Fiat

07 mars 2020 à 13:03 // Nouvelles

Un tribunal français reconnaît le bitcoin pour la première fois

Le tribunal de commerce de Nanterre reconnaît que le Bitcoin est "un actif incorporel fongible et consommable", ce qui le rapproche de la définition ci-dessus de la monnaie fiduciaire. C'est la première fois que la crypto-monnaie est reconnue en France.

Cette
verdict suit la bataille légitime entre l'institution bancaire française de change Paymium et la société d'investissement alternative anglaise BitSpread, autour d'un retour de prêt après le hardfork de Bitcoin avec une autre crypto-monnaie, Bitcoin Cash (BCH).

La hardfork des monnaies virtuelles

L'argument entre Paymium et BitSpeard remonte à 2014. La société britannique avait utilisé un prêt BTC de la banque d'échange Paymium. Ce dernier a ensuite prêté 1k BTC à BitSpread.

Cependant, la scission de Bitcoin en 2017 a donné naissance à une nouvelle crypto-monnaie, BCH. Le litige concernait donc la question de la restitution au prêteur de BCH résultant de la scission, et demandée par Paymium.

Les juges ont en effet établi que le jeton numéro un mondial était un actif modifiable, similaire mais non égal à la monnaie fiduciaire, et que le prêt en BTC relevait du crédit à la consommation: il s'agit d'un actif immatériel fongible et consommable.

Plus clairement, les BCH créés à partir des objets BTC du prêt sont les biens meubles du débiteur. Le tribunal conserve ainsi un «transfert de propriété au profit du débiteur» et des bénéfices supplémentaires.

Conséquences dans l'espace Bitcoin

Le jugement de cette affaire est en fait le premier de l'histoire de France. Il devrait faciliter les questions de prêts en crypto-monnaies en précisant leur cadre de dessus-bord et le type des actifs engagés. En cas de scission d'un actif cryptographique, les prêteurs joindront probablement une clause de restitution à leur contrat, sous peine de perdre les avantages potentiels d'un nouveau problème.

En 2019, en raison des préoccupations liées à la réglementation, les agences monétaires françaises ont montré un feu rouge clair à la propre crypto-monnaie de Facebook connue sous le nom de Balance, affirmant que le jeton entraînera des risques majeurs pour la souveraineté financière de la nation.



Traduction de l’article de : Article Original

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top