Rejoignez-Nous sur

Vous pensez passer une mauvaise journée ? Découvrez comment perdre 2.6 millions en ETH en 2 clics – TheCoinTribune

shutterstock 722957392

News

Vous pensez passer une mauvaise journée ? Découvrez comment perdre 2.6 millions en ETH en 2 clics – TheCoinTribune

shutterstock 722957392

Il y a quelques heures, une transaction sur le réseau Ethereum a mis en émoi toute la communauté : il semble qu’en raison d’une fausse manipulation, un utilisateur ait commis la maladresse de l’enfer. Le genre de maladresse qui fait perdre dans les 2.6 millions de dollars. Erreur d’inattention ? complot ? Tentative – très ratée – de blanchiment ? On fait le tour de la boulette.

La transaction de l’Enfer

Le 10 juin 2020, à 09h47 du matin l’histoire retiendra que quelqu’un, quelque part, s’est dit qu’il était grand temps de transférer ses 2.6 millions en ETH afin de mettre ses petites économies à l’abri.

Comme à chaque fois, celui qui s’apprête à devenir la star anonyme du jour prend évidemment grand soin de remplir le montant qu’il souhaite transférer (près de 11 000 ETH, en voila un qui est fin prêt pour le staking d’Ethereum 2), puis de renseigner les frais de transaction qui serviront de rémunération aux mineurs pour valider celle-ci.

Pour cette fois, ce sera environ 1/2 dollars (notre infortuné ami est économe de ses fonds, on ne devient pas riche par hasard).

Bien sûr, ce coût de transaction est ridiculement bas. Rien d’étonnant à cela, chacun sait que la technologie blockchain permet des transferts financiers quasi-immédiats pour des montants symboliques. On vous parlait par exemple il y a quelques semaine de la transaction à 1 milliard de dollars en BTC, qui avait couté…68 cts.

Sauf que voila, tout va aller de travers dans cette opération d’apparence simple et son émetteur va tout bonnement….intervertir les champs “montant” et “frais de transaction”. Simple, basique, mortel.

image 8

Vous pouvez aller contempler la scène de crime par ici.

Autrement dit, l’étourdi de l’année à demandé le transfert d’un demi dollar et en contrepartie de cette opération, il a rémunéré les mineurs de la blockchain Ethereum environ 2.6 millions de dollars. L’histoire retiendra qu’il s’agira peut-être de la transaction la plus rapide du monde.

La transaction qui mériterait un diner pour en parler

Complot ou incompétence ?

Bien évidemment, qu’on en rigole jaune ou qu’on en soit authentiquement navré, tout le monde a commencé par gloser sur l’improbable maladresse de l’auteur de cette transaction. Mais très rapidement, certains ont commencé à se poser quelques questions face à certains éléments troublants.

Premièrement, cette adresse est encore généreusement garnie. Même si l’auteur de la transaction du jour voulait recommencer la manip, il aurait encore de quoi carboniser 3 transactions à 2.6 millions en mode YOLO. En effet, son adresse est actuellement encore associée à plus de 33 000 ETH (8.3 millions de dollars).

Par ailleurs, avec plus de 7000 transactions à son actif, et un envoi d’ETH quasiment toutes les minutes, tout semble indiquer que cette adresse est gérée par un bot. L’erreur humaine devient tout à coup encore plus étrange.

A souligner également : cette adresse facétieuse n’a commencé à propulser de l’ETH dans tous les coins que depuis…3 jours.

shutterstock 1712089669
“Et tu me dis que tu as cliqué où chérie ?…”

L’hypothèse d’une tentative de blanchiment a été émise (on pourrait imaginer que l’émetteur de la transaction passe un deal avec un pool de mineurs pour récupérer ensuite l’essentiel des frais). Cependant, outre que la manipulation serait des plus aléatoires (rien n’indique qu’un autre mineur ne se retrouve pas à opérer la transaction surprise en lieu et place du complice), il s’agirait par ailleurs probablement d’une idée qui surpasserait en stupidité la maladresse d’un geste involontaire. Une opération de blanchiment se veut discrète. Raté.

Demeure deux possibilités : celle effectivement d’une erreur d’origine humaine due à la fébrilité de son auteur qui n’aura eu que peu de temps pour agir, aboutissant au fail de l’année.

La deuxième hypothèse risque de mettre en sueur une certaine catégorie d’investisseurs aussi naifs qu’enthousiastes : on se demandait il y a quelques jours par où transitaient les fonds du projet Kuailian…un bot qui distribue de l’ETH automatiquement…10 millions de dollars….espérons que quelque part en Espagne quelqu’un n’a pas commis un clic malheureux après une réunion Zoom de développement personnel un peu trop exaltante…

Conclusion à 2.6 millions

Nul doute que cette adresse ETH va faire l’objet de toutes les attentions dans les jours à venir et il n’est pas impossible qu’on ait droit à quelques révélations. TCT vous tiendra informé, mais ça vous le savez déjà. L’incident offre par ailleurs une occasion parfaite de s’interroger sur le danger mortel et irrattrapable d’une étourderie dans le cadre d’une transaction sur la blockchain. On sait qu’il s’agit là du pendant de la robustesse et de l’indépendance du système, cependant difficile de nier que cet aspect risque fort de demeurer un repoussoir absolu sur la voie de la démocratisation pour l’immense majorité des utilisateurs, majoritairement soucieux de conserver une forme de “droit à l’erreur”.



Retrouver l’article original de Hellmouth Banner ici: Lien Source

BlockBlog

Le Meilleur de l'Actualité Blockchain Francophone & Internationale | News, Guides, Avis & Tutoriels pour s'informer et démarrer facilement avec Bitcoin, les Crypto-Monnaies et le Blockchain. En Savoir Plus sur L'Équipe BlockBlog

Commenter cet Article

Commenter cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans News

Les Plus Populaires

Acheter des Bitcoin

Acheter des Alt-Coins

Sécuriser vos Cryptos

Vêtements et Produits Dérivés

Top